La fréquentation hôtelière recule de 8 % en 2014Enquête mensuelle dans l’hôtellerie à La Réunion

Françoise Legros, Insee

Avec moins de 750 000 nuitées en 2014, la fréquentation des hôtels classés réunionnais reste morose.

Toutes les catégories d’hôtels sont affectées en particulier ceux de 1 ou 2 étoiles. Toutes les régions sont également concernées, notamment les établissements du Sud.

L’année 2014 est marquée par une nouvelle baisse de la fréquentation dans l’hôtellerie classée à La Réunion. Elle se termine par un 4e trimestre à son plus bas niveau depuis cinq ans.

Une 3e année de baisse

Avec 748 700 nuitées, la fréquentation des hôtels classés est en baisse pour la 3e année consécutive en 2014 (figure 1).

Cette fréquentation est en recul de 8,0 % par rapport à 2013. Parallèlement, le nombre de chambres occupées diminue de 5,4 % et l’offre de chambre de 2,2 %. Le taux d’occupation recule de 2 points et s’établit à 60,4 % (figure 2).

Figure 1 – Bilan annuel de la fréquentation hôtelière à La Réunion

en nombre
Bilan annuel de la fréquentation hôtelière à La Réunion
2013 2014 Évolution 2014/2013
Nombre de nuitées Catégorie
1 ou 2 étoiles 184 700 158 200 -14,3%
3 étoiles 367 800 337 400 -8,3%
4 ou 5 étoiles 261 000 253 100 -3,0%
Zone géographique
Nord-est 191 100 177 600 -7,1%
Ouest 454 000 419 000 -7,7%
Sud 168 400 152 100 -9,7%
Ensemble 813 500 748 700 -8,0%
Chambres occupées 482 800 455 900 -5,4%
Offre de chambres 772 200 755 400 -2,2%
Taux d'occupation 62,4% 60,4% -2 pt
  • Champ : ensemble des établissements hôteliers classés (hors 11 nouveaux hôtels classés en 2014).
  • Source : Insee, DGCIS - Enquête de fréquentation hôtelière.

Les établissements de 1 ou 2 étoiles sont les plus affectés (– 14 %). En plus d’une baisse de fréquentation, ils pâtissent de fermetures d'hôtels enregistrées dans l’année. Les hôtels de la catégorie supérieure (4 ou 5 étoiles) s’en sortent un peu mieux : leur fréquentation ne diminue que de 3 %.

La région Sud est la plus touchée par la baisse de la fréquentation en 2014 (– 10 %). Mais les régions Ouest et Nord-est reculent également (respectivement – 8 % et – 7 %).

Hausse de la fréquentation de la clientèle étrangère

La clientèle française est largement majoritaire (85 % des nuitées) mais sa fréquentation diminue de 10 % en 2014. En revanche, la clientèle étrangère progresse de 5 %.

La fréquentation se dégrade tout au long de l’année par rapport à 2013. Mais c’est au 1er trimestre que le repli est le plus marqué : – 11 % de nuitées par rapport au 1er trimestre 2013.

Figure 2 – Taux d'occupation annuel dans les hôtels classés à La Réunion depuis 1997

en %
Taux d'occupation annuel dans les hôtels classés à La Réunion depuis 1997
Taux d'occupation
1997 61,5
1998 64,0
1999 63,9
2000 64,8
2001 63,6
2002 64,0
2003 62,5
2004 58,3
2005 60,2
2006 51,8
2007 58,4
2008 59,1
2009 57,1
2010 60,7
2011 66,7
2012 62,6
2013 62,4
2014 60,4
  • Champ : ensemble des établissements hôteliers classés (hors 11 nouveaux hôtels classés en 2014).
  • Source : Insee, DGCIS - Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 2 – Taux d'occupation annuel dans les hôtels classés à La Réunion depuis 1997

Une baisse de 6 % au 4e trimestre 2014

Avec 224 800 nuitées au 4e trimestre 2014, la fréquentation des hôtels classés réunionnais est en baisse de 6 % par rapport au 4e trimestre 2013 (figure 3). Elle atteint ainsi son plus bas niveau depuis cinq ans (figure 4).

Tous les mois du 4e trimestre sont en baisse, particulièrement le mois de décembre (– 8,5%).

La baisse de la fréquentation affecte toutes les catégories d’hôtels. Les établissements de 1 ou 2 étoiles sont cependant les plus touchés (– 8,0 %) (figure 5). Par région, le Nord-est subit la plus forte baisse (– 10 %).

Le taux d’occupation s’établit à 71 %, en recul de 3 points par rapport au même trimestre de 2013. Il est en retrait de près de 6 points dans les établissements du Nord-est.

Figure 3 – Fréquentation hôtelière à La Réunion au 4e trimestre

en nombre
Fréquentation hôtelière à La Réunion au 4e trimestre
2012 2013 2014 Évolution 2014/2013
Nuitées 251 300 238 700 224 800 -5,8%
Chambres occupées 146 400 143 600 135 000 -6,0%
Offre de chambres 195 100 194 300 190 800 -1,8%
Taux d’occupation 75,0% 73,9% 70,8% -3,1 pt
  • Champ : ensemble des établissements hôteliers classés (hors 11 nouveaux hôtels classés en 2014).
  • Source : Insee, DGCIS - Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 4 – Nuitées trimestrielles dans les hôtels classés à La Réunion

en nombre
Nuitées trimestrielles dans les hôtels classés à La Réunion
2010 2011 2012 2013 2014
1er trimestre 178 400 211 000 212 300 203 800 180 400
2e trimestre 166 300 191 500 189 100 181 600 169 400
3e trimestre 173 300 194 600 189 400 189 400 174 100
4e trimestre 242 300 267 000 251 300 238 700 224 800
  • Champ : ensemble des établissements hôteliers classés (hors 11 nouveaux hôtels classés en 2014).
  • Source : Insee, DGCIS - Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 4 – Nuitées trimestrielles dans les hôtels classés à La Réunion

Figure 5 – Fréquentation hôtelière à La Réunion au 4e trimestre par catégorie d'hôtel et microrégion

Fréquentation hôtelière à La Réunion au 4e trimestre par catégorie d'hôtel et microrégion
Nuitées en nombre Taux d'occupation en %
2013 2014 Évolution 2014/2013 (en %) 2013 2014 Évolution 2014/2013 (en points)
Catégorie
1 ou 2 étoiles 55 200 50 800 -8,0 73,2 68,9 -4,3
3 étoiles 103 700 98 800 -4,7 73,6 70,7 -2,9
4 ou 5 étoiles 79 800 75 200 -5,8 74,8 72,2 -2,6
Zone géographique
Nord-est 57 900 51 900 -10,4 70,7 65,1 -5,6
Ouest 127 500 123 600 -3,1 77,6 76,0 -1,6
Sud 53 300 49 300 -7,5 69,7 66,0 -3,7
Ensemble 238 700 224 800 -5,8 73,9 70,8 -3,1
  • Champ : ensemble des établissements hôteliers classés (hors 11 nouveaux hôtels classés en 2014).
  • Source : Insee, DGCIS - Enquête de fréquentation hôtelière.

Sources

Les résultats publiés sont dorénavant exclusivement en nouvelle classification.

41 établissements ont été reclassés à ce jour : 32 ont confirmé leur précédent classement, 9 ont changé de catégorie (2 hôtels sont passés de deux à trois étoiles, 5 hôtels sont passés de trois à quatre étoiles, 2 hôtels sont passés de quatre à cinq étoiles).

L’ancienne catégorie est conservée pour 5 établissements qui n’ont pas fait la demande de nouveau classement. L’ancienne classification est officiellement obsolète depuis le 23 juillet 2012.

De plus, 11 nouveaux établissements entrent dans le champ de l’enquête. Leurs données ne sont actuellement pas prises en compte. Elles le seront lorsque des éléments de comparaison sur un an seront disponibles.

18 établissements déjà existants et non classés sont également entrés dans le champ depuis janvier 2014. Leurs données seront également prises en compte lorsque des éléments sur un an seront disponibles.

La présente publication porte sur les 46 hôtels de La Réunion déjà classés en 2012.

Définitions

L’enquête de fréquentation dans l'hôtellerie concerne les hôtels homologués (1 à 5 étoiles), et depuis janvier 2014 tous les hôtels de cinq chambres ou plus, qu’ils soient classés ou non. Cependant, cette publication ne tient pas encore compte de cette extension de champ. Elle le fera lorsque des éléments de comparaison sur un an seront disponibles.

L’enquête concerne toute la clientèle, que celle-ci soit résidente à La Réunion ou non.

Le taux d’occupation est le rapport entre le nombre de chambres occupées et le nombre de chambres offertes par les hôtels ouverts.

Les nuitées sont le nombre total de nuits passées par les clients dans un établissement. Deux personnes séjournant trois nuits dans un hôtel comptent ainsi pour six nuitées de même que six personnes ne séjournant qu'une nuit (1 nuitée = 1 personne x 1 nuit).

Pour en savoir plus

Les séries longues sur le « Tableau de bord de la conjoncture à La Réunion »;

Legros F., « La fréquentation touristique résiste au 1 er semestre 2014 », Insee Flash Réunion n° 7, septembre 2014.

Legros F., « Le Tourisme à La Réunion en 2013 - Une baisse de fréquentation liée à un marché métropolitain en berne », Insee Partenaires n° 30, avril 2014.

Legros F., « La fréquentation hôtelière recule de 3,3 % en 2013 », Informations Rapides Réunion n° 295, février 2014.