Le Service statistique Enseignement supérieur et Recherche

L'Insee et la statistique publique
Dernière mise à jour le : 11/12/2015

Le Service statistique ministériel (SSM) Enseignement supérieur et Recherche est constitué par l'ensemble de la sous-direction des Systèmes d'Information et Études statistiques (SIES) du ministère de l'Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Cette sous-direction est insérée dans le service de la coordination des stratégies de l’enseignement supérieur et de la recherche, commun à deux directions générales du ministère, la direction générale pour l'Enseignement supérieur et l'Insertion professionnelle (DGESIP) et la direction générale pour la Recherche et l'Innovation (DGRI).

Missions principales

Le SSM est chargé de la conception et de la gestion du système d'information statistique relatif à l'enseignement supérieur et la recherche et à la diffusion des résultats correspondants.

Par les études qu'il conduit ou fait réaliser et par les indicateurs qu'il produit, il contribue, en liaison avec les directions et organismes intéressés, à l'analyse et à l'évaluation du système d'enseignement supérieur et de recherche.

Il a également en charge la gestion des systèmes d'information de l’enseignement supérieur et de la recherche, ce qui constitue un atout pour la mobilisation de données administratives à des fins statistiques.

Production statistique

Le système statistique de l'enseignement supérieur collecte des informations généralement à un rythme annuel. Les applications de gestion intègrent, dès leur conception, les informations nécessaires aux études statistiques et utilisent des nomenclatures normalisées : les recensements des étudiants s'effectuent essentiellement par remontées, largement automatisées, de fichiers, ce qui n'évite pas, par ailleurs, un travail important de contrôle et de redressement. Sont recueillies des données sur les établissements, sur les inscriptions et la réussite aux examens.

Le SSM suit des cohortes d'étudiants pour suivre parcours et conditions d'études et recueillir des informations familiales et sociales pouvant être mises en relation avec la réussite dans l'enseignement supérieur. Il coordonne un large dispositif d'enquêtes d'insertion professionnelle des diplômés.

Le système d'information sur la recherche s'appuie, au-delà de données de gestion, sur un ensemble d'enquêtes menées auprès des entreprises, des organismes publics, des associations, des collectivités locales, des administrations et visant à décrire l'effort de recherche et développement en France, en termes notamment de moyens humains et financiers.

D'autres données de gestion (suivi des équipes de recherche dans les universités, ressources humaines, comptes financiers, ...) sont mobilisées pour enrichir la connaissance du secteur de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Le SSM produit les statistiques internationales du domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche, au niveau européen pour Eurostat, mais aussi pour l'OCDE et l'Unesco.

Études, prévision et indicateurs

Le SSM réalise des études générales et des analyses. Il fournit des données et indicateurs qui conditionnent assez largement l'allocation des moyens aux opérateurs d'enseignement supérieur (effectifs, taux de réussite, ...).

Il est partie prenante de l'élaboration et du calcul des indicateurs de performance au sein du ministère.

Ces données et indicateurs sont mis à disposition des acteurs du système d'enseignement supérieur et de recherche via un ensemble de fascicules thématiques et, progressivement, via un portail extranet.

Diffusion

Le système de diffusion des données s'appuie sur une collection de publications, mises en ligne dès leur parution : les Notes d'Information et les Notes Flash de l'enseignement supérieur et de la recherche, et sur des ouvrages annuels : Repères et références statistiques, L'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, l'Atlas des effectifs étudiants. Plusieurs jeux de données sont également diffusées en open data.

Place dans l'institution

L'insertion de la sous-direction dans un service commun aux deux directions générales du ministère en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche lui confère une place centrale et une forte proximité avec les demandeurs. Cette proximité est renforcée par la compétence de la sous-direction sur les systèmes d'information.

Le SSM bénéficie d'une forte proximité avec le SSM Éducation et l'ensemble de la direction de l'Évaluation, de la Prospective et de la Performance (Depp) qui conservent des compétences portant sur l'ensemble du système éducatif (comptes de l'éducation, info-centres communs, nomenclatures, relations internationales sur le domaine de l'éducation et de l'enseignement supérieur).