Un emploi sur cinq dans la fonction publique en Poitou-Charentes en 2011

Florence Blanché

Fin 2011, 151 100 salariés travaillent dans la fonction publique en Poitou-Charentes. L’emploi public représente plus d’un emploi sur cinq et 85 emplois pour 1 000 habitants, soit un taux d’administration dans la moyenne nationale. En revanche, ce taux est relativement élevé dans la Vienne. La région se distingue par une part plus faible d’agents de catégorie A et des agents moins jeunes. Ces dernières années, les effectifs sont stables mais la fonction publique d’État diminue et la fonction publique hospitalière augmente.

Insee Flash Poitou-Charentes
No 01
Paru le : 26/06/2014

Au 31 décembre 2011, en Poitou-Charentes, 21,8 % de l’emploi total relève de la fonction publique.

Un taux d’administration moyen, sauf dans la Vienne

Avec 85 emplois dans la fonction publique pour 1 000 habitants, comme la moyenne nationale, la région se situe au 13e rang des régions françaises pour son taux d'administration. La Vienne se place parmi les départements les plus administrés (104 ‰). Avec Poitiers comme chef-lieu de région, la Vienne est dotée de nombreux services déconcentrés de l’État ainsi que de l’Université de Poitiers et du CHU. La Charente-Maritime et les Deux-Sèvres emploient en revanche chacun 79 agents de la fonction publique pour 1 000 habitants. En Charente, ce taux est de 81 ‰.

Quatre agents sur dix dans la fonction publique d’État

La fonction publique se décline en trois versants : fonction publique d'État (FPE), fonction publique hospitalière (FPH) et fonction publique territoriale (FPT). En Poitou-Charentes, la FPE emploie quatre agents publics sur dix (soit 61 270 personnes) et l'Éducation nationale presque la moitié des effectifs de la FPE. 55 170 agents travaillent dans la FPT et 34 660 dans la FPH. En Poitou-Charentes, la FPT pèse davantage qu’en France de province, à l’inverse de la FPE.

Figure_1 – La fonction publique d’État la plus employeuse sauf en Deux-Sèvres - Effectifs et répartition par versant de la fonction publique en 2011

La fonction publique d’État la plus employeuse sauf en Deux-Sèvres - Effectifs et répartition par versant de la fonction publique en 2011
Charente Charente-Maritime Deux-Sèvres Vienne Poitou-Charentes France de province France entière
FPE 11 900 41,7 20 300 41,3 9 670 33,2 19 400 43,8 61 270 40,6 1 818 100 43,3 2 466 200 44,9
FPH 6 190 21,7 11 120 22,6 7 390 25,4 9 960 22,5 34 660 22,9 939 800 22,4 1 145 200 20,8
FPT 10 480 36,7 17 720 36,1 12 040 41,4 14 930 33,7 55 170 36,5 1 445 600 33,4 1 881 800 34,3
Ensemble 28 570 100 49 140 100 29 100 100 44 290 100 151 100 100 4 203 500 100 5 493 200 100
  • Champ : postes principaux non annexes actifs au 31 décembre 2011, y compris contrats aidés
  • Source : Insee, Siasp 2011

Un taux de féminisation élevé en Deux Sèvres

Les femmes représentent 62 % des agents des trois fonctions publiques en Poitou-Charentes comme en France de province. Dans la FPH près de 79 % des agents picto-charentais sont des femmes. La part élevée d’agents de la FPH en Deux-Sèvres explique que 2 postes sur 3 sont occupés par des femmes dans ce département.

Moins d’encadrants dans la région… et davantage de contrats aidés

Les catégories A ne représentent que 28 % des emplois publics régionaux contre 32 % en France entière. La fonction publique d’État offre une part importante des emplois de catégorie A du fait de la présence des enseignants. Dans la région, le faible encadrement (A et même B) bénéficie à la catégorie C : 52 % des agents picto-charentais appartiennent à cette catégorie contre 47 % en France entière.

En 2011, 4 730 agents de la fonction publique ont bénéficié de contrats aidés. Ils représentent 3,1 % de l’emploi dans la fonction publique en Poitou-Charentes, soit 0,7 point de plus qu’en France de province.

Moins de jeunes dans la fonction publique régionale

Les moins de 35 ans représentent 25,5 % de l’ensemble des agents publics de la région, soit 1,9 point de moins que pour l’ensemble de la France. Dans la FPT, 19 % sont des jeunes contre 31 % pour la FPH. Toutefois, au sein de la FPE, la part des 15 à 24 ans est plus élevée en Poitou-Charentes, soutenue par des militaires plus nombreux dans la région (7,4 % de l’ensemble de la fonction publique contre 5,8 % pour la France entière).

Les plus de 55 ans représentent 15,3 % des effectifs de la fonction publique de la région, comme en moyenne nationale. Les agents âgés de 55 ans et plus dans la FPT représentent 17,5 % des agents contre 12,6 % des effectifs de la FPH. Entre 2010 et 2011, la part des plus de 55 ans gagne 1,2 point alors que les effectifs diminuent pour toutes les autres tranches d’âge.

Figure_2 – En moyenne, un agent sur deux est de catégorie C - Répartition des agents de la fonction publique en Poitou-Charentes en 2011

(en %)
En moyenne, un agent sur deux est de catégorie C - Répartition des agents de la fonction publique en Poitou-Charentes en 2011
Poitou-Charentes France entière France de province
FPE FPH FPT Ensemble fonction publique Ensemble fonction publique Ensemble fonction publique
Catégorie hiérarchique
A 48,6 25,1 7,8 28,3 32,1 31,4
B 22,4 21,9 10,3 17,8 19,7 19,7
C 27,3 53 79,9 52,4 46,5 47,7
Indéterminée 1,8 0 2,1 1,5 1,7 1,3
Sexe
Femme 53,4 78,8 60,9 62 61,2 61,5
Homme 46,6 21,2 39,1 38 38,8 38,5
Tranche d’âge
15-24 ans 7,9 6,1 3,9 6 5,6 5,6
25-34 ans 20,1 24,9 15,4 19,5 21,8 21,2
35-44 ans 29,3 26,8 29 28,6 28,2 28,5
45-54 ans 27,9 29,6 34,4 30,7 29,3 29,8
55 ans et plus 14,8 12,6 17,5 15,3 15,1 14,6
  • Champ : postes principaux non annexes actifs au 31 décembre 2011, y compris contrats aidés
  • France de province : métropole sans Île-de-France.
  • Source : Insee, Siasp 2011

Recul de la FPE et hausse de le la FPH

Entre 2010 et 2011, les effectifs de la fonction publique ont reculé de 0,6 %, comme en France de province. Cette baisse est due à un recul de la FPE (- 2,9 %), lié à l’impact de la réforme de l’État (non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux).

Les effectifs de la fonction publique en 2012 en Poitou-Charentes retrouvent leur niveau de 2010 (soit 151 800 agents). Par versant, les tendances nationales se poursuivent. Le recul de la FPE se confirme tandis que la FPH continue de progresser, mais à un rythme moins soutenu. Les effectifs de la FPT restent stables alors qu’au niveau national ce versant gagne des agents.

Figure_3 – Stabilité des effectifs dans la fonction publique entre 2010 et 2012 - Évolution des effectifs de la fonction publique par versant (base 100)

  • Champ : postes principaux non annexes actifs au 31 décembre, y compris contrats aidés
  • Source : Insee, Siasp

Sources

Le système d’information sur les agents des services publics (Siasp), produit par l’Insee à partir de 2009, recense les données sur l’emploi et les rémunérations des agents des trois versants de la fonction publique. Il est alimenté par les fichiers mensuels de paye de l’État pour la FPE et par les déclarations annuelles de données sociales (DADS) pour ceux relevant de la FPT et de la FPH. Les données 2010 et 2011 sont complètes mais celles de 2012 se limitent aux effectifs par versant.

Définitions

Taux d’administration : rapport du nombre de salariés de la fonction publique pour 1 000 habitant (‰).

Taux de féminisation : rapport du nombre de femmes sur l’ensemble des salariés de la fonction publique.

Pour en savoir plus

L’emploi dans la fonction publique en 2012, Insee Première n° 1496, avril 2014.

L’emploi dans la fonction publique en 2011 - Baisse de la fonction publique d’État, hausse globale dans le versant hospitalier, Insee Première n° 1460, juillet 2013.

En 2010, 5,5 millions de salariés travaillent dans la fonction publique, Insee Première n° 1442, avril, 2013.