Poitou-Charentes : surtout des microentreprises mais 181 grandes

Hélène Decorme

En 2011, un tiers des salariés travaillent dans une petite et moyenne entreprise. Les différentes catégories d’entreprises ne se répartissent pas uniformément entre les secteurs d’activité ni sur le territoire. Les grandes entreprises se concentrent particulièrement dans les activités financières et d’assurance autour de Niort. À l’inverse, les microentreprises sont très présentes en Charente-Maritime. Enfin, la région est parmi les moins dépendantes à des centres de décision qui lui sont extérieurs.

En 2011, 82 300 entreprises (définition) du secteur marchand (hors agriculture) sont implantées en Poitou-Charentes et emploient 314 800 salariés (hors intérimaires). 79 400 sont des unités légales indépendantes et 2 900 sont des entreprises englobant plusieurs unités légales, dont 360 sont sous contrôle étranger. Le nombre d’entreprises et les effectifs salariés sont assez stables, en légère augmentation sur un an. Les effectifs progressent surtout dans les petites et moyennes entreprises (PME) et les grandes entreprises (GE) : respectivement +2 300 et 2 100 salariés. Cet évolution s’explique pour 71 % par la montée de microentreprises vers des PME d’une part ; par l’augmentation du nombre d’implantations des grandes entreprises en Poitou-Charentes d’autre part.

Un tiers des salariés travaillent dans une PME

En Poitou-Charentes, un salarié sur trois travaille dans une petite et moyenne entreprise. Ils sont un sur cinq à travailler dans une entreprise de taille intermédiaire (ETI). Sur les 243 grandes entreprises présentes en France, 181 ont au moins un établissement dans la région. Malgré leur faible nombre, elles emploient un quart des salariés. A contrario, les microentreprises n’occupent que 21 % des salariés alors qu’elles représentent 93 % des entreprises (figure 1).

En Deux-Sèvres, les salariés dépendent davantage d’une grande entreprise que d’une microentreprise (30 % contre 16 %). Les mutuelles qui y sont implantées font en effet partie de grands groupes. Inversement, en Charente-Maritime, seuls 20 % des salariés sont employés dans une grande entreprise alors qu’ils sont 28 % à travailler dans une microentreprise. Ces dernières, très présentes dans les activités touristiques, sont particulièrement nombreuses sur le littoral. En France, 31 % des salariés travaillent dans une grande entreprise contre 19 % dans une microentreprise. Sur chacun des quatre départements, les PME rassemblent la part la plus importante de l’emploi salarié (de 31 % en Vienne à 34 % en Deux-Sèvres), une part supérieure au niveau national (27 %).

figure_1 – Effectif salarié par catégorie d'entreprise et par département

Effectif salarié par catégorie d'entreprise et par département
Micro-entreprises PME ETI GE Effectif total
Nombre de salariés par catégorie
Charente 13 000 20 100 12 800 16 900 62 800
Charente-Maritime 28 300 33 400 18 200 19 700 99 600
Deux-Sèvres 12 300 26 200 15 300 22 700 76 500
Vienne 13 600 23 400 17 400 21 500 75 900
Poitou-Charentes 67 200 103 100 63 700 80 800 314 800
Nombre d’entreprises par catégorie
Poitou-Charentes 76 675 4 566 874 181 82 296
  • Sources : Insee, Clap, Lifi 2011

Une région parmi les moins dépendantes

Seulement 41 % des salariés picto-charentais travaillent pour une entreprise dont le centre de décision se situe hors de la région. Ce taux est parmi les plus faibles des régions françaises. Parmi les 25 entreprises les plus employeuses de la région, cinq ont leur centre de décision en Poitou-Charentes. Au total, 76 ETI ou GE ont leur siège social dans la Région. Un tiers des salariés d’ETI et un dixième des salariés de grandes entreprises travaillent dans une de ces entreprises, non dépendantes de l’extérieur.

Cependant, cette caractéristique régionale masque de fortes disparités départementales. Le département des Deux-Sèvres, peu dépendant de centres de décision extérieurs, se classe au 13e au rang des départements les moins dépendants, alors que la Vienne occupe la 74e place. En effet, seuls 36 % des salariés des Deux-Sèvres dépendent d’entreprises dont le centre de décision est situé hors du département contre 53 % dans la Vienne.

Enfin, 9 % des salariés de la région sont dépendants d’un groupe étranger. C'est dans les ETI que ce taux est le plus élevé : 24 %. Ils ne sont respectivement que 0,1 %, 2,6 % et 13 % dans ce cas au sein des micros, des petites et moyennes et des grandes entreprises.

Le secteur des activités financières et d’assurance dominé par les grandes entreprises

Comme au niveau national, les grandes entreprises sont majoritaires en effectifs dans les secteurs des activités financières et d’assurance, ainsi que de l’information et de la communication. En effet, 72 % des emplois de la finance et assurance se trouvent dans des établissements appartenant à de grandes entreprises. D'autres secteurs apparaissent plus «atomisés». Ainsi, plus de la moitié des salariés du secteur des autres activités de services (comme les activités créatives et sportives ou la réparation de biens domestiques) travaillent dans une microentreprise. Le secteur de la construction affiche des caractéristiques similaires (41 % des emplois en microentreprise). Enfin, les activités immobilières emploient plutôt leurs salariés dans des PME (41 %) (figure2).

En Poitou-Charentes, les deux principaux secteurs employeurs sont «le commerce de gros et de détail, transports, hébergement et restauration» (35 %) ainsi que «l’industrie manufacturière et industries extractives» (26 %). À eux deux, ils regroupent plus de 60 % des salariés.

figure_2 – Effectif salarié par catégorie d'entreprise et activite de l'établissement en Poitou-Charentes

(en %)
Effectif salarié par catégorie d'entreprise et activite de l'établissement en Poitou-Charentes
GE ETI PME Microentreprises
Activités financières et d'assurance 71,81 15,77 7,56 4,86
Information et communication 38,81 21,75 25,56 13,88
Industrie manufacturière, industrie extractives 25,40 29,91 34,43 10,26
Commerce, transport, hébergement et restauration 22,89 18,55 34,26 24,31
Construction 12,21 7,08 39,24 41,48
Autres activités de services 12,14 9,16 25,61 53,09
Activités immobilières 11,04 10,06 41,49 37,42
  • Champ : Poitou-Charentes, entreprises marchandes non agricoles, hors intérimaires, y compris activités financières et assurances, hors administrations publiques.
  • Source : Insee, Esane, Clap et Lifi 2011.

figure_2 – Effectif salarié par catégorie d'entreprise et activite de l'établissement en Poitou-Charentes

Les microentreprises majoritaires dans la zone d’emploi de Royan

La répartition des salariés par catégorie d’entreprise diffère selon les territoires. Tandis que les microentreprises, caractéristiques de la sphère présentielle, sont les principales employeuses de la zone d’emploi de Royan (40 % des emplois), les grandes entreprises occupent 36 % des salariés sur la zone de Niort. Sur la zone d’emploi de Châtellerault, 31 % des salariés travaillent dans une ETI, alors qu’ils ne sont que 7 % sur celle de Parthenay. Quant aux PME, elles occupent plus de la moitié des salariés dans la zone de Bressuire et plus de 40 % des salariés dans les zones de Parthenay et Jonzac-Barbezieux-Saint Hilaire (figure 3).

figure_3 – Salariés travaillant dans une microentreprise ou PME

  • Souces : Insee, Clap, Lifi 2011

Sources

Esane, pour les statistiques structurelles d'entreprise ; Clap pour la localisation des salariés ; Lifi pour les groupes de sociétés opérant en France.

Définitions

L’entreprise est « la plus petite combinaison d'unités légales qui constitue une unité organisationnelle de production de biens et services jouissant d'une certaine autonomie de décision ». (décret 2008-1354)

La loi distingue quatre catégories d'entreprises :

- les microentreprises : moins de 10 personnes et un chiffre d'affaires annuel ou un total de bilan n'excédant pas 2 millions € ;

- les petites et moyennes entreprises (PME) : moins de 250 personnes et ont un chiffre d'affaires annuel n'excédant pas 50 millions € ou un total de bilan n'excédant pas 43 millions €.

- les entreprises de taille intermédiaire (ETI) n'appartiennent pas à la catégorie des PME, occupent moins de 5 000 personnes et ont un chiffre d'affaires annuel n'excédant pas 1,5 milliard € ou un total de bilan n'excédant pas 2 milliards € ;

- les grandes entreprises sont les entreprises non classées dans les catégories précédentes.

La catégorie des PME inclut celle des microentreprises. Dans cette publication, on entend par PME les PME hors microentreprises.

Effectif : effectif salarié exprimé en équivalent temps plein (ETP), intérimaires exclus.

Taux de dépendance : part des emplois d’un territoire contrôlés par des centres de décision externes au territoire étudié.

Pour en savoir plus

Lemasson J., « Les catégories d’entreprise en France : de la microentreprise à la grande entreprise », Insee Focus N° 4 - avril 2014.

Hecquet V., « Les entreprises de taille intermédiaire en France - Très orientées vers l'industrie », Insee Focus N° 5 - avril 2014.

Chardon C., « Un salarié picto-charentais sur quatre dans une grande entreprise », e.décim@l n° 31 - avril 2013.