Enquête sur l'entrée dans la vie adulte / EVA

Sources
Dernière mise à jour le : 19/04/2010

Présentation de l'opération

Organisme producteur :

Insee. Direction des statistiques démographiques et sociales (DSDS)

Type d'opération :

Enquête

Objectifs :

L'objectif de l'enquête sur l'entrée dans la vie adulte (EVA) est d'interroger les jeunes qui sont sortis du système éducatif sur leur entrée dans la vie adulte et de mettre en regard leur parcours scolaire avec leur insertion professionnelle.

La Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (Depp) du ministère chargé de l'Éducation a mis en place le panel qui sert de base à l'enquête (Panel Éducation de 1995 : élèves entrés en 6ème en 1995). Les élèves qui le composent ont été suivis tout au long de leur scolarité dans l'enseignement secondaire puis dans l'enseignement supérieur pour ceux qui ont obtenu le baccalauréat.

Thèmes abordés :

Les questions portent sur les études suivies ou le motif d'arrêt des études (niveau atteint, problèmes administratifs ou financiers), la situation professionnelle (statut d'emploi, qualification, durée du temps de travail, taille de l'entreprise, chômage…) et les conditions de vie (type d'habitation, ressources, vie sociale, difficultés rencontrées…).

Champ de l'opération

Champ géographique :

France métropolitaine

Caractéristiques techniques

Unité statistique enquêtée :

Individu

Périodicité de l'opération :

Annuelle

Période et mode de collecte :

La collecte est réalisée par voie postale en mars, avec relance postale et téléphonique (hormis la première année d'enquête qui a eu lieu en mai 2005).

Historique :

Depuis 1973, le ministère chargé de l'Éducation nationale met régulièrement en œuvre des panels d'élèves afin de pouvoir observer de manière longitudinale le déroulement des parcours scolaires.

Au cours des années soixante-dix et quatre-vingt, quatre panels de ce type ont été mis en place :

- 1973 : suivi pendant onze ans de 36 000 élèves scolarisés en 6e ou en Section d'éducation spécialisée (SES) ;
- 1978 : suivi pendant sept ans de 20 000 élèves de cours préparatoire ;
- 1980 : suivi pendant dix ans de 20 000 élèves de 6e et de SES ;
- 1989 : mise en place et suivi de 27 000 élèves de 6e et de SES.

Á la rentrée scolaire de 1995, les élèves faisant partie de ce dernier groupe parvenaient au terme de leurs études secondaires.

Aussi, il est apparu nécessaire de mettre en place un nouveau panel d'élèves du second degré afin d'observer le déroulement des parcours scolaires des collégiens qui ont bénéficié des réformes engagées depuis le début des années quatre-vingt-dix. Ces jeunes constituent le panel Éducation de 1995 (élèves entrés en 6ème en 1995). Ils ont été suivis durant toute leur scolarité dans l'enseignement secondaire.

Á partir de 2002, un suivi par questionnaire a été mis en place pour les jeunes qui poursuivent leur scolarité dans l'enseignement supérieur. Á partir de 2005, en collaboration avec la Depp, le ministère chargé de la recherche et la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) du ministère chargé du travail, l'Insee a commencé à suivre les élèves ayant terminé leur formation initiale.

Á chaque collecte, la base d'enquête comprend les jeunes ayant déjà répondu au moins une fois lors des précédentes vagues de l'enquête EVA, ainsi que les nouveaux sortants de formation initiale.

Á noter que les fichiers annuels constitués à partir de l'enquête EVA comportent à la fois les données collectées par l'Insee sur les sortants de formation initiale et les données collectées par la DEPP sur les jeunes en cours d'étude, dans le secondaire ou le supérieur.

Plan de sondage :

La base de sondage est constituée des élèves du Panel Éducation de 1995 (élèves entrant en 6ème à la rentrée 1995-1996 ou en section d'enseignement général et professionnel adapté - SES-SEGPA, dans un établissement public ou privé).

Elle regroupe près de 18 000 élèves nés le 17 d'un mois sauf en mars, juillet et octobre (taux de sondage proche du 1/40e).

Chaque année, de plus en plus d'individus sont interrogés au fur et à mesure de leur sortie du système scolaire.

Ainsi, en 2005, l'échantillon de l'enquête EVA comporte 5 500 personnes.

En 2009, le questionnaire est envoyé à 9 500 jeunes (3 000 interrogés pour la première fois et 6 500 ayant répondu au moins une fois à l'enquête).

Autres spécifications :

Un questionnaire thématique additionnel peut être adressé aux enquêtés.

Pour l'année 2007, par exemple, un questionnaire sur la santé en lien avec le parcours scolaire ou professionnel a été envoyé aux personnes interrogées.