Le SSM Sécurité intérieure

L'Insee et la statistique publique
Dernière mise à jour le :29/09/2022

Le service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) est un service du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer.

Le SSMSI est placé sous la direction conjointe des directeurs généraux de la police nationale (DGPN) et de la gendarmerie nationale (DGGN).

Il intervient dans le domaine de la sécurité intérieure et de la délinquance.

Missions principales

Le SSMSI est responsable de l'élaboration, de la diffusion et de la publication de l'information, des enquêtes et des études statistiques, notamment sur la base de données administratives ou d'enquêtes statistiques. Il rassemble, analyse et valorise les données statistiques utiles pour définir, contextualiser, territorialiser, piloter et évaluer les politiques de sécurité.

Il contribue à l’étude des évolutions statistiques de l'ensemble du processus pénal, des faits constatés par les décisions de justice, de l'exécution des peines et des sanctions pénales ainsi que de la récidive.

Il met également à disposition des cabinets, des directions générales et centrales de la police et de la gendarmerie et des unités locales de ces administrations des informations et des analyses statistiques utiles dans l’accomplissement de leurs missions, via un éclairage statistique sur la délinquance et l’insécurité, leur contexte et l’impact des politiques publiques.

Le SSMSI est reconnu par Eurostat comme "ONA" (Other National Authority), responsable au côté de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) du développement, de la production et de la diffusion des statistiques européennes. En outre, le SSMSI participe aux travaux des instances internationales de la statistique dans le domaine de la sécurité intérieure et de la délinquance (UE/Expert Group on Policy Needs for Data on Crime, UNODC/ICCS, Praia,Group for Governance Statistics…).

Production statistique

Le SSMSI assure la production et la diffusion d'indicateurs statistiques mensuels et annuels sur la délinquance connue des services de police et de gendarmerie (enregistrements ou révélations de faits de délinquance, signalements...), qui constituent une statistique publique conjoncturelle et localisée.

Il réalise des enquêtes de la statistique publique, en premier lieu des enquêtes de victimation en population générale. Ces enquêtes mesurent notamment le nombre et les caractéristiques des victimes d'infractions et permettent ainsi de compléter les faits de délinquance enregistrés, car les victimes d’infractions ne déposent pas toujours plainte.

Le SSMSI a conduit en 2021 l'Ouvrir dans un nouvel ongletenquête européenne Genre et Sécurité (GENESE) en France. Avec l’appui de l’Insee, le SSMSI a conçu un protocole multimode (internet, téléphone, papier, face à face) innovant dans le cadre de la refonte de l'enquête Cadre de vie et sécurité. Ainsi, il pilote l'Ouvrir dans un nouvel ongletenquête Vécu et ressenti en matière de sécurité (VRS) à partir de 2022 : la première édition sera sur le terrain du 1ᵉʳ mars au 17 juillet 2022 dans toute la France (hors Guyane et Mayotte).

Études et prévision

Le SSMSI réalise des études visant à permettre la compréhension des phénomènes délinquants et d’insécurité, à analyser leurs évolutions et leurs localisations. Ces études visent essentiellement à définir, contextualiser, territorialiser, piloter et évaluer les politiques publiques dans le domaine de la sécurité intérieure.

Diffusion

Le SSMSI diffuse sur le site Ouvrir dans un nouvel ongletInterstats ses productions, ses études, des chiffres clés ainsi que des données en open data, issus des sources statistiques de référence dans son domaine de compétence.