Un éventail de métiers toujours réduit pour les femmes en Aquitaine

Laurence Martin, Virginie Régnier

En Aquitaine, en 2011, l’emploi des femmes est moins diversifié que celui des hommes. D’une part, il se concentre pour moitié dans 12 familles professionnelles contre 18 chez les hommes. D’autre part, les familles professionnelles féminisées à plus de 80 % sont moins nombreuses que celles des hommes. Toutefois, sur la période 2006-2011, de fortes évolutions modifient la structure de l’emploi féminin. Des professions à forte connotation masculine se féminisent davantage. Les femmes accèdent aussi à des emplois de plus en plus qualifiés.

La moitié de l’emploi féminin dans 12 familles professionnelles

En 2011, en Aquitaine, l’emploi des femmes est moins diversifié que celui des hommes : 12 familles professionnelles concentrent la moitié de l’emploi féminin. Les femmes sont plus fréquemment agents d’entretien, employées administratives de la fonction publique ou vendeuses (figure 1). À un niveau plus agrégé, elles travaillent dans six domaines professionnels qui se rapportent essentiellement à des métiers de services ou liés au secteur tertiaire : les services aux particuliers et aux collectivités, la santé, le commerce, la gestion et l’administration des entreprises, l’administration publique et l’enseignement. Hommes et femmes réunis, le secteur tertiaire regroupe la majorité de l’emploi total. Cette caractéristique est plus accentuée chez les femmes : 87,5 % de ces dernières y travaillent contre 63,3 % des hommes. Plus spécifiquement, les services aux particuliers regroupent 51,8 % de l’emploi total des femmes.

Figure 1 – Les 12 familles professionnelles les plus représentées chez les femmes en Aquitaine en 2011

Nombre de femmes en emploi
Les 12 familles professionnelles les plus représentées chez les femmes en Aquitaine en 2011
Famille professionnelle 2011 2006
Agents d'entretien 42 349 42 546
Employés admin. fonction publique (cat. C et assimilés) 35 650 33 719
Vendeurs 32 906 33 799
Enseignants 32 307 32 201
Aides à domicile et aides ménagères 31 841 26 706
Aides-soignants 29 370 24 069
Infirmiers, sages-femmes 26 657 23 218
Secrétaires 22 807 28 345
Assistantes maternelles 18 409 16 235
Caissiers, employés de libre service 16 126 16 140
Employés administratifs d'entreprise 16 009 14 913
Professions para-médicales 15 591 12 320
  • Champ : Population des ménages en emploi, individus de 15 ans ou plus
  • Sources : Insee, Recensements de la population 2006 et 2011 exploitations complémentaires au lieu de travail

Figure 1 – Les 12 familles professionnelles les plus représentées chez les femmes en Aquitaine en 2011

Pour les hommes, la moitié des emplois se concentre dans 18 familles professionnelles. Ces emplois se regroupent en neuf domaines professionnels tels que le BTP (bâtiment, travaux publics) loin devant l’agriculture et l’administration publique. Suivent le commerce, la maintenance, l’enseignement, la logistique et le transport, les services aux particuliers et aux collectivités, et la gestion et l’administration des entreprises. Les principaux domaines professionnels masculins touchent à une plus grande variété de secteurs.

Dix familles professionnelles féminisées à plus de 80 %

En 2011, les femmes sont majoritaires dans 30 familles professionnelles sur les 87 existantes, dont 10 sont féminisées à plus de 80 %. Au sein de ces familles, la plupart des métiers sont liés au secteur tertiaire dans lequel 56,4 % des emplois sont occupés par des femmes. Ce secteur regroupe en outre une partie des emplois liés à l’externalisation des tâches domestiques, autrefois effectuées au sein des ménages lorsque les femmes exerçaient moins fréquemment une activité professionnelle. Les femmes monopolisent les métiers d’assistantes maternelles (99 % de femmes), d’employés de maison, de secrétaires, d’aides à domicile et d’aides ménagères et enfin de secrétaires de direction, tous à plus de 95 % de femmes.

De leur côté, les hommes sont majoritaires dans un plus grand nombre de métiers. Ils sont présents à plus de 80 % dans 30 familles professionnelles. Au niveau sectoriel, ils sont aussi majoritaires dans le BTP, l’agriculture et l’industrie.

Davantage de femmes dans des métiers traditionnellement masculins

Dans certains métiers à forte connotation masculine, la présence des femmes s’accroît nettement entre 2006 et 2011 en Aquitaine. Parmi les dix familles professionnelles où le nombre de femmes augmente le plus, cinq se situent dans le domaine du bâtiment. Il progresse ainsi de plus de 40 % pour les métiers de cadres, d’ouvriers qualifiés du second œuvre et non qualifiés du gros et du second œuvre. En particulier, le nombre de femmes cadres du BTP croît de 75 % : leur part dans cette famille professionnelle gagne 5 points pour s’établir à 20 % (figure 2). Au niveau sectoriel, la proportion des femmes dans le secteur du BTP passe de 8,9 % en 2006 à 10,7 % en 2011. Toutefois, les femmes y sont peu nombreuses.

En cinq ans, la présence des femmes recule dans certaines professions très féminisées liées aux activités tertiaires. Leur nombre diminue de 24,7 % chez les employées de maison et de 19,5 % chez les secrétaires. Les métiers liés au secteur de l’agriculture sont en net recul chez les femmes comme chez les hommes. Cependant, la proportion de femmes augmente légèrement dans l’agriculture, de 0,4 point. Leur part stagne dans l’industrie.

Figure 2 – Les 10 plus fortes augmentations de la proportion de femmes dans les familles professionnelles en Aquitaine entre 2006 et 2011

Points
Les 10 plus fortes augmentations de la proportion de femmes dans les familles professionnelles en Aquitaine entre 2006 et 2011
Famille professionnelle Augmentation en points
Professionnels du droit (hors juristes en entreprise) 10,0
Professionnels de la communication et de l'information 7,3
Cadres de la banque et des assurances 5,8
Cadres de la fonction publique (catégorie A et assimilés) 5,6
Cadres du bâtiment et des travaux publics 5,2
Artisans et ouvriers artisanaux 5,1
Cadres commerciaux et technico-commerciaux 4,6
Techniciens et agents de maîtrise des industries de process 4,3
Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment 3,7
Techniciens de la banque et des assurances 3,7
  • Note de lecture : la part des femmes dans la famille professionnelle des professions du droit a augmenté de 10 points entre 2006 et 2011.
  • Champ : Population des ménages en emploi, individus de 15 ans ou plus
  • Sources : Insee, Recensements de la population 2006 et 2011 exploitations complémentaires au lieu de travail

Figure 2 – Les 10 plus fortes augmentations de la proportion de femmes dans les familles professionnelles en Aquitaine entre 2006 et 2011

Des femmes de plus en plus qualifiées

En Aquitaine, entre 2006 et 2011, les femmes accèdent à des emplois plus qualifiés. Leur nombre croît de 23,7 % dans la catégorie des cadres et professions intellectuelles supérieures et de 12,7 % dans celle des professions intermédiaires ; soit des croissances plus rapides que pour les hommes (figure 3). Parmi les dix plus fortes progressions de la part des femmes dans les familles professionnelles, quatre métiers concernent la fonction de cadre. En 2011, les femmes sont surreprésentées chez les employés (78,1 % de femmes) mais leur part diminue de 2 points par rapport à 2006. Cette catégorie regroupe principalement des emplois administratifs (fonction publique ou entreprise), emplois du commerce ou de services directs aux particuliers. Elles sont aussi majoritaires, dans une moindre mesure, dans les professions intermédiaires (52,6 % de femmes en 2011). A contrario, elles sont peu nombreuses parmi les agriculteurs et les ouvriers (respectivement 30,3 % et 18,4 % de femmes).

La hausse de qualification s’accompagne d’une augmentation du niveau de diplôme des femmes. Un quart des femmes termine leur scolarité après l’obtention d’un diplôme de 1er ou 2cycle. Plus le niveau de diplôme est élevé, plus l’écart entre le taux d’emploi des femmes et celui des hommes se réduit.

Figure 3 – Trois fois plus d'emplois créés pour les femmes que pour les hommes en Aquitaine

Évolution de la population en emploi selon la catégorie socioprofessionnelle entre 2006 et 2011
Trois fois plus d'emplois créés pour les femmes que pour les hommes en Aquitaine
Catégorie socioprofessionnelle Femmes Hommes
Effectif en 2011 Évolution 2011/2006 (%) Effectif en 2011 Évolution 2011/2006 (%)
Agriculteurs exploitants 10 734 - 20,8 24 748 - 13,7
Artisans, commerçants et chefs d'entreprise 28 565 13,9 70 958 8,7
Cadres et professions intellectuelles supérieures 70 015 23,7 105 780 8,7
Professions intermédiaires 169 827 12,6 152 770 4,7
Employés 297 634 2,4 83 443 4,7
Ouvriers 52 466 - 3,1 233 223 - 3,5
Total Aquitaine 629 241 6,5 670 923 1,9
  • Champ : Population des ménages en emploi, individus de 15 ans ou plus
  • Sources : Insee, Recensements harmonisés de la population 2006 et 2011 exploitations complémentaires au lieu de travail

Définitions

Les familles professionnelles (FAP) sont une des principales nomenclatures de métiers. Chaque FAP regroupe des professions qui font appel à des compétences communes sur la base de « gestes professionnels » proches. La nomenclature des FAP compte 3 niveaux : 22 domaines professionnels qui se subdivisent en 87 familles regroupées, lesquelles se subdivisent en 225 familles professionnelles détaillées. Leur construction résulte d’un rapprochement entre la nomenclature des « Professions et catégories socioprofessionnelles » (PCS) utilisée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) pour codifier les professions et le « Répertoire opérationnel des métiers et des emplois » (ROME) utilisé par Pôle emploi pour coder les emplois recherchés par les demandeurs ainsi que les offres déposées par les entreprises.

Pour en savoir plus