La conjoncture dans les Hautes-Pyrénées

Insee

La conjoncture semestrielle pour les Hautes-Pyrénées

Léger recul du chômage

Le chômage** se replie de 0,2 point dans les Hautes-Pyrénées au cours du 2d semestre 2013. Il touche 11,3 % de la population active du département fin 2013, contre 10,0 % en moyenne en Midi-Pyrénées et 9,8 % en France métropolitaine. C’est un des taux de chômage les plus élevés de la région, après celui de l’Ariège.

Sur un an, le chômage est quasiment stable dans les Hautes-Pyrénées, comme en Midi-Pyrénées et au niveau national.

Figure 1 – Taux de chômage

Taux de chômage
Hautes-Pyrénées Midi-Pyrénées
2009/1T 9,2 8,1
2009/2T 9,8 8,7
2009/3T 9,9 8,7
2009/4T 10,3 9,0
2010/1T 10,2 8,9
2010/2T 9,9 8,9
2010/3T 10,0 8,9
2010/4T 9,7 8,9
2011/1T 10,0 8,8
2011/2T 9,9 8,8
2011/3T 9,9 9,0
2011/4T 10,1 9,2
2012/1T 10,5 9,3
2012/2T 10,8 9,5
2012/3T 10,9 9,6
2012/4T 11,2 9,9
2013/1T 11,3 10,1
2013/2T 11,5 10,2
2013/3T 11,6 10,1
2013/4T 11,3 10,0
  • Source : Insee, taux de chômage localisés

Figure 1 – Taux de chômage

Faible progression de l’emploi salarié

Dans les Hautes-Pyrénées, l’emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles augmente très légèrement au cours du 2d semestre 2013, en données corrigées des valeurs saisonnières. Après un début de saison estivale catastrophique, le secteur de l’hébergement-restauration rebondit et crée des emplois (+ 4,7 %). À l’inverse, l’intérim (- 3,7 %), la construction (- 1,2 %) et le commerce (- 0,4 %) perdent des emplois. Sur l’année 2013, l’emploi salarié se replie fortement dans les Hautes-Pyrénées (- 1,3 %), en particulier dans les services marchands hors intérim, la construction et le commerce. Seul l’emploi industriel progresse (+ 1,1 %), notamment grâce à la construction aéronautique et spatiale.

Au niveau régional, l’emploi salarié marchand non agricole progresse de 0,1 % sur un an, alors qu’il recule de 0,2 % en France métropolitaine.

Figure 2 – Estimation trimestrielle de l'emploi salarié - Indice base 100 au 1er trimestre 2008, données CVS*

Estimation trimestrielle de l'emploi salarié - Indice base 100 au 1er trimestre 2008, données CVS*
Haute-Pyrénées Midi-Pyrénées
2009/1T 95,7 98,3
2009/2T 94,5 98,0
2009/3T 94,3 97,9
2009/4T 93,7 98,2
2010/1T 94,6 98,3
2010/2T 93,8 98,3
2010/3T 93,7 98,7
2010/4T 94,3 99,1
2011/1T 93,2 99,4
2011/2T 94,0 100,4
2011/3T 94,1 100,5
2011/4T 92,7 100,4
2012/1T 92,6 100,8
2012/2T 93,1 100,8
2012/3T 92,7 100,9
2012/4T 92,1 100,7
2013/1T 93,3 100,9
2013/2T 90,8 100,5
2013/3T 90,7 100,5
2013/4T 90,9 100,8
  • *corrigé des variations saisonnières
  • Source : Insee, estimations trimestrielles d'emploi salarié marchand hors agriculture et particuliers employeurs

Figure 2 – Estimation trimestrielle de l'emploi salarié - Indice base 100 au 1er trimestre 2008, données CVS*

Demandeurs d’emploi : amélioration chez les moins de 50 ans et les jeunes

Au 2d semestre 2013, le nombre de demandeurs d’emploi*** s’accroît moins fortement dans les Hautes-Pyrénées qu’en moyenne en Midi-Pyrénées. La demande augmente encore chez les seniors (50 ans ou plus), mais elle recule chez les jeunes (moins de 25 ans) et les adultes de 25 à 49 ans. Sur l’année 2013, la dégradation du marché du travail dans les Hautes-Pyrénées (+ 1,1 %) est nettement moins forte qu’au niveau régional et national : respectivement + 7,4 % et + 6,0 %. Les seniors sont les plus touchés. Un peu moins d’un tiers des demandeurs d’emploi sont inscrits à Pôle emploi depuis plus d’un an, soit une proportion moins importante qu’au niveau régional ( 41 %).

Figure 3 – Demandeurs d'emploi inscrits fin décembre 2013 (catégories A, B et C, données CVS*)

Demandeurs d'emploi inscrits fin décembre 2013 (catégories A, B et C, données CVS*)
Nombre au Évolution (%) par rapport au
31/12/2013 30/06/2013 31/12/2012
Hommes 9 015 0,3 4,7
Femmes 10 131 0,0 5,3
Moins de 25 ans 2 942 -0,1 1,5
25-49 ans 11 300 -0,5 4,2
50 ans et plus 4 904 1,9 9,3
Inscrits depuis plus d'un an 7 699 4,6 14,5
Total Hautes-Pyrénées 19 146 0,2 5,0
Midi-Pyrénées 240 658 2,0 7,4
  • *corrigé des variations saisonnières
  • Source : Pôle emploi, Dares

Repli des créations d’entreprises

Au cours du 2d semestre 2013, le nombre total d’entreprises créées dans les Hautes-Pyrénées fléchit de 7 % par rapport au semestre précédent, en données corrigées des variations saisonnières. Le repli est particulièrement prononcé pour les immatriculations d’auto-entreprises (- 12 %). Dans la région, le nombre d’entreprises créées recule de 3,3 %. Sur l’année 2013, le nombre d’entreprises créées recule plus fortement dans le département (- 7,0 %) qu’au niveau régional (- 5,2 %).

Dans le même temps, les défaillances d’entreprises diminuent de 1 % dans le département alors qu’elles augmentent de 6 % en moyenne en Midi-Pyrénées.

Figure 4 – Créations d'entreprises au 2nd semestre (données CVS-CJO et brutes)*

Créations d'entreprises au 2nd semestre (données CVS-CJO et brutes)*
Nombre Évolution du cumul (%)
entreprises créées Sur le semestre 2eS13/1erS13 Sur un an 2013/2012
Hautes-Pyrénées 1 701 -6,7 -7,0
dont auto-entrepreneurs 829 -12,4 -3,7
Midi-Pyrénées 24 317 -3,3 5,2
dont auto-entrepreneurs 13 435 -8,0 -9,2
  • Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements (Sirene)

Hausse des mises en chantier de logements

Au 2d semestre 2013, 557 logements sont autorisés à la construction dans les Hautes-Pyrénées, soit 30 % de moins qu’au 2d semestre 2012. Le nombre de logements (626) mis en chantier progresse de 33 %. Sur l’année 2013, les logements autorisés et les mises en chantier sont en hausse : respectivement + 9 % et + 17 % par rapport à 2012 (- 5 % et - 14 % au niveau régional).

Figure 5 – Nombre de logements cumulés sur 12 mois dans les Hautes-Pyrénées

Nombre de logements cumulés sur 12 mois dans les Hautes-Pyrénées
Autorisés Commencés
2010T1 2 273 1 566
2010T2 2 187 1 619
2010T3 2 287 1 645
2010T4 2 173 1 585
2011T1 1 890 1 518
2011T2 1 926 1 443
2011T3 1 866 1 294
2011T4 2053 1428
2012T1 1997 1406
2012T2 1769 1233
2012T3 1764 1212
2012T4 1594 972
2013T1 1823 907
2013T2 1974 1010
2013T3 1882 1057
2013T4 1737 1142
  • Source : SOeS, Sit@del2

Figure 5 – Nombre de logements cumulés sur 12 mois dans les Hautes-Pyrénées

Au 2d semestre 2013, 60 900 m² de locaux non résidentiels sont autorisés dans les Hautes-Pyrénées, en recul de 16 % par rapport au 2d semestre 2012. Les surfaces mises en chantier sont stables.

Sur l’année 2013, les surfaces de locaux non résidentiels autorisés et celles mises en chantier reculent respectivement de 17 % et 20 %. ( + 14 % et 0 % au niveau régional).

Figure 6 – Total surfaces cumulées sur 12 mois (en milliers de m2) dans les Hautes-Pyrénées

Total surfaces cumulées sur 12 mois (en milliers de m2) dans les Hautes-Pyrénées
Autorisées Commencées
2010T1 195,167 113,856
2010T2 224,768 135,59
2010T3 213,186 146,451
2010T4 234,888 133,613
2011T1 312,295 142,576
2011T2 273,154 114,859
2011T3 266,68 179,849
2011T4 224,438 201,78
2012T1 139,492 214,331
2012T2 150,729 209,116
2012T3 144,75 123,531
2012T4 146,417 102,146
2013T1 153,48 83,716
2013T2 133,811 81,732
2013T3 140,559 75,449
2013T4 122,139 81,771
  • Source : SOeS, Sit@del2

Figure 6 – Total surfaces cumulées sur 12 mois (en milliers de m2) dans les Hautes-Pyrénées

Chute de la fréquentation hôtelière

Au 2d semestre 2013, la fréquentation des hôtels des Hautes-Pyrénées, mesurée en nombre de nuitées, recule fortement par rapport au 2d semestre 2012, en raison d’une baisse très marquée de la clientèle étrangère, notamment à Lourdes. En Midi-Pyrénées, la fréquentation recule quel que soit le type de clientèle. Sur l’année 2013, le nombre de nuitées recule fortement dans les Hautes-Pyrénées en lien avec les mauvaises conditions météorologiques du printemps et en particulier les inondations du 18 juin entraînant la fermeture de plusieurs hôtels de Lourdes. En particulier, les hôtels de la cité mariale perdent ainsi 11 % de nuitées entre 2012 et 2013.

Figure 7 – Fréquentation hôtelière au 2e semestre 2013

Fréquentation hôtelière au 2e semestre 2013
Cumul au Évolution du cumul (%)
2e semestre 2013 2e S13/2e S12 2013/2012
Nuitées françaises 899 539 1,0 1,0
Nuitées étrangères 790 055 -14,8 -17,8
Hautes-Pyrénées 1 689 594 -7,1 -8,4
dont Lourdes 1 279 949 -9,8 -11,3
Midi-Pyrénées 4 617 433 -4,5 -4,8
  • Source : Insee, CRT - Enquête de fréquentation dans l'hôtellerie

Forte baisse de la fréquentation dans les campings

Dans les campings des Hautes-Pyrénées, ces mauvaises conditions climatiques du printemps entraînent aussi une forte baisse de 15 % de la fréquentation de mai à septembre 2013, plus prononcée qu’au niveau régional.