Bourgogne Franche-Comté : les grands établissements de la sphère productive

David Brion, Philippe Gray, Insee Bourgogne - Gilles Zemis, Insee Franche-Comté

Au sein de la nouvelle région Bourgogne Franche-Comté, les établissements d’au moins 250 salariés concentrent un quart de l’emploi de la sphère productive. Ils relèvent majoritairement de l’industrie, plus particulièrement de la fabrication de matériels de transport, de machines et d’équipements, de produits métalliques et de la métallurgie. Présents dans de nombreux territoires de la nouvelle région, nombre d’entre eux se concentrent autour de Belfort - Montbéliard et en Saône-et-Loire.

Insee Flash Franche-Comté
No 11
Paru le : 15/04/2015

Fin 2012, 311 000 salariés de Bourgogne Franche-Comté travaillent dans la sphère productive, c’est-à-dire dans des activités dont la production est davantage orientée vers les marchés extérieurs au territoire qu’à une consommation locale. Il s’agit pour l’essentiel des activités industrielles et dans une moindre mesure des services aux entreprises et du commerce de gros. Ces salariés relèvent de 24 000 établissements, dont un faible nombre, seulement 140, comptent au moins 250 salariés. Ces 140 grands établissements ne représentent que 0,6 % des établissements employeurs mais pèsent lourd dans l’économie puisqu’ils regroupent un quart de l’emploi productif.

Figure 1 – une forte implantation au nord-est et au sud

  • Source : Insee - Connaissance locale de l'appareil productif (CLAP) 2012.

L’industrie automobile est le secteur le plus concentré

Les vingt établissements les plus importants de la nouvelle région concentrent 10 % de l’emploi de la sphère productive. Ils appartiennent tous à un grand groupe national ou international.

Parmi eux, huit relèvent de la fabrication de matériels de transport, dont trois du groupe PSA Peugeot-Citroën implantés à Sochaux, Vesoul et Valentigney, et deux établissements d’Alstom Transport SA sont situés l’un au Creusot et l’autre à Belfort. La fabrication de matériels de transport est le plus concentré des secteurs industriels : 85 % des salariés relèvent d’un grand établissement.

En particulier l’établissement PSA de Sochaux est le deuxième plus gros employeur de France métropolitaine, après Airbus à Toulouse. Celui de Vesoul est le trentième.

Dans ce top 20, cinq établissements appartiennent au secteur de la métallurgie et fabrication de produits métalliques. Quatre sont localisés en Saône-et-Loire, comme Areva dans l’agglomération de Chalon-sur-Saône ou Industeel France au Creusot. Cependant l’emploi de ce secteur est davantage dispersé : 23 % seulement des effectifs salariés relèvent d’un grand établissement.

L’industrie chimique et pharmaceutique est aussi un secteur très concentré : 55 % des salariés travaillent dans un grand établissement, les plus importants étant Solvay ou Urgo.

De même, dans la fabrication d’équipements électriques, électroniques, informatiques et la fabrication de machines, 40 % de l’emploi est concentré dans un grand établissement dont ceux de General Electric Energy Products ou Alstom.

Deux parmi les vingt plus grands établissements régionaux de la sphère productive n'appartiennent pas au champ de l’industrie mais y sont indirectement rattachés : Berner est spécialisé dans le commerce interentreprises de fournitures et équipements industriels, et Alstom Power Systems, en ingénierie et études techniques.

Quatre zones d’emploi fortement concentrées

Dans quatre des vingt-cinq zones d'emploi de Bourgogne Franche - Comté, les établissements d’au moins 250 salariés concentrent plus de 40 % de l’emploi.

La zone d’emploi Belfort - Montbéliard - Héricourt regroupe 27 des 140 grands établissements de la nouvelle région, dont cinq sites du groupe PSA. C’est la zone où l'emploi est le plus concentré : les grands établissements y rassemblent 47 % des salariés du secteur productif.

À l’ouest, autour d'Avallon, les effectifs salariés sont tout aussi concentrés dans les grands établissements. Mais la zone d’emploi, comparée à la précédente, est de petite taille et seuls trois établissements emploient 250 salariés ou plus. Le plus important, Pneu Laurent, relève de la fabrication de produits en caoutchouc. Les deux autres ont une activité de commerce de gros et appartiennent au groupe Schiever.

À Montbard, le plus grand établissement, les Ateliers d’Armançon, fabrique des articles de voyage, de maroquinerie et de sellerie. En outre, trois établissements, Valti (devenu Vallourec Bearing Tubes en 2013), Valinox Nucléaire et Salzgitter Mannesmann Stainless Tubes, sont spécialisés dans la fabrication de tubes métalliques et regroupent plus du quart des salariés du secteur productif du territoire.

Au sud de la nouvelle région, trois gros établissements employeurs sont implantés sur la zone d’emploi de Louhans. LDC Bourgogne et le groupe Bigard, tous les deux dans l’agro alimentaire, concentrent à eux seuls 30 % des salariés du secteur productif de la zone. S’y ajoute la société de transport routier Dominique Prudent.

Figure 2 – Forte présence des matériels de transport et de la métallurgie parmi les 20 plus grands établissements

Forte présence des matériels de transport et de la métallurgie parmi les 20 plus grands établissements
Raison sociale (effectifs en salariés permanents) Commune et dépt. d'implantation Activité
Peugeot Citroën Automobile SA (10 000 à 14 999 ) Sochaux (25) Matériels de transport
Peugeot Citroën Automobile SA (3 000 à 3 999 ) Vesoul (70) Matériels de transport
GE Energy Products France SNC (1 000 à 1 499 ) Belfort (90) Machines et équipements
Berner (1 000 à 1 499 ) Saint Julien du Sault (89) Commerce de gros
Solvay Electrolyse France (1 000 à 1 499 ) Tavaux (39) Industrie chimique
FPT Powertrain Techn. France SA (1 000 à 1 499 ) Bourbon-Lancy (71) Matériels de transport
Peugeot Citroën Automobile SA (1 000 à 1 499 ) Valentigney (25) Matériels de transport
Manuf Pneumatique Michelin (1 000 à 1 499 ) Blanzy (71) Produits en caoutchouc et plastique
Areva NP (1 000 à 1 499 ) Saint-Marcel (71) Métallurgie, produits métalliques
Areva NP (750 à 999 ) Chalon-sur-Saône (71) Métallurgie, produits métalliques
Aperam Stainless France (750 à 999 ) Gueugnon (71) Métallurgie, produits métalliques
Industeel France (750 à 999 ) Le Creusot (71) Métallurgie, produits métalliques
Faurecia Bloc Avant (750 à 999 ) Audincourt (25) Matériels de transport
JTEKT automotive Dijon St Etienne (750 à 999 ) Chevigny-St-Sauveur (21) Matériels de transport
LDC Bourgogne (500 à 749 ) Branges (71) Industries alimentaires
Aperam Alloys (500 à 749 ) Imphy (58) Métallurgie, produits métalliques
Alstom Power Systems SA (500 à 749 ) Cravanches (90) Activités scientifiques et techniques
Alstom Transport SA (500 à 749 ) Le Creusot (71) Matériels de transport
Parisot (500 à 749 ) Saint-Loup-sur-Semouse (70) Industrie du meuble
Alstom Transport SA (500 à 749 ) Belfort (90) Matériels de transport
  • Champ : établissements situés en Bourgogne Franche-Comté et appartenant à la sphère non-présentielle et au secteur marchand.
  • Source : Insee, CLAP 2012 (Connaissance locale de l'appareil productif).

Sources

L'étude s'intéresse aux plus grands établissements employeurs (au moins 250 salariés) de l'économie marchande non-présentielle (dite productive). La concentration de l'emploi s'apprécie au regard de la proportion des effectifs travaillant dans un établissement d'au moins 250 salariés.

Pour en savoir plus

Charton C., Pariente J., Zemis G., « L’emploi en Bourgogne Franche-Comté - la région la plus industrielle de France » Insee Flash Franche-Comté n°10, avril 2015.

Adrover S., Lecrenais C., Mirault A., « Trente ans de mutations économiques en Bourgogne et Franche-Comté : la croissance de l’emploi présentiel ne compense pas la baisse de l’emploi productif » Insee Analyses Franche-Comté n°6, février 2015.

La France et ses territoires Insee Références, avril 2015.