Enquête Information et Vie Quotidienne en 2004 / IVQ

Sources
Dernière mise à jour le : 01/07/2016

Présentation de l'opération

Organisme producteur :

Insee. Direction des statistiques démographiques et sociales (DSDS)

Partenariat :

Opération conduite en partenariat et suivie par un comité de pilotage regroupant :

- l'Agence de lutte contre l'illettrisme (ANLCI) ;
- le Commissariat général au plan (CGP) ;
- le Centre de recherche en économie et en statistique (Crest) ;
- la Direction de l'animation de la recherche et des études sociales (Dares) du Ministère du travail ;
- la Direction de la programmation et du développement (DPD) du Ministère de l'éducation nationale ;
- l'Institut national des études démographiques (Ined) ;
- l'Institut national d'étude du travail et de l'orientation professionnelle (Inetop) ;
- l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

La Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle, la Délégation interministérielle à la Ville, l'Observatoire national de la pauvreté et la Délégation à la langue française et aux langues de France (Ministère de la Culture) ont ensuite rejoint ce comité.

Type d'opération :

Enquête

Objectifs :

L'enquête Information et Vie Quotidienne (IVQ) permet d'appréhender un problème social important : la maitrise des fondamentaux (écrire, communiquer, compter) à travers l'évaluation des compétences des adultes.

L'objectif de cette enquête est donc de mieux connaître la répartition de la population adulte par niveaux de compétence en lecture dans la vie quotidienne (personnelle et professionnelle).

Trois domaines fondamentaux de l'écrit sont testés : la lecture de mots, l'écriture de mots et la compréhension d'un texte simple.

L'enquête IVQ vise également à mieux évaluer la maîtrise des adultes en matière de calcul. Elle apporte en outre des informations sur l'évaluation du système éducatif, le fonctionnement du marché du travail, les visages de l'illettrisme en France ainsi que sur les moyens mis en œuvre pour y remédier.

Thèmes abordés :

- Les compétences en lecture, en numératie et en compréhension orale ;
- Les langues maternelles, d'apprentissage de la lecture, et parlée actuellement ;
- Les difficultés durant le parcours scolaire ;
- Les démarches pour trouver du travail ;
- Les loisirs liés à la lecture ;
- Le cas échéant, le processus de contournement des difficultés rencontrées dans la vie quotidienne.

Afin de mieux connaître le parcours de vies des personnes enquêtées, un questionnaire biographique est proposé. Il porte sur leurs origines, les lieux où ils vivent, la scolarisation en France ou ailleurs…

Champ de l'opération

Champ géographique :

France métropolitaine, Martinique, Réunion et Guadeloupe

Champ(s) statistique(s) couvert(s) :

Ménages dits " ordinaires ", c'est-à-dire hors ménages vivant en collectivité (foyers, prisons, hôpitaux…) et vivant dans des habitations mobiles (mariniers, sans-abri…)

Caractéristiques techniques

Unité statistique enquêtée :

Individu de 18 à 65 ans (un seul individu par ménage)

Périodicité de l'opération :

Apériodique

Période et mode de collecte :

L'enquête est réalisée entre octobre et décembre 2004 en face à face par un enquêteur sous un mode de collecte assisté par ordinateur (Capi).

Pour obtenir l'implication de la personne interrogée, les supports des exercices sont variés, peu scolaires, mais au contraire plutôt proches des documents de la vie quotidienne (un programme de télévision, un CD de musique…).

Le niveau de difficulté des exercices est adapté au niveau de compétences de la personne, grâce à une procédure d'orientation après les premières questions.

Ainsi, si la personne enquêtée ne rencontre pas de difficultés particulières, elle est orientée vers des exercices plus complexes qui permettent de définir des compétences telles que la capacité à sélectionner les informations essentielles d'un texte.

En revanche, si les résultats à l'issue de la procédure sont faibles, l'enquêté passe un test composé d'exercices assez simples permettant d'affiner le diagnostic sur ses difficultés face à l'écrit.

Historique :

Une première enquête Information et Vie Quotidienne (IVQ) a été réalisée en 2002.

Celles menées précédemment par l'Insee sur l'illettrisme avait jusqu'à lors une base déclarative : la personne enquêtée indiquait si elle éprouvait des difficultés à lire des journaux, à remplir un chèque...

L'usage de tests de compréhension pour vérifier ces déclarations subjectives est vite apparu nécessaire.

C'est ainsi que dans le cadre de l'enquête IVQ en 2004, des tests ont été construits par des équipes de recherche spécialisées, en tenant compte de la spécificité du public et des conditions de réalisation de l'enquête.

Cette enquête a donc été renouvelée en 2004 sous cette forme, certains points ayant été améliorés, comme la réalisation d'exercices, l'intégration de nouvelles informations dans le questionnaire biographique.

Par ailleurs, la taille de l'échantillon de l'enquête IVQ de 2002, était assez restreint (environ 2 000 personnes) et ne permettait pas des analyses très fines sur des sous-population comme celle des personnes en difficulté face à la lecture (environ 200).

Plan de sondage :

L'échantillon comporte environ 10 400 ménages.

Autres spécifications :

Des extensions régionales ont lieu en Pays de la Loire et en Nord-Pas-de-Calais.

L'enquête IVQ est également réalisée en Martinique en 2006, à la Réunion en 2007, en Guadeloupe en 2008, sur des échantillons représentatifs de la population âgée de 16 à 65 ans.