La conjoncture dans l’Aveyron

Insee

La conjoncture semestrielle pour l’Aveyron

Le chômage en baisse sensible

En Aveyron, le chômage** recule de 0,5 point au cours du 2d semestre 2013. Il touche 7,2 % des actifs aveyronnais fin 2013, contre 10,0 % en moyenne en Midi-Pyrénées et 9,8 % en France métropolitaine. Le département bénéficie encore du plus faible taux de chômage de la région.

Sur un an, le chômage reste quasiment stable en Aveyron comme en Midi-Pyrénées et au plan national.

Figure 1 – Taux de chômage

% données CVS*
Taux de chômage
Aveyron Midi-Pyrénées
2009/1T 5,8 8,1
2009/2T 6,2 8,7
2009/3T 6,1 8,7
2009/4T 6,4 9,0
2010/1T 6,3 8,9
2010/2T 6,4 8,9
2010/3T 6,3 8,9
2010/4T 6,3 8,9
2011/1T 6,2 8,8
2011/2T 6 8,8
2011/3T 6,1 9,0
2011/4T 6,3 9,2
2012/1T 6,5 9,3
2012/2T 6,7 9,5
2012/3T 6,9 9,6
2012/4T 7,2 9,9
2013/1T 7,5 10,1
2013/2T 7,7 10,2
2013/3T 7,6 10,1
2013/4T 7,2 10,0
  • *corrigé des variations saisonnières
  • Source : Insee, taux de chômage localisés

Figure 1 – Taux de chômage

Stabilité de l’emploi salarié grâce à l’intérim

En Aveyron, l’emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles reste atone au cours du 2d semestre 2013, en données corrigées des valeurs saisonnières. Les créations d’emploi dans l’intérim (+ 10,9 %) compensent presque l’ensemble des pertes dans les autres secteurs, notamment dans l’industrie (- 1,0 %). Sur l’année 2013, l’emploi salarié fléchit sensiblement en Aveyron (- 0,9 %). Seuls les services marchands, et l’intérim en particulier, connaissent un solde net de créations d’emplois salariés positif, contrairement aux autres grands secteurs d’activité.

Au niveau régional, l’emploi salarié marchand non agricole progresse de 0,1 % sur un an, alors qu’il recule de 0,2 % en France métropolitaine.

Figure 2 – Estimation trimestrielle de l'emploi salarié - Indice base 100 au 1er trimestre 2008, données CVS*

Estimation trimestrielle de l'emploi salarié - Indice base 100 au 1er trimestre 2008, données CVS*
Aveyron Midi-Pyrénées
2009/1T 99,3 98,3
2009/2T 98,9 98,0
2009/3T 98,4 97,9
2009/4T 98,2 98,2
2010/1T 98,3 98,3
2010/2T 98,3 98,3
2010/3T 98,8 98,7
2010/4T 98,8 99,1
2011/1T 99,9 99,4
2011/2T 99,6 100,4
2011/3T 99,3 100,5
2011/4T 98,8 100,4
2012/1T 98,3 100,8
2012/2T 97,9 100,8
2012/3T 97,2 100,9
2012/4T 97,0 100,7
2013/1T 96,7 100,9
2013/2T 96,3 100,5
2013/3T 95,8 100,5
2013/4T 96,2 100,8
  • *corrigé des variations saisonnières
  • Source : Insee, estimations trimestrielles d'emploi salarié marchand hors agriculture et particuliers employeurs

Figure 2 – Estimation trimestrielle de l'emploi salarié - Indice base 100 au 1er trimestre 2008, données CVS*

Demandeurs d’emploi : amélioration chez les jeunes

Au 2d semestre 2013, le nombre de demandeurs d’emploi*** baisse légèrement en Aveyron, alors qu’il progresse dans la région. Les moins de 50 ans profitent du recul de la demande d’emplois alors que les plus âgés voient leur situation se dégrader. Sur l’année 2013, la détérioration du marché du travail en Aveyron (+ 7,3 %) est quasi équivalente à celle de la région (+ 7,4 %) et plus forte qu’au niveau national. Dans le département, les seniors sont de loin les plus touchés, notamment les hommes de 50 ans ou plus.

En Aveyron, un tiers des demandeurs d’emploi sont inscrits à Pôle emploi depuis plus d’un an, soit une proportion plus faible qu’au niveau régional (41 %).

Figure 3 – Demandeurs d'emploi inscrits fin décembre 2013 (catégories A, B et C, données CVS*)

Demandeurs d'emploi inscrits fin décembre 2013 (catégories A, B et C, données CVS*)
Nombre au 31/12/2013 Évolution (%) par rapport au
30/06/2013 31/12/2012
Hommes 7 274 1,4 9,8
Femmes 8 043 -1,6 5,1
Moins de 25 ans 2 563 -5,1 0,4
25-49 ans 9 200 -0,3 6,9
50 ans et plus 3 554 4,1 14,0
Inscrits depuis plus d'un an 5 840 7,3 18,1
Total Aveyron 15 317 -0,2 7,3
Midi-Pyrénées 240 658 2,0 7,4
  • *corrigé des variations saisonnières
  • Source : Pôle emploi, Dares

Léger repli du nombre d’entreprises créées

Au cours du 2d semestre 2013, le nombre total d’entreprises créées en Aveyron recule de 1 % par rapport au semestre précédent, en données corrigées des variations saisonnières. Cette baisse s’explique par le fort recul des immatriculations d’auto-entreprises, qui constituent la moitié des créations départementales. Les créations d’entreprises au niveau régional se replient de 3,3 %. Sur l’année 2013, le nombre total d’entreprises créées en Aveyron recule de 5,7 %, comme au niveau régional (- 5,2 %).

Dans le même temps, les défaillances d’entreprises progressent de 2 % dans le département, alors qu’elles se replient de 6 % en Midi-Pyrénées..

Figure 4 – Créations d'entreprises au 2d semestre (données CVS-CJO et brutes)*

Créations d'entreprises au 2d semestre (données CVS-CJO et brutes)*
Nombre d'entreprises créées Évolution du cumul (%)
Sur le semestre 2eS13/1erS13 Sur un an 2013/2012
Aveyron 1 650 -1,0 -5,7
dont auto-entrepreneurs 2 713 -16,0 -6,7
Midi-Pyrénées 24 317 -3,3 -5,2
dont auto-entrepreneurs 13 435 -8,0 -9,2
  • Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements (Sirene)

Net recul de la construction au 2d semestre 2013

Au 2d semestre 2013, 640 logements sont autorisés à la construction en Aveyron, soit 20 % de moins qu’au 2d semestre 2012 ; le nombre de logements mis en chantier (622) baisse de 33 %. Sur l’année 2013, les logements autorisés ou mis en chantier sont en recul de respectivement 24 % et 29 % par rapport à 2012 ( - 5 % et - 14 % au niveau régional).

Figure 5 – Construction de logements en Aveyron

Nombre de logements cumulés sur 12 mois
Construction de logements en Aveyron
Autorisés Commencés
2010T1 1 432 1 324
2010T2 1 521 1 370
2010T3 1 751 1 404
2010T4 1 931 1 510
2011T1 1 877 1 504
2011T2 1 880 1 367
2011T3 1 790 1 539
2011T4 1903 1764
2012T1 1844 1778
2012T2 1996 1840
2012T3 2016 1807
2012T4 1782 1632
2013T1 1937 1569
2013T2 1520 1513
2013T3 1488 1421
2013T4 1358 1155
  • Source : SOeS, Sit@del2

Figure 5 – Construction de logements en Aveyron

Au 2d semestre 2013, 184 200 m² de constructions de locaux non résidentiels sont autorisés en Aveyron, soit 32 % de plus par rapport au 2d semestre 2012. Les surfaces mises en chantier se replient de 9 %. Sur l’année 2013, les surfaces de locaux non résidentiels autorisés progressent de 12 %, tandis que leurs mises en chantier reculent de 8 % (+ 14 % et 0 % au niveau régional).

Figure 6 – Total surfaces cumulées sur 12 mois en Aveyron (en milliers de m2)

Total surfaces cumulées sur 12 mois en Aveyron (en milliers de m2)
Commencées Autorisées
2010T1 310,6 291,7
2010T2 327,3 283,6
2010T3 326,7 255,5
2010T4 350,9 261,7
2011T1 346,4 216,3
2011T2 303,0 201,6
2011T3 293,5 217,7
2011T4 286,4 197,7
2012T1 256,4 196,4
2012T2 297,3 195,5
2012T3 310,3 185,8
2012T4 311,3 210,1
2013T1 352,4 216,3
2013T2 304,3 203,7
2013T3 333,2 210,4
2013T4 348,9 192,6
  • Source : SOeS, Sit@del2

Figure 6 – Total surfaces cumulées sur 12 mois en Aveyron (en milliers de m2)

Baisse de la fréquentation hôtelière

Au 2d semestre 2013, la fréquentation des hôtels de l’Aveyron, mesurée en nombre de nuitées, recule sensiblement par rapport au 2 d semestre 2012, en raison d’une baisse marquée de la clientèle étrangère. En Midi-Pyrénées, la fréquentation recule quel que soit le type de clientèle.

Sur l’année 2013, le nombre de nuitées dans l’Aveyron se replie par rapport à l’année 2012,  comme en Midi-Pyrénées.

Figure 7 – Fréquentation hôtelière au 2e semestre 2013

Fréquentation hôtelière au 2e semestre 2013
Cumul au 2e semestre 2013 Évolution du cumul (%)
2e S13/2e S12 2013/2012
Nuitées françaises 391 579 -3,1 -4,6
Nuitées étrangères 60 945 -12,3 -8,7
Aveyron 452 524 -4,5 -5,1
Midi-Pyrénées 4 617 433 -4,5 -4,8
  • Source : Insee, CRT - Enquête de fréquentation dans l'hôtellerie

Davantage de Français dans les campings aveyronnais

Dans les campings aveyronnais, de mai à septembre 2013, la fréquentation augmente de 5 % par rapport à la même période 2012, grâce à la clientèle française. Dans le même temps en Midi-Pyrénées, la fréquentation des campings recule.