Immatriculations de voitures particulières neuves

Sources
Dernière mise à jour le : 01/07/2016

Présentation de l'opération

Organisme producteur :

Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l'Énergie (MEDDE)

- Service de l'Observation et des Statistiques (SOeS) -

Type d'opération :

Comptes, Indicateurs

Objectifs :

Le nombre d'immatriculations de voitures particulières neuves permet de suivre l'évolution du marché automobile français et constitue l'un des indicateurs permettant de calculer la consommation des ménages en automobile.

Caractéristiques techniques

Périodicité de l'opération :

Mensuelle

Période et mode de collecte :

Chaque mois, le SOeS recense les véhicules routiers immatriculés sur le territoire français à partir des informations transmises par le ministère de l'intérieur (agence nationale des titres sécurisés) issues du système d'immatriculation des véhicules (SIV).

Source d'information :



Méthodologie :

Les indicateurs calculés par la Sous-direction des statistiques des transports du SOeS sont corrigés des effets de jours ouvrables (CJO). Les données brutes mensuelles sont en effet corrigées en fonction de la structure particulière du mois considéré en jours ouvrables (nombre de jours ouvrés, fériés), comparativement à une structure moyenne.

Les données sont également corrigées des variations saisonnières (CVS) en estimant la composante saisonnière (un mois d'août généralement bas par exemple).

Le champ retenu est celui des immatriculations de voitures particulières neuves. Les données ne comprennent pas les véhicules immatriculés dans les départements et collectivités d'outre-mer, les véhicules en transit temporaire et importés en transit (voitures vendues à des non résidents), les véhicules de l'administration civile de l'Etat, les véhicules militaires.

Le champ actuel ainsi que la technique de correction des jours ouvrables et la méthode de désaisonnalisation utilisés par le SOeS diffèrent de ceux du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Les indicateurs calculés et diffusés par ces deux organismes peuvent donc différer.

Les indicateurs calculés sont :

- le niveau des immatriculations de véhicules neufs, en milliers ;
- l'évolution mensuelle en pourcentage ;
- l'évolution trimestrielle en pourcentage.

Autres spécifications :

Une modification de la saisonnalité des immatriculations, en accroissant les immatriculations brutes au printemps et en les réduisant à l'été, fait suite à la suppression de la règle du millésime, décidée au début de l'année 2000.

Par ailleurs, la division des comptes trimestriels de l'Insee calcule à l'aide de ces indicateurs la consommation des ménages en automobiles.

Trois indicateurs sont utilisés :
- les immatriculations de véhicules particuliers neufs ;
- les immatriculations de véhicules achetés par les ménages (60 % environ des voitures particulières) ;
- le reste des voitures particulières (véhicules de société).

Cette consommation est estimée par une méthode économétrique : l'étalonnage-calage qui établit une relation entre les indicateurs utilisés et la consommation en automobile.

Pour en savoir plus

Méthodologie des comptes trimestriels (Insee méthodes n° 108)