Enquête Vie quotidienne et santéVQS

Services
Dernière mise à jour le :09/03/2021
  • Comment est votre état de santé général ?
  • Avez-vous une maladie ou un problème de santé qui soit chronique ou à caractère durable ?
  • Considérez-vous avoir un handicap ?
  • Apportez-vous une aide régulière à un proche en situation de handicap ou de perte d’autonomie ?

Ces questions sont extraites de l’enquête « Vie Quotidienne et Santé », réalisée par l’Insee et le service statistique du ministère des Solidarités et de la santé (Drees). Cette enquête est le premier volet d’un dispositif d’enquêtes dénommé « Autonomie ». L’enquête « Vie Quotidienne et Santé » débutera le 26 janvier 2021 sur l’ensemble du territoire français.

 

Apporter un éclairage sur les éventuelles difficultés dans les actes de la vie quotidienne

Vos réponses à ces questions permettront de repérer les personnes ayant des difficultés dans les actes de la vie quotidienne (par exemple se laver, se déplacer dans son logement, etc.) et, ainsi, de mesurer les situations de handicap et de dépendance. Ces informations sont importantes pour les conseils départementaux, qui versent des prestations liées au handicap ou à la perte d’autonomie comme la prestation de compensation du handicap (PCH) ou l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Cette enquête questionnera également sur l’aide que reçoivent les personnes qui font face à ces difficultés.

À la suite de cette enquête, une partie des personnes ayant répondu pourront de nouveau être interrogées pour une enquête plus approfondie portant sur leur santé et leurs conditions de vie.

Chacun est concerné, quelle que soit sa situation

Afin de pouvoir disposer de résultats départementaux, cette enquête repose sur un large échantillon. Il ne s’adresse pas aux personnes vivant en structure collective comme un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou un foyer d’accueil pour personnes handicapées : une enquête spécifique aura lieu dans ces établissements.

Si vous êtes sélectionné(e) pour participer à l’enquête, vous recevrez un courrier postal avec un identifiant pour répondre par internet, en vous connectant sur notre portail sécurisé.

Le questionnaire est court et ne vous prendra qu’une quinzaine de minutes

Si vous êtes sélectionné(e), vous, et les personnes habitant avec vous, serez interrogé(e) sur l’état de santé général de chacun d’entre vous, sur vos éventuelles difficultés à vous déplacer, à voir, à entendre, sur l’aide qui peut vous être apportée tous les jours.

Vos réponses seront strictement confidentielles, elles serviront uniquement à établir des statistiques. L’enquête a par ailleurs obtenu le caractère obligatoire au vu de son intérêt. La loi interdit tout usage de vos réponses à des fins de contrôle.

Votre participation est essentielle, que vous soyez en bonne santé ou non ! Elle permet de garantir la qualité des résultats et de donner une vision sur la diversité des situations sur le territoire national.

Quelques exemples de résultats obtenus à partir des enquêtes précédentes

  • En 2007, les personnes déclarant être limitées en raison d’un problème de santé ou d’un handicap dans les actes de la vie quotidienne sont deux fois plus nombreuses que celles considérant avoir un handicap (Insee Première n° 1254).
  • En 2014, parmi les personnes de 60 ans ou plus, 26 % déclarent au moins une difficulté à accomplir les actes élémentaires de la vie quotidienne ; 12 % ont des difficultés pour se laver et 28 % déclarent recevoir l’aide d’une autre personne (Dossier de la Drees n° 34).
  • En 2014, la part de personnes de 60 ans ou plus en perte d’autonomie est plus élevée dans les DOM qu’en France métropolitaine : 19,1% en moyenne, et même jusqu’à 20,6 % en Guadeloupe (Insee Première n° 1767).

Conçue par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), mise en œuvre par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), cette enquête bénéficie du soutien de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (Cnsa), de la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), de l'Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph), de Santé publique France et de la direction des sports.

Outils de communication pour les communes