Population légale d’Aquitaine : 3 285 970 habitants au 1er janvier 2012

Virginie Régnier

Au1er janvier 2012, l’Aquitaine compte 3 285 970 habitants. La population de la région continue de progresser sur tout le territoire, au même rythme que les années précédentes. Entre 2007 et 2012, le nombre d’habitants augmente en moyenne de 0,8 % par an.

Insee Flash Aquitaine
No 5
Paru le : 30/12/2014

135 080 Aquitains de plus entre 2007 et 2012

Au 1er janvier 2012, l’Aquitaine compte 3 285 970 habitants (figure 1). Avec une évolution annuelle moyenne de 0,8 %, la région gagne ainsi plus de 135 000 habitants par rapport à 2007.

Figure_1 – Évolution de la population aquitaine de 2007 à 2012 par département

Unités : nombre et %
Évolution de la population aquitaine de 2007 à 2012 par département
Départements Population municipale Évolution 2007-2012
2012 2007 Valeur absolue Taux annuel moyen (%)
Dordogne 416 384 406 793 9 591 0,5
Gironde 1 483 712 1 409 345 74 367 1,0
Landes 392 884 367 492 25 392 1,3
Lot-et-Garonne 332 119 324 170 7 949 0,5
Pyrénées-Atlantiques 660 871 643 090 17 781 0,5
Aquitaine 3 285 970 3 150 890 135 080 0,8
  • Sources : Insee, Recensements de la population 2007 et 2012

La population progresse dans tous les départements mais à des rythmes différents. La Dordogne et le Lot-et-Garonne sont les départements où l’accroissement de la population est le plus faible, que ce soit en évolution relative ou en nombre : + 0,5 % en moyenne par an soit moins de 10 000 habitants supplémentaires depuis 2007. À l’opposé, les Landes enregistrent la plus forte évolution relative de la région, avec une augmentation moyenne de 1,3 % par an. Si la Dordogne reste plus peuplée que les Landes, l’écart du nombre d’habitants entre ces deux départements diminue régulièrement, il est désormais de moins de 24 000 habitants. Avec un gain de presque 75 000 habitants entre 2007 et 2012, la Gironde bénéficie du plus fort accroissement de population. Ce département contribue à plus de la moitié de l’essor démographique de la région.

Figure_2 – Évolution de la population aquitaine de 2007 à 2012 selon la taille des communes

Unités : nombre et %
Évolution de la population aquitaine de 2007 à 2012 selon la taille des communes
Taille des communes au 1er janvier 2012 Nombre de communes en 2012 Population municipale Évolution 2007-2012
2012 2007 Valeur absolue Taux annuel moyen (%)
Moins de 10 000 habitants 2 253 2 012 429 1 903 584 108 845 1,1
10 000 habitants ou plus 43 1 273 541 1 247 306 26 235 0,4
  • Sources : Insee, Recensements de la population 2007 et 2012

Une plus forte progression dans les petites communes

L’évolution démographique est principalement due aux communes de moins de 10 000 habitants, celles-ci participent pour plus de 80 % à la croissance de la population régionale (figure 2). La population y augmente en moyenne annuelle de 1,1 % entre 2007 et 2012 contre 0,4 % dans les 43 communes de 10 000 habitants ou plus. La part de la population vivant dans ces grandes communes tend à se réduire puisqu’elle passe de 40 % en 2007 à 39 % en 2012 (figures 3 et 4).

Figure_3 – Répartition des communes d’Aquitaine et de leur population en 2012 selon la taille des communes

%
Répartition des communes d’Aquitaine et de leur population en 2012 selon la taille des communes
Taille des communes (nombre d'habitants) Communes Population
Moins de 250 hab. 29 3
250 à 499 hab. 25 6
500 à 999 hab. 21 10
1 000 à 9 999 hab. 23 41
10 000 à 19 999 hab. 1 7
20 000 à 49 999 hab. 1 18
50 000 hab. ou plus 0 14
  • Source : Insee, Recensement de la population 2012

Figure_3 – Répartition des communes d’Aquitaine et de leur population en 2012 selon la taille des communes

Figure_4 – Nombre de communes et d'habitants en Aquitaine en 2012 selon la taille des communes

Unité : nombre
Nombre de communes et d'habitants en Aquitaine en 2012 selon la taille des communes
Taille des communes au 1er janvier 2012 Nombre de communes Population municipale
Moins de 250 habitants 666 106 171
De 250 à 499 habitants 579 205 524
De 500 à 999 habitants 487 341 516
De 1 000 à 9 999 habitants 521 1 359 218
De 10 000 à 19 999 habitants 18 245391
De 20 000 à 49 999 habitants 21 582 474
50 000 habitants ou plus 4 445 676
Aquitaine 2 296 3 285 970
  • Source : Insee, Recensement de la population 2012

Parmi les 2 296 communes de la région, un quart (27 %) connaissent une évolution démographique négative, dont 11 de plus de 10 000 habitants.

Parmi les communes en forte progression, 113 bénéficient d’une évolution annuelle de leur population de 4 % ou plus.

Sources

Ces résultats sont diffusés à l’occasion de la publication au Journal Officiel des dernières populations légales, celles de 2012 applicables à partir du 1er janvier 2015.

Établies chaque année pour toutes les circonscriptions administratives françaises, les populations légales sont prises en compte pour l’application de dispositions législatives, réglementaires et financières relatives à l’organisation des communes et à la vie quotidienne de celles-ci. Les populations légales du 1er janvier 2012 sont publiées dans un décret paru au Journal Officiel. Elles prennent effet au 1er janvier 2015 pour toutes les circonscriptions administratives existantes au 1er janvier 2014 et dans leurs limites territoriales à cette date.

Les données de population au 1er janvier 2012 correspondent aux résultats définitifs issus des cinq enquêtes annuelles de recensement réalisées de 2010 à 2014. La nouvelle méthode de recensement substitue au comptage traditionnel organisé tous les huit à neuf ans une technique d’enquêtes annuelles. Celle-ci distingue les communes de moins de 10 000 habitants, enquêtées désormais une fois tous les cinq ans par roulement, et les communes de 10 000 habitants ou plus, dans lesquelles un échantillon de 40 % des logements est enquêté au cours d’un cycle quinquennal (8 % par an dans chaque commune).

Définitions

Le terme générique de « populations légales » comprend pour chaque commune sa population municipale, sa population comptée à part et sa population totale qui est la somme des deux précédentes.

La population municipale est celle qui est utilisée à des fins statistiques. Elle comprend :

- les personnes ayant leur résidence habituelle dans un logement, une communauté ou une habitation mobile, sur le territoire de la commune ;

- les personnes détenues dans les établissements pénitentiaires de la commune ;

- les personnes sans-abri recensées sur le territoire de la commune.

La population comptée à part comprend certaines personnes dont la résidence habituelle est dans une autre commune mais qui ont gardé une attache sur le territoire de la commune.