Forte baisse des créationsCréations d’entreprises au 2e trimestre 2014

Claude Touzet

Après un regain au 1er trimestre, la création d’entreprises à La Réunion repart à la baisse au 2e trimestre 2014 (- 12 %). Avec moins de 1 500 entreprises nouvelles, le nombre de créations est le plus faible depuis six ans. Le régime de l’auto-entreprise atteint aussi son plus bas niveau depuis la mise en place du dispositif en 2009.

La créations recule de 12 % au 1er trimestre

Au 2e trimestre 2014, la création d’entreprise recule nettement à La Réunion par rapport au 1er trimestre : - 12 % en données corrigées des variations saisonnières et du nombre de jours ouvrables (figure 1). Les créations d’entreprises diminuent également en France (- 4 %).

Avec 1 457 entreprises créées au 2e trimestre, La Réunion atteint même son plus bas niveau depuis 2008, à un niveau nettement inférieur aux années 2010 et 2011 où près de 2 000 entreprises étaient créées chaque trimestre.

Cette baisse est accentuée par une nouvelle chute des créations sous le statut d’auto-entrepreneur (- 32 %). Elles ne représentent à La Réunion que 22 % des créations contre 50 % en France. Hors auto-entreprises, la création régresse de 4 % (figure 3).

En données brutes, 32 % des entreprises créées au 2e trimestre sont des sociétés, soit 3 points de plus qu’au 1er trimestre 2014 (figure 4).

Les créations ont particulièrement diminué dans le secteur « commerce, transports, hébergement et restauration » (- 11 %, soit - 65 entreprises) et dans les « autres services 1 » (- 12 %, soit - 93 entreprises). Ces deux secteurs représentent huit créations sur dix (figure 2 et figure 5).

La baisse est tout aussi prononcée dans la construction (- 13 %). En revanche, en données brutes2, les créations restent stables dans l’industrie.

Figure 1 – Créations d’entreprises trimestrielles à La Réunion

Créations d’entreprises trimestrielles à La Réunion
Ensemble y c. auto-entrepreneurs Ensemble hors auto-entrepreneurs
T2 2009 1 563 1 176
1 590 1 193
1 849 1 301
1 916 1 315
T2 2010 1 989 1 330
1 959 1 292
2 272 1 571
1 862 1 198
T2 2011 1 997 1 359
1 967 1 251
1 825 1 189
1 838 1 135
T2 2012 1 497 981
1 696 1 056
1 779 1 158
1 723 1 148
T2 2013 1 623 1 196
1 617 1 152
1 533 1 130
1 653 1 188
T2 2014 1 457 1 141
  • Données CVS-CJO y compris auto-entreprises en données brutes
  • Source: Insee, Sirene.

Figure 1 – Créations d’entreprises trimestrielles à La Réunion

Figure 2 – Créations trimestrielles par secteurs d’activité

Créations trimestrielles par secteurs d’activité
Autres services Commerce, transports, hébergement et restauration Construction Industrie
T2 2009 625 672 185 81
691 634 172 93
779 712 202 156
748 668 278 222
T2 2010 725 706 247 311
797 720 217 225
801 686 252 533
689 699 219 255
T2 2011 808 694 234 261
803 731 213 220
769 678 236 142
801 655 259 123
T2 2012 676 600 161 60
763 613 218 102
829 648 179 123
803 611 206 103
T2 2013 746 599 199 79
760 564 196 97
702 535 193 103
778 590 203 82
T2 2014 685 525 176 71
  • Données CVS-CJO y compris auto-entreprises en données brutes
  • Source: Insee, Sirene.

Figure 2 – Créations trimestrielles par secteurs d’activité

Baisse de la création sur les 12 derniers mois

Sur douze mois (juillet 2013 à juin 2014), la création d’entreprises se replie de 6,5 % par rapport à la même période un an auparavant (juillet 2012 à juin 2013). Dans le même temps, le nombre de créations est resté stable (+ 0,3 %) sur l’ensemble de la France (figure 5).

La création d’entreprises recule sur un an dans presque tous les secteurs. Elle baisse de 10,4 % dans le secteur « commerce, transports, hébergement et restauration », de 9,0 % dans l’industrie et de 4,8 % dans les « autres services ». En revanche, les créations restent stables dans la construction (+ 0,5 %). 

Figure 3 – Total des créations trimestrielles d'entreprises

Total des créations trimestrielles d'entreprises
2013 2014 Variation trimestrielle % (p)
2e trim. 3e trim. 4e trim. 1er trim. 2e trim. (p)
La Réunion 1 624 1 618 1 533 1 653 1 457 -11,9
dont auto entreprises 427 465 403 465 316 -32,0
hors auto-entreprises 1 197 1 153 1 130 1 188 1 141 -4,0
Martinique 834 847 814 785 736 -6,2
Guyane 449 485 530 493 443 -10,1
Guadeloupe 1 166 1 121 1 012 1 091 990 -9,3
France entière 135 019 128 801 135 730 143 317 137 770 -3,9
  • Données CVS-CJO y compris auto-entreprises en données brutes
  • (p) provisoire.
  • Source : Insee, Sirene.

Figure 4 – Créations d’entreprises par catégorie juridique

Créations d’entreprises par catégorie juridique
2013 2014
2e trim. 3e trim. 4e trim. 1er trim. 2e trim. (p)
Ensemble 1 661 1 628 1 394 1 748 1 494
Forme sociétaire 538 454 426 503 477
Ent. individuelles 1 123 1 174 968 1 245 1 017
dont auto-entreprises 427 465 403 465 316
hors auto-entreprises 696 709 565 780 701
  • Données trimestrielles brutes
  • Source : Insee, Sirene

Figure 5 – Créations par secteurs d’activité

Créations par secteurs d’activité
La Réunion France entière
2013 2014 Variation trimestrielle % (p) Variation du cumul sur 12 mois % (p) Variation du cumul sur 12 mois % (p)
2e trim. 3e trim. 4e trim. 1er trim. 2e trim. (p)
Ensemble 1 623 1 617 1 533 1 653 1 457 -11,9 -6,5 0,3
Industrie 79 97 103 82 71 -13,4 -9,0 5,5
Construction 199 196 193 203 176 -13,3 0,5 -3,5
Commerce, transports, hébergement et restauration 599 564 535 590 525 -11,0 -10,4 1,3
Autres Services 746 760 702 778 685 -12,0 -4,8 0,3
  • Données CVS-CJO y compris auto-entreprises en données brutes
  • (p) provisoire.
  • Source : Insee, Sirene.

Sources

La notion de création d’entreprises s’appuie sur le concept défini par Eurostat afin d’harmoniser les données européennes. Une création d’entreprise correspond à l’apparition d’une unité légale exploitante n’ayant pas de prédécesseur. Il n’y a création d’une entreprise que si elle s’accompagne de la mise en œuvre de nouveaux moyens de production.

Le champ sur lequel portent les créations d’entreprises correspond à l’ensemble des activités marchandes hors agriculture.

Les données brutes, issues du répertoire Sirene, correspondent au nombre d’entreprises créées au cours d’un mois ou trimestre donné. La création d’entreprise est soumise à des mouvements réguliers infra-annuels, aussi appelés variations saisonnières. Ces mouvements peuvent résulter du fonctionnement général de l’économie (vacances estivales par exemple).

La saisonnalité brouille la lecture de la tendance générale de la création d’entreprise. Ainsi, les séries de données brutes sont corrigées afin d’éliminer le facteur saisonnier et mieux faire ressortir l’évolution générale de moyen terme. De même, les variations imputables aux jours ouvrables (CJO) sont corrigées. Les données CVS-CJO permettent ainsi de comparer le nombre de créations entre les différents mois ou trimestres consécutifs.

La somme sur l’année des quatre résultats trimestriels CVS-CJO peut différer légèrement du nombre de créations annuel brut car elle tient compte des variations d’une année sur l’autre de la composition annuelle en jours ouvrables.

La variation du cumul sur 12 mois est le rapport du cumul des créations des 12 derniers mois comparé à celui des 12 mois précédents.

Une évolution en glissement compare la valeur d'une grandeur à deux dates, séparées en général d'un an ou d'un trimestre.

Définitions

1. Information et communication, activités financières, activités immobilières, activités spécialisées, scientifiques et techniques, activités de services administratifs et de soutien, administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale, autres activités de services.

2. En données corrigées des variations saisonnières, les évolutions dans l’industrie sont perturbées. En effet, les coefficients de variation saisonnière sont affectés par les fortes variations saisonnières entre 2009 et 2011 du fait des créations d’entreprises liées aux installations d’unités photovoltaïques. C’est pourquoi nous préférons commenter cette évolution en données brutes.

Pour en savoir plus

Les séries longues sur le « Tableau de bord de la conjoncture à La Réunion »;

Touzet C. ,« La création d’entreprises ne repart pas », Insee Dossier Réunion n° 1, p. 15, juillet 2014 ;

Touzet C. ,« Démographie des entreprises », Tableau économique de La Réunion (Édition 2014), pp. 130-131, avril 2014.