Nouveaux cantons des Bouches-du-Rhône

Nicolas Chauvot, Insee

Au lendemain de l’élection départementale de mars 2015, le département des Bouches-du-Rhône comprend 29 cantons au lieu de 57 auparavant. Il compte 58 conseillers départementaux, 29 femmes et 29 hommes. La carte cantonale du département a été modifiée pour constituer des cantons plus homogènes en termes de population. Ainsi, les nouveaux cantons ont une population comprise entre 56 100 et 80 500 habitants, contre 2 500 à 70 700 habitants auparavant.

Insee Flash Provence-Alpes-Côte d'Azur
No 14
Paru le : 04/04/2015

29 nouveaux cantons dans les Bouches-du-Rhône

Dans les Bouches-du-Rhône, 29 nouveaux cantons remplacent les 57 anciens. Le périmètre des nouveaux cantons a été défini par le décret n° 2014-271 du 27 février 2014 (Pour comprendre). Pour la plupart des cantons, ce périmètre rassemble un ensemble de communes. Toutefois, les plus grandes communes ont été découpées en plusieurs cantons. Ainsi, la commune de Marseille est scindée en 12 cantons, celle d’Aix-en-Provence en 2 et celle de Salon-de-Provence également en 2, chaque partie étant regroupée avec d’autres communes entières voisines. Le canton le plus peuplé est désormais celui de Marignane (80 470 habitants en 2012). À l’inverse, celui de Pélissanne est le moins peuplé (56 098 habitants). Le canton qui regroupe le plus de communes est celui de Trets (18 communes). Enfin, le plus étendu est celui d’Arles : il s’étend sur 1 207 km², soit un quart du département des Bouches-du-Rhône.

Figure 1 – Des cantons plus vaste et plus peuplés - Nouveaux cantons du département des Bouches-du-Rhône

  • Source : Insee

De fortes disparités entre les cantons

La population du département des Bouches-du-Rhône augmente de 0,3 % par an en moyenne entre 2007 et 2012. Seuls les cantons de Gardanne et de Vitrolles voient leur population diminuer (respectivement – 0,1 % et – 0,5 % par an entre 2007 et 2012), sous l’effet d’un déficit migratoire. Dans tous les autres cantons, la population augmente.

La population des Bouches-du-Rhône est relativement jeune : seuls 17,8 % des habitants de ce département ont 65 ans ou plus. Le canton de la Ciotat est celui pour lequel la part des 65 ans ou plus est la plus élevée (22,7 %). Dans ce canton, 25,9 % seulement de la population a moins de 25 ans, contre 30,7 % en moyenne départementale.

Les cantons de Pélissanne et Trets enregistrent la part la plus élevée de cadres et professions intellectuelles supérieures (respectivement 21,7 % et 23,0 % de la population active en emploi en 2011, contre 18,3 % au niveau départemental).

Les cantons d’Arles et Martigues accueillent une part élevée de jeunes de 15 à 29 ans sortis du système scolaire peu ou pas diplômé (respectivement 26,2 % et 25,1 %). C’est également dans le canton d’Arles que la part d’actifs qui se déclarent au chômage au recensement de la population atteint 16,5 %, taux le plus élevé. À l’inverse, il est le plus faible dans les cantons d’Allauch (9,2 %) et de Trets (9,3 %).

Figure 2 – Dans les Bouches-du-Rhône, la population des nouveaux cantons varie de 56 000 à 80 500 habitants en 2012 - Populations des nouveaux cantons et caractéristiques de la population

Dans les Bouches-du-Rhône, la population des nouveaux cantons varie de 56 000 à 80 500 habitants en 2012 - Populations des nouveaux cantons et caractéristiques de la population
Libellé du canton Population 2012 Nombre de communes Évolution annuelle moyenne entre 2007 et 2012 (en %) Densité de population en 2012 (en hab / km²) Part des moins de 25 ans en 2011 (en %) Part des 65 ans ou plus en 2011 (en %) Part de cadres et professions intellectuelles supérieures dans la population active en emploi en 2011 (en %) Part de chômeurs déclarés au recensement dans la population active en 2011 (en %)
Aix-en-Provence-1 72 822 1 -0,3 758,5 33,0 16,9 28,7 13,1
Aix-en-Provence-2 68 326
Allauch 68 998 10 1,0 427,1 29,0 18,7 20,2 9,2
Arles 63 513 3 0,1 52,6 28,4 19,9 10,8 16,5
Aubagne 60 236 3 0,3 732,0 29,4 19,5 15,0 13,1
Berre-l'Etang 67 786 9 0,8 271,3 30,8 15,5 17,3 11,8
Châteaurenard 69 351 15 1,0 211,1 29,6 18,5 10,8 14,3
La Ciotat 68 833 7 0,4 367,9 25,9 22,7 19,4 12,5
Gardanne 61 576 5 -0,1 484,6 29,1 18,7 15,8 10,7
Istres 64 524 3 0,2 284,2 32,0 13,8 11,1 12,9
Marignane 80 470 7 0,9 598,5 28,7 18,0 14,2 11,9
Marseille-1 75 063 1 0,0 3543,0 31,8 17,7 19,4 17,8
Marseille-2 63 558
Marseille-3 64 597
Marseille-4 62 686
Marseille-5 67 042
Marseille-6 70 368
Marseille-7 78 308
Marseille-8 72 146
Marseille-9 73 172
Marseille-10 73 804
Marseille-11 76 067
Marseille-12 75 705
Martigues 64 736 2 0,5 780,9 29,0 19,3 11,5 15,4
Pélissanne 56 098 13 1,0 156,5 30,0 17,1 21,7 10,2
Salon-de-Provence-1 65 242 18 1,0 162,2 29,5 18,3 13,8 13,5
Salon-de-Provence-2 66 372
Trets 69 055 18 1,0 114,4 29,9 15,8 23,0 9,3
Vitrolles 64 330 4 -0,5 645,8 31,4 15,3 18,2 12,0
Bouches-du-Rhône 1 984 784 119 0,3 390,1 30,7 17,8 18,3 14,7
Provence-Alpes-Côte d'Azur 4 935 576 958 0,3 157,2 28,8 20,1 15,9 13,8
France métropolitaine 63 375 971 36552 0,5 116,5 30,5 17,2 16,9 12,2
  • Note : les plus grandes communes ont été scindées en plusieurs cantons.
  • Lecture : sur l'ensemble des 18 communes qui composent les 2 cantons de Salon-de-Provence, la population s'accroît en moyenne de 1 % par an entre 2007 et 2012.
  • Source : Insee, Recensements de la population 2007, 2011 et 2012

Encadré

Pour comprendre

Le redécoupage des cantons français a été défini par la loi du 17 mai 2013 et les décrets d’application ont été publiés en février et mars 2014. Ce découpage est entré en vigueur à l’occasion des élections départementales de mars 2015. L’un des principaux objectifs de ce redécoupage est de réduire les disparités démographiques entre les cantons d’un même département, afin d’offrir une meilleure égalité des citoyens devant le suffrage universel. Auparavant, les représentant des habitants des cantons ruraux peu peuplés étaient surreprésentés au sein des conseillers généraux.

Le canton est la circonscription électorale où sont élus les conseillers départementaux. Afin d’assurer la parité, un homme et une femme ont été élus au scrutin majoritaire binominal dans chaque canton comme conseillers départementaux.

Sources

Les comparaisons statistiques se limitent aux cantons regroupant des communes entières. Hormis la population, l'information n'est pas disponible pour les cantons composés de parties de communes.

Les données détaillées concernant les nouveaux cantons seront disponibles et mises en ligne sur le site de l'Insee www.insee.fr durant l'été 2015.

Pour en savoir plus

Décret n° 2014-271 du 27 février 2014 portant délimitation descantons dans le département des Bouches-du-Rhône Les populations légales 2012 des cantons - périmètre 2015 sur Insee.fr