Enquête sur la participation électorale

Sources
Paru le : 18/12/2018

Résumé

La participation aux élections est un indicateur de l'implication des citoyens vis-à-vis des institutions et des grands débats collectifs.

En suivant le comportement des inscrits sur les listes électorales entre deux tours d'un même scrutin et entre différents scrutins successifs, les enquêtes sur la participation électorale permettent d'analyser cette implication de façon plus approfondie que l'analyse de l'évolution des taux de participation instantanés publiés par le ministère de l'intérieur.

Ces enquêtes permettent non seulement d'étudier la participation selon différents critères sociodémographiques, mais aussi d'observer l'intermittence du vote, en distinguant des votants systématiques, des abstentionnistes systématiques et des électeurs plus ou moins intermittents. Depuis 2017, l’implication dans une procuration est également étudiée.

D'abord nationales, ces opérations sont désormais réalisées sur des échantillons de taille suffisante pour permettre des analyses régionales.

Historique

Une première enquête sur la participation électorale a été réalisée en 1983 à titre exploratoire, à l'occasion des élections municipales.

Elle était alors restreinte aux grandes communes de France métropolitaine (échantillon de moins de 3 000 personnes).

En 1984, l'opération était renouvelée sur l'ensemble du champ France métropolitaine pour les élections européennes (échantillon d'environ 7 000 personnes).

En 1998, le dispositif suit pour la première fois plusieurs élections successives : élections présidentielle et législatives de 1988, référendum sur la Nouvelle Calédonie et élections municipales de 1989. Le panel concerne environ 8 000 personnes. Il permet de produire les premières analyses sur la récurrence du vote, au niveau national.

En 1995, un nouveau panel est constitué pour l'élection présidentielle de 1995, les élections municipales de 1995 et les élections législatives de 1997. Il porte sur près de 39 000 personnes, ce qui permet les premières analyses régionales.

Ce cadre a ensuite été reconduit en 2002-2004 (élection présidentielle et élections législatives de 2002, élections régionales et européennes de 2004) puis en 2007-2008 (élection présidentielle et élections législatives de 2007, élections municipales de 2008). Depuis 2012, l’enquête a été élargie aux DROM (hors Mayotte), et le panel couvre la participation aux élection présidentielle et législatives (ces deux élections ont lieu la même année).

Plus d'informations

Type d'opération

Enquête

Organisme responsable

  • Direction des statistiques démographiques et sociales

Fréquence de collecte des données

Apériodique ou ponctuelle

Séries ou indicateurs liés