Classification française des niveaux de formation

Définitions

Dernière mise à jour le :19/11/2020

Définition

La classification française des niveaux de formation est une nomenclature construite en 1969 par la Commission statistique nationale de la formation professionnelle et de la promotion sociale. Elle distingue six niveaux de formation.

Le niveau VI correspond aux années intermédiaires du premier cycle de l’enseignement secondaire (6e, 5e, 4e) et aux formations préprofessionnelles en un an.

Le niveau Vbis correspond à l’année terminale du premier cycle (3e) et aux années intermédiaires du second cycle professionnel court (certificat d'aptitude professionnelle-CAP et brevet d'études professionnelles-BEP).

Le niveau V correspond aux années terminales du second cycle court (CAP/BEP) ainsi qu’aux années intermédiaires du second cycle long (2des et 1res générales, technologiques et professionnelles ainsi que la première année de préparation des brevets professionnels).

Le niveau IV correspond aux années terminales du second cycle long et aux sorties de l’enseignement supérieur sans diplôme.

Le niveau III correspond aux diplômes sanctionnant la réussite à deux premières années d’études supérieures (diplôme universitaire technologique-DUT, brevet de technicien supérieur-BTS, diplôme d'études universitaires générales-Deug, écoles de formations sanitaires ou sociales, etc.).

Le niveau II correspond aux diplômes de l’enseignement supérieur pouvant être obtenus trois ou quatre ans après le baccalauréat (licence, licence professionnelle, etc.).

Le niveau I correspond aux diplômes pouvant être obtenus cinq ans ou plus après le baccalauréat (master, doctorat, etc.) et aux diplômes de grande école.

Les diplômes du supérieur court regroupent les diplômes de niveau III.

Les diplômes du supérieur long regroupent les diplômes de niveau I et II.