Le Service statistique Santé et Solidarités

L'Insee et la statistique publique
Dernière mise à jour le : 26/06/2015

Le Service statistique ministériel de la Santé et des Solidarités est la Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques (Drees) du ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes. La Drees a pour champ de compétence la santé, l'action sociale, la protection sociale, la famille et les droits des femmes.

Missions principales

Dans son domaine de compétence, la Drees conçoit l'appareil statistique, en assure la cohérence, collecte, exploite et diffuse les statistiques.

Elle oriente, en liaison avec le ministère chargé de la Recherche, la Politique de la Recherche. Elle concourt aux travaux et à la valorisation de leurs résultats. La Drees effectue des synthèses, réalise les comptes de la protection sociale et les comptes de la santé, réalise des études et des projections socio-démographiques, économiques et financières ; elle coordonne et anime les études menées sous l'égide du ministère. Enfin, la Drees contribue à promouvoir les travaux d'évaluation et analyse les effets structurels des politiques sanitaires et sociales.

Elle participe à la conception, à la validation et à la mise en œuvre des méthodes d'évaluation. Elle diffuse et publie les travaux dont elle a assuré la réalisation ou la coordination.

Production statistique

La Drees collecte des informations à partir de fichiers administratifs et d'enquêtes sur l'ensemble des structures de soins et d'accueil tant dans le domaine sanitaire que social : hôpitaux publics, hôpitaux privés, établissements d'hébergement pour personnes âgées, établissements pour enfants et adultes handicapés ou en difficultés sociales, centres de protection maternelle et infantile (PMI), etc.

Elle collecte des informations auprès des collectivités locales, et notamment les départements qui sont les chefs de file des politiques d'aide sociale.

La Drees conduit des enquêtes en population générale dans les domaines dont elle assure le suivi (politique familiale, politiques liées au vieillissement de la population, politique de santé, politique de lutte contre l'exclusion), ou sur des populations particulières, telles que les usagers de services sanitaires ou sociaux, les bénéficiaires de droits sociaux et de prestations sociales.

La Drees établit les comptes de la santé et ceux de la protection sociale, en collaboration avec l'Insee, la Direction générale des Finances publiques et la Direction générale du Trésor du ministère chargé de l'Économie et des Finances. La Drees assume par ailleurs le secrétariat des deux commissions des comptes correspondantes.

Études et prévision

La Drees mène des études sur la situation sanitaire et sociale, les enjeux du secteur de la santé et de la protection sociale (organisation de l'offre de soins par exemple), des évaluations sur les réformes mises en œuvre (assurance maladie, politique de santé publique, solidarité pour l'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées, retraites, lutte contre les exclusions, etc.) et des comparaisons internationales (état de santé, pauvreté et inégalités sociales en Europe, définition et prise en charge du handicap et de la dépendance, etc.).

La Drees élabore régulièrement des projections démographiques sur les professions de santé, sur les populations en perte d'autonomie, sur les populations retraitées. Elle développe des modèles de micro-simulation dans différents domaines couverts par les politiques de santé et de solidarité pour évaluer l'impact des mesures prises en matière fiscale et sociale sur les niveaux de vie des différentes catégories de la population, ainsi que celui des différentes lois (retraite, vieillissement, ...).

Ces études sont menées à partir de sources produites par la statistique publique, mais aussi par un ensemble de partenaires qui produisent des données administratives, épidémiologiques ou statistiques : caisses nationales de sécurité sociale, Agence technique de l'information sur l'hôpital (Atih), Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes), Institut national d'études démographiques (Ined), Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), Institut de la veille sanitaire (InVS), Agence du médicament, Observatoires régionaux de la santé (ORS) ; la Drees veille à développer les possibilités de partage de données entre l'ensemble de ces partenaires.

La Mission de la recherche (MiRe) commandite et mobilise des travaux de recherche pour alimenter les réflexions des administrations et produire des connaissances sur les politiques sanitaires et sociales. Elle organise des séminaires de réflexion et lance des appels à recherche dans les domaines de la santé (suicide, santé mentale) et de la protection sociale (politiques sociales décentralisées).

Diffusion

La Drees assure elle-même la diffusion de ses données et études.

Place dans l'institution

La Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques (Drees) est rattachée au ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes. Elle comporte entre autres :

  • un département des méthodes et des systèmes d'information ;
  • une sous-direction de l'observation de la santé et de l'assurance maladie, qui suit les établissements de santé, les professions de santé et l'état de santé de la population, les dépenses de santé et de l'assurance maladie, l'évaluation des systèmes de prise en charge des patients ;
  • une sous-direction de l'observation de la solidarité, qui est chargée de l'analyse de la lutte contre l'exclusion et des politiques publiques relatives aux retraites, à la famille, au handicap et à la dépendance. Elle suit également les établissements sociaux et médico-sociaux, l'aide sociale locale et les professions sociales ;
  • une sous-direction des synthèses, des études économiques et de l'évaluation, qui produit deux comptes satellites : le compte de la santé et celui de la protection sociale, qui analyse les évolutions du système de protection sociale et évalue leur impact sur la redistribution. Elle a aussi en charge l'animation de la recherche dans le champ des politiques sanitaires et sociales (MiRe).