Licences sportives : l’Alsace joue collectif

Dominique Callewaert

En Alsace, 80 % des 340 000 licences sportives délivrées en 2013 le sont par quinze fédérations. La plus importante est celle de football, loin devant celles de tennis, de handball et de basket-ball. En dix ans, c’est en badminton que le nombre de licences a augmenté le plus, suivi par l’équitation et le handball. En rapport de sa population, la région fait partie des premières de province pour le football, les sports collectifs en salle (handball, basket-ball et volley-ball), la gymnastique et la natation. Les taux de licences et d’équipements y sont simultanément supérieurs pour le tir, le badminton, le football, le volley-ball et le basket-ball au contraire de l’athlétisme, du tir à l’arc et du rugby.

En 2013, 3 400 clubs alsaciens ont délivré 340 000 licences sportives. Ils font aussi bien partie des fédérations olympiques (football, basket-ball, handball, athlétisme, natation, tir,…) que non olympiques (karaté, cyclotourisme, danse, aïkido,…), des fédérations multisports d’éducation physique et de gymnastique volontaire et des clubs alpins et de montagne.

Avec 1 830 licences sportives pour 10 000 habitants, l’Alsace se classe dans la moyenne des régions de province, mais se situe en tête si on la compare aux régions voisines du quart nord-est. Quinze fédérations regroupent 80 % de l’ensemble des licences. Avec 78 500 pratiquants, la fédération de football devance nettement celles de tennis (28 800), de handball (20 900) et de basket (20 300). Suivent l’équitation, la gymnastique et le judo.

Un tiers des licenciés sont des femmes. Elles sont majoritaires en équitation et en gymnastique, toutes les autres disciplines sont plus souvent pratiquées par les hommes. Le football est celle qui en compte le plus (95 %).

Figure_1 – L’Alsace, la plus sportive dans le Grand-Est

  • © IGN - Insee 2015
  • Sources : Insee, RP2011 ; DRJSCS, recensement des licences 2013.

Figure 2 – L'Alsace en tête des régions de province pour le handball et la gymnastique

L'Alsace en tête des régions de province pour le handball et la gymnastique
Fédérations françaises Nombre de licenciés en Alsace Licences pour 10 000 habitants
Alsace Province Rang de la région
Football 78 570 424 325 3
Tennis 28 753 155 161 9
Handball 20 876 113 81 1
Basket-ball 20 261 109 81 2
Équitation 19 162 103 112 17
Gymnastique 18 318 99 46 1
Judo-jujitsu, kendo et disciplines associées 16 496 89 89 12
Éducation physique et de gymnastique volontaire 11 089 60 87 17
Natation 9 866 53 45 3
Golf 9 368 51 54 8
Ski 7 483 40 24 3
Tir 7 245 39 27 3
Karaté et arts martiaux affinitaires 7 109 38 32 4
Badminton 7 023 38 28 5
Athlétisme 5 614 30 39 19
  • Sources : Insee, RP2011 ; DRJSCS, recensement des licences 2013.

Forte progression de la pratique pour le badminton, l’équitation et le handball

En dix ans, le nombre de licenciés en badminton a doublé pour l’ensemble des régions de province et progressé de 70 % en Alsace. L’équitation et le handball ont également du succès avec 45 % de licenciés supplémentaires. Le handball a profité des victoires de l’équipe de France dans les grandes rencontres internationales pour attirer de nouveaux pratiquants. Pour le football, le nombre de sportifs a augmenté de 10 % entre 2003 et 2008. À partir de 2010, probablement en lien avec les moins bons résultats de l’équipe nationale, il a diminué pour atteindre en 2013 un niveau inférieur à celui constaté dix ans auparavant.

La pratique du golf a fortement progressé jusqu’en 2009 et a diminué depuis. L’équitation et le tennis, autres sports plutôt coûteux, suivent également une tendance à la baisse depuis quelques années.

Malgré une stagnation de ses effectifs ces dernières années, le karaté enregistre une progression de 35 % en dix ans, tout comme l’athlétisme dont l’évolution positive est cependant plus récente.

L’Alsace parmi les premières régions pour les sports collectifs

En football, l’Alsace se classe au 3e rang des régions de province (424 licences pour 10 000 habitants). Elle est également très bien positionnée pour les sports collectifs en salle (handball, basket-ball et volley-ball), en gymnastique et en natation, ainsi que pour des sports moins pratiqués tels que le ski, le tir, le karaté ou le badminton.

En revanche, la région est positionnée en fin de classement pour les fédérations d’équitation, d’éducation physique et de gymnastique volontaire, d’athlétisme, de tennis de table ou de rugby.

Plus de licenciés et d’équipements en tir, football, volley-ball, basket-ball et badminton

Mis en regard de la population régionale, le nombre d’équipements disponibles pour la pratique sportive n’est pas toujours en lien avec le nombre de licenciés dans les mêmes proportions que celles observées en moyenne dans les régions de province.

Ainsi, le tir a en Alsace deux fois et demi plus d’équipements et moitié plus de licenciés qu’en moyenne. La gymnastique a deux fois plus de licenciés mais un taux d’équipement inférieur d’un quart.

Le tennis est un des rares sports où les taux de licenciés et d’équipements par habitant sont proches en Alsace de ceux de la province. Le tennis de table fait figure d’exception dans la mesure où malgré un niveau d’équipement supérieur à la moyenne de province, l’Alsace compte un quart de licenciés par habitant en moins.

Comme pour le tir, le badminton, le football, le volley-ball et le basket-ball ont des nombres de licenciés et d’équipements par habitant supérieurs à la moyenne. À l’opposé, l’athlétisme, le tir à l’arc et surtout le rugby sont des sports moins pratiqués dans la région, avec un équipement moindre.

La natation, l’escalade, le karaté, le taekwondo, les sports de contact sont comme la gymnastique plus prisés en Alsace malgré un relatif sous-équipement.

Figure_3 – Une pratique et des équipements dans la moyenne pour le tennis

  • Lecture : en rapport du nombre d'habitants, les équipements permettant de pratiquer le tennis de table sont 20 % plus nombreux en Alsace qu’en France de province, mais le nombre de licenciés est inférieur de 25 %.
  • Sources : Insee, RP2011 ; DRJSCS, recensement des équipements sportifs (RES 2014) et des licences (2013).

Pour en savoir plus

Callewaert D. et Frydel Y., « Des équipements sportifs moins nombreux en Alsace  », Insee Analyses Alsace n° 5, Insee Alsace, octobre 2014.

Atlas national des fédérations sportives 2012.