Habitat des seniors francs-comtois : prédominance de la maison individuelle et faible mobilité résidentielle

Jérôme Bourgeois, Audrey Mirault

En 2011, 207 200 Francs-Comtois ont 65 ans ou plus soit 17,7 % de la population franc-comtoise. Ces seniors vivent majoritairement dans des maisons individuelles et sont plus souvent propriétaires de leur logement que le reste de la population. L’avancée en âge et les difficultés à continuer à vivre de façon autonome constituent des facteurs de déménagement vers un logement plus petit ou davantage adapté aux besoins de personnes en perte d’autonomie.

Insee Flash Franche-Comté
No 5
Paru le : 13/01/2015

Les seniors et leur logement

L’avancée en âge des générations nombreuses du « baby-boom », nées entre 1946 et 1975, amplifiée par l’allongement de la durée de vie, modifie profondément et durablement la structure par âge de la population. Avec l’augmentation de l’espérance de vie en bonne santé et sans incapacité, l’entrée dans la vieillesse ne cesse de reculer : en moyenne, avant 75 ans, la plupart des seniors sont actifs socialement et en bonne santé ; à partir de 75 ans, la santé commence à se dégrader durablement et l’activité sociale diminue ; après 85 ans, le risque de perte d’autonomie s’accroît fortement avec l’âge. Comment se répartissent ces trois groupes d’âge en Franche-Comté ? Où vivent-ils et dans quels types de logement ?

Davantage de seniors dans le Jura, au nord et à l’ouest de la Haute-Saône

En 2011, 207 200 Francs-Comtois sont âgés de 65 ans et plus, soit 17,7 % de la population contre 17,2 % en moyenne en France métropolitaine. Parmi eux, 107 700 ont au moins 75 ans, soit 9,2 % de la population régionale. À l’instar du reste de la population, les seniors résident majoritairement dans les grandes villes ou dans leurs couronnes : 61 % des seniors vivent dans l’une des sept grandes aires urbaines de la région (Besançon, Belfort, Montbéliard, Dole, Pontarlier, Lons-le-Saunier, Vesoul et leurs couronnes) contre 63,6 % des 18-64 ans.

figure_1 – Répartition par âge des personnes âgées de 65 ans et plus

Répartition par âge des personnes âgées de 65 ans et plus
Ensemble des 65 ans et plus 65-74 ans 75-84 ans 85 ans et plus
Doubs 87 326 42 747 32 269 12 310
Jura 51 969 24 155 19 317 8 498
Haute-Saône 44 612 21 470 16 587 6 556
Territoire de Belfort 23 303 11 095 8 710 3 498
Franche-Comté 207 210 99 466 76 884 30 861
  • Source : Insee, RP2011, exploitation principale

Les territoires les plus éloignés des grands pôles urbains de la région et de la frontière suisse se caractérisent toutefois par une présence plus marquée des seniors en raison de leur faible attractivité pour les familles et les actifs. Il s’agit principalement des franges nord et ouest de la Haute-Saône, de l’espace compris entre Villersexel, Baume-les-Dames et Sancey-le-Grand et d’une grande partie du Jura. Dans ces espaces la part de personnes âgées de 65 ans ou plus dans l’ensemble de la population dépasse 20 %.

figure_2 – Une présence plus marquée des seniors dans les espaces éloignés des grands pôles urbains français ou suisses

  • Source : Insee, RP2011, exploitation principale

À tout âge, prédominance de la maison individuelle

La maison individuelle constitue l’habitat privilégié par l’ensemble de la population (60 %), en particulier dans les départements les moins urbanisés. C’est encore plus vrai pour les seniors. Avant 75 ans, 75 % des seniors francs-comtois occupent une maison individuelle, 24 % un appartement et 1 % vivent en communauté (maison de retraite essentiellement). Avec l’âge, la part de personnes résidants en appartement reste stable, tandis que celle des personnes vivant en maison individuelle diminue essentiellement au profit du logement en communauté. La bascule est nette après 85 ans, reflétant des difficultés plus importantes à vivre de façon autonome dans une maison.

En conséquence, la part de seniors propriétaires de leur logement diminue au fur et à mesure que l’âge avance. Avant 75 ans, 80 % des seniors sont propriétaires de leur logement. Après 85 ans, cette part baisse de 20 points, correspondant à la progression des personnes vivant en communauté ou logées gratuitement dans leur famille. Toutefois, après 85 ans, plus de la moitié des seniors résident toujours dans une maison et 60 % des personnes sont encore propriétaires de leur logement.

figure_3 – Plus de difficulté à rester dans sa maison après 85 ans

Plus de difficulté à rester dans sa maison après 85 ans
Répartition des Francs-Comtois selon leur âge et le type de logement occupé (en %)
Ensemble des 18-64 ans Ensemble des 65 ans et plus 65-74 ans 75-84 ans 85 ans et plus
Maison 61,7 69,8 74,5 70,0 53,8
Appartement 35,9 24,3 23,6 24,8 25,3
Logement-foyer 0,2 0,6 0,3 0,6 1,9
Hors logement ordinaire 2,0 5,1 1,4 4,4 18,9
Autres 0,2 0,2 0,2 0,2 0,1
Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
  • source : Insee, RP2011, exploitation principale

Faible mobilité résidentielle chez les seniors

Les personnes âgées de 65 ans et plus ont une faible mobilité résidentielle. Elles sont nombreuses à continuer d’occuper le même logement alors que leur situation familiale a pu évoluer depuis leur emménagement (départ des enfants ou décès du conjoint, passage à la retraite). Dans la région, 16 % des seniors vivent dans leur logement depuis moins de dix ans. Parmi les seniors de moins de 75 ans, la mobilité résidentielle récente est toutefois plus élevée que chez les plus âgés : 20 % ont déménagé depuis moins de dix ans contre 11 % parmi les personnes de 85 ans et plus. En conséquence, les logements occupés par les seniors sont souvent de grande taille : 77,6 % des seniors vivent dans un logement de quatre pièces ou plus.

figure_4 – Des seniors davantage propriétaires de leur logement que le reste de la population

Des seniors davantage propriétaires de leur logement que le reste de la population
Répartition des Francs-Comtois selon leur âge et le statut d'occupation du logement (en %)
Ensemble des 18-64 ans Ensemble des 65 ans et plus 65-74 ans 75-84 ans 85 ans et plus
Propriétaire 60,9 75,7 80,2 76,4 59,7
Locataire ou sous-locataire d'un logement loué vide non HLM 20,6 8,8 8,1 8,7 10,9
Locataire ou sous-locataire d'un logement loué vide HLM 12,7 8,4 8,9 8,2 7,1
Locataire ou sous-locataire d'un logement loué meublé ou d'une chambre d'hôtel 2,0 0,4 0,4 0,4 0,4
Logé gratuitement 2,0 1,6 1,0 1,9 3,0
Hors logement ordinaire 1,8 5,1 1,4 4,4 18,9
Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
  • source : Insee, RP2011, exploitation principale

figure_5 – Plus d’un senior sur deux vit dans le même logement depuis au moins 30 ans

Plus d’un senior sur deux vit dans le même logement depuis au moins 30 ans
Répartition des seniors en fonction de leur âge et de l'ancienneté d'emménagement dans leur logement (en %)
moins de 10 ans entre 11 et 20 ans entre 21 et 30 ans plus de 30 ans
65-74 ans 75-84 ans 85 et plus 65-74 ans 75-84 ans 85 et plus 65-74 ans 75-84 ans 85 et plus 65-74 ans 75-84 ans 85 et plus
Doubs 19,9 13,3 10,6 15,2 12,2 8,6 15,1 13,3 11,6 49,8 61,2 69,1
Jura 21,6 14,1 11,9 15,9 12,4 7,3 13,9 14,2 11,1 48,7 59,3 69,7
Haute-Saône 19,7 12,2 10,7 15,6 11,7 7,4 14,2 15,0 10,7 50,5 61,2 71,2
Territoire de Belfort 19,3 15,1 11,8 14,2 11,9 7,8 14,8 11,0 11,1 51,7 62,0 69,3
Franche-comté 20,2 13,4 11,1 15,3 12,1 7,9 14,6 13,6 11,2 49,9 60,8 69,7
  • Source : Insee, RP2011, exploitation principale

Définitions

Au sens du recensement, le logement est défini du point de vue de son utilisation. Il s’agit d’un local séparé et indépendant utilisé pour l'habitation.

Le type de logement permet de distinguer les maisons, les appartements et les autres types : les logements-foyers pour personnes âgées, les chambres d’hôtel (occupées à titre de résidence principale), les habitations de fortune (y compris les mobile homes et autres constructions provisoires) et les pièces indépendantes (ayant leur propre entrée).

Une communauté est un ensemble de locaux d'habitation relevant d'une même autorité gestionnaire et dont les habitants partagent à titre habituel un mode de vie commun. La population de la communauté comprend les personnes qui résident dans la communauté, à l'exception de celles qui résident dans des logements de fonction. Les personnes résidant en communauté sont considérées comme vivant « hors logement ordinaire ».

Pour en savoir plus