En 2013, le déficit naturel du Limousin se creuse

Dominique Hilaire, Romary Laurent

La baisse du nombre de naissances en Limousin amorcée depuis 2010 s’est accentuée en 2013. Ainsi, le déficit naturel progresse, en dépit d’une quasi stagnation du nombre de décès.

Moins de bébés en 2013

En 2013, 6 700 bébés sont nés de mères domiciliées en Limousin. Ce nombre marque un recul notable par rapport à 2012 : 287 de moins, soit une diminution de 4 %, contre seulement – 1,3 % en France métropolitaine.

Figure 1 – Des bébés moins nombreux en 2013

Des bébés moins nombreux en 2013
Année France métropolitaine Limousin
1983 100 100
1984 102 99
1985 103 97
1986 104 96
1987 103 98
1988 103 95
1989 102 93
1990 102 91
1991 101 90
1992 99 89
1993 95 85
1994 95 82
1995 97 88
1996 98 88
1997 97 87
1998 99 88
1999 100 90
2000 104 96
2001 103 96
2002 102 94
2003 102 90
2004 103 94
2005 103 99
2006 106 98
2007 105 97
2008 106 98
2009 106 100
2010 107 96
2011 106 97
2012 106 96
2013 104 92
  • Nombre de naissances domiciliées par an (base 100 en 1983)
  • Source : Insee, État civil

Figure 1 – Des bébés moins nombreux en 2013

Figure_3 – Une plus forte mortalité en hiver

  • Nombre de décès en Limousin par mois (moyenne sur les années 2008 à 2012 et année 2013)
  • Source : Insee, État civil

En Limousin, le nombre de naissances après avoir culminé en 2009 (7 300 naissances) s’oriente à la baisse depuis et se rapproche de son niveau de 2003, année où l’on comptabilisait 6 600 naissances. Des trois départements du Limousin, c’est la Creuse qui enregistre la diminution la plus marquée avec 124 naissances de moins, soit une baisse de 14 %.

Le nombre de décès domiciliés en Limousin s’établit à un peu plus de 9 100 pour l’année 2013. En légère augmentation par rapport à 2012 (+ 1 %), cet effectif tend à se stabiliser aux alentours de 9 000 par an depuis 2009. Il a même légèrement diminué en Creuse : 36 de moins qu’en 2012. En lien avec le vieillissement tendanciel de la population, on note aussi une augmentation des décès en France métropolitaine, mais plus faible qu’en Limousin (+ 0,4 %).

Sur la période 2008-2013, 752 décès sont survenus en moyenne chaque mois.

On constate logiquement une mortalité supérieure au cours des mois d’hiver (décembre à mars). Pour l’année 2013, une épidémie de grippe tenace et des mois de février et mars particulièrement rigoureux ont entrainé une mortalité supérieure à la moyenne des cinq années précédentes.

Le solde naturel se dégrade

Le solde naturel, différence entre le nombre de naissances et celui des décès, demeure négatif pour la région.

Figure_4 – Le solde naturel se dégrade fortement en 2013

  • Évolution annuelle du nombre de naissances et de décès en Limousin
  • Source : Insee, État civil

Dans les années 2000, ce déficit s’était un peu réduit, conjuguant hausse des naissances et baisse des décès. Ces dernières années, les tendances se sont inversées. En 2013, le solde naturel s’est nettement dégradé. Du seul fait du déficit naturel, la population limousine perdrait 2 400 habitants en 2013.

Le vieillissement se poursuit

En 2011, la population limousine est âgée en moyenne de 44,8 ans. Ce vieillissement, environ 6 mois de plus en moyenne qu’en 2006, résulte principalement de l’arrivée dans le troisième âge des générations nombreuses nées après la seconde guerre mondiale et de l’augmentation de l’espérance de vie. Au sein de la région, la Creuse demeure le département le plus âgé avec une moyenne d’âge de 47,5 ans. Les départements de la Corrèze et de la Haute-Vienne ont quant à eux respectivement une moyenne d’âge de 45,6 ans et 43,4 ans. Cette caractéristique est liée en partie au fait qu’une plus forte proportion de jeunes habitent généralement dans les communes situées en zone urbaine ou périurbaine.

Figure 2 – Un nombre de décès quasi-stable en 2013

Un nombre de décès quasi-stable en 2013
Naissances Décès Solde naturel
Corrèze 2012 2 163 3 099 -936
2013 2 070 3 154 -1 084
Variation 2012-2013 -93 55 -148
Creuse 2012 998 1 929 -931
2013 874 1 893 -1 019
Variation 2012-2013 -124 -36 -88
Haute-Vienne 2012 3 825 3 992 -167
2013 3 755 4 066 -311
Variation 2012-2013 -70 74 -144
Limousin 2012 6 986 9 020 -2 034
2013 6 699 9 113 -2 414
Variation 2012-2013 -287 93 -380
  • Naissances et décès par département en 2012 et 2013
  • Source : Insee, État civil

Mariage pour tous : 3 % des unions célébrées en France en 2013

L’année 2013 correspond à l’introduction dans le droit français du mariage entre personnes de même sexe, par la loi n°2013-404 du 17 mai 2013, également appelé « mariage pour tous ». Le pacs (pacte civil de solidarité) autorise également depuis 1999 une union civile entre personnes de même sexe. Sur près de 231 000 mariages célébrés en France en 2013, environ 7 000 ont uni des personnes de même sexe (soit 3 % des unions). Les statistiques régionales sur les mariages de couples de même sexe ne sont pas encore disponibles. En 2012, soit avant l’évolution du code civil, 245 900 mariages avaient été enregistrés en France métropolitaine, 153 300 pacs entre personnes de sexe différent et 6 900 pacs entre personnes de même sexe, soit 4,5 %.

Définitions

Les statistiques d'état civil utilisées portent sur les naissances domiciliées au lieu de résidence de la mère. De même les décès sont comptabilisés au dernier lieu de résidence du défunt.

Pour en savoir plus