De plus en plus d’emplois au(x) service(s) des picto-charentais

Florence Blanché

L’économie picto-charentaise a fortement développé ses activités de services depuis 20 ans. Les services ont créé 131 000 emplois salariés depuis 1989. Ce dynamisme est dû notamment à l’essor des services marchands ainsi qu’au développement du secteur médico-social, bien représenté dans la région. C’est en Vienne et en Deux-Sèvres que l’emploi dans les services progresse le plus. Les services ont en outre largement contribué à la croissance de la valeur ajoutée régionale.

Les services emploient en Poitou-Charentes 385 000 personnes fin 2012, soit 63 % de l’emploi salarié.

131 000 emplois supplémentaires dans les services entre 1989 et 2012

En vingt ans, le secteur des services a créé 130 640 emplois, soit une hausse globale de 51 %, supérieure à celle de la France de province (43 %). Comparé aux principaux secteurs d’activités de l’économie, les secteurs des services sont ceux qui progressent le plus. Ils assurent la quasi-totalité de la hausse globale de l’emploi. Le poids des services n’a cessé d’augmenter sur cette période : représentant 54 % des emplois en 1989, il atteint 63 % en 2012 tandis que dans le même temps, le poids de l’industrie a nettement reculé. Ce dernier représentait 23 % des emplois en 1989 pour n’en rassembler que 15 % en 2012.

Une hausse plus marquée dans les services marchands

Avec 68 870 emplois supplémentaires (+71 %), la progression est marquée dans les services marchands (définitions), dopés par le dynamisme des services aux entreprises avec en particulier le secteur des services administratifs et de soutien (intérim, nettoyage, sécurité, location et autres activités de mise à disposition de ressources humaines) (figure1). Les services marchands rassemblent près de 21 500 établissements qui sont de plus petites structures : 7 salariés en moyenne par établissement contre 10 pour l’ensemble des services.

Les services non-marchands (définitions) ont créé 61 770 emplois (+39 %) avec notamment l’essor des services à la personne comme ceux relevant du domaine médico-social. La hausse de l’emploi dans les services représente ainsi 94 % de la croissance de l’ensemble de de l’emploi.

figure1 – Évolution des emplois dans les principaux secteurs des servicesen Poitou-Charentes de 1989 à 2012

  • Source : Insee, estimations annuelles d’emploi (données 2012 provisoires)

Montée en puissance du médico-social et des services administratifs et de soutien

Comme ailleurs en France, c’est le secteur des activités informatiques et des services d’information qui connait la progression de l’emploi la plus importante, même si elle porte sur de faibles effectifs (+1 840 salariés soit un quadruplement de l’emploi).

Avec une hausse de 37 280 emplois (+151 %), le secteur de l’hébergement médico-social et de l’action sociale sans hébergement gagne le plus d’emplois en termes d’effectifs. Cette progression reflète le vieillissement de la population, renforcé par l’attractivité de la région auprès des seniors, les deux phénomènes accentuant les besoins et la demande de services à la personne.

Le deuxième secteur le plus créateur d’emplois est celui des services administratifs et de soutien (+23 530 emplois) avec un taux d’évolution de +202 %. Cet accroissement rapide est à relier à l’essor des pratiques d’externalisation des fonctions supports. Certaines de ces fonctions présentes auparavant dans l’industrie ont été transférées vers les services (intérim, gardiennage, sécurité, informatique, conseils…). Le secteur des arts, spectacles et activités récréatives progresse aussi fortement (+128 %) en particulier en Charente-Maritime et en Vienne (avec par exemple le développement du Futuroscope) (figure2).

figure2 – Dynamisme et performance de secteurs d’activité (A38) pour l’emploien Poitou-Charentes entre 1989 et 2012

  • Source : Insee, Estel 1999 et 2012

Vitalité des services en Deux-Sèvres et Vienne portés par leurs spécificités

Le secteur médico-social mobilise 16 % des emplois contre 11 % au niveau national. Beaucoup plus représenté dans la région, il est le plus spécifique en Poitou-Charentes. La région se caractérise aussi par une forte présence du secteur des activités financières et d’assurance.

Ce dernier représente le 7e secteur des services avec 26 110 emplois en 2012. Il est porté par la présence des mutuelles et assurances autour de Niort.

Le département de la Vienne se distingue par un poids marqué de l’administration publique. La Vienne et les Deux-Sèvres enregistrent une croissance élevée des emplois de services (respectivement +56 % et +55 %). En Charente-Maritime, elle frôle la moyenne régionale (+51 %) tandis qu’en Charente, la hausse est plus faible (+42 %) avec une progression beaucoup plus lente des services administratifs et de soutien.

Les services contribuent fortement à la croissance de la valeur ajoutée de la région

Entre 1990 et 2011, la part des services dans le total de la valeur ajoutée de la région a fortement augmenté pour passer de 52,4 % à 63,4 %. La croissance de la valeur ajoutée des services a été la plus forte dans les activités immobilières, les activités scientifiques et techniques ainsi que dans les services administratifs et de soutien. Cette croissance a cependant été bouleversée en 2009 et 2010. En effet, dans la plupart des secteurs, la valeur ajoutée a chuté sur cette période sous l’effet de la crise économique de 2008-2009

(pour en savoir plus).

Définitions

Services marchands : services vendus, par une unité (en grande partie ou en totalité) à des prix économiquement significatifs.

Services non-marchands : services fournis gratuitement ou à des prix qui ne sont pas économiuement significatifs : domaines de l’ducation, de la santé, de l’action sociale et de l’administration.

Pour en savoir plus

Les services marchands en 2013 - La croissance se réduit de nouveau, Thierry Méot, Insee Première n° 1507, juillet 2014.

Un rebond plus fort de l’économie du Poitou-Charentes jusqu’en 2011, Christine Chardon, e.decim@l n°41, juin 2014.