Le Service statistique Défense

L'Insee et la statistique publique
Dernière mise à jour le : 26/06/2015

L'Observatoire économique de la Défense (OED) du ministère de la Défense assure la fonction de Service statistique ministériel (SSM) dans le secteur de la défense et de l'armement.

Missions principales

L'OED exerce sa compétence dans le domaine des forces armées et des entreprises relevant de la défense nationale.

Il collecte, rassemble et synthétise l'information utile à l'ensemble des acteurs de ce domaine, tant publics que privés.

Il est aussi chargé de conduire toute étude relative à l'environnement économique et financier de la défense et d'en diffuser les enseignements.

Production statistique

L'OED gère le répertoire SANDIE (base des Statistiques ANnuelles sur la Défense, son Industrie et ses Entreprises) qui sert de référentiel des entreprises liées à la défense. Il est alimenté notamment par les informations extraites de Chorus. C'est à partir de SANDIE qu'est statistiquement identifiée la Base Industrielle et Technologique de Défense (BITD).

L'OED établit chaque année, le Recensement des Agents de l'État (RAE), recensement exhaustif des personnels civils et militaires du ministère de la Défense à partir de différentes sources. Il comprend, outre les montants des traitements et indemnités de chaque agent, un volet d'informations ressources humaines complet. Ce recensement sert à alimenter le Siasp (Système d'Information des Agents des Services Publics) de l'Insee mais également, sous formes de statistiques agrégées, plusieurs publications du ministère de la Défense (Annuaire statistique de la Défense, Bilan social du ministère de la Défense, Revue annuelle du Haut Comité d'Évaluation de la Condition militaire).

L'OED réalise le compte satellite de la défense, synthèse macro-économique du domaine calée sur les comptes nationaux.

L'OED gère le système d'information sur les PME de la défense. À partir des données issues de Chorus sont cartographiées, en paiements et en engagements, par programme et par service à un niveau fin, toutes les unités légales selon leur taille et leurs caractéristiques économiques et financières. Ces travaux alimentent la mission PME du ministère et les travaux menés dans le cadre du suivi du Pacte Défense PME.

À partir de différentes sources internationales et de coopérations approfondies avec ses homologues étrangers, l'OED dresse des comparaisons internationales en matière d'efforts de défense des États et pilote des travaux de statistique comparée.

Études et prévision

À partir des données qu'il synthétise, l'OED réalise ou fait effectuer des études dans le domaine de l'économie de la défense, en liaison avec des universitaires ou des centres de recherche. Les thématiques développées concernent les déterminants du budget du ministère ainsi que ses conséquences : études d'impacts, contrats d'armement, maintien en condition opérationnel, R&D, externalisations, analyses industrielles, leviers de financement, ressources humaines, etc.

L'OED contribue aux travaux de projections d'évolution du coût des facteurs, indispensables à l'évaluation correcte des besoins de paiement des opérations.

Diffusion

La confidentialité des données relatives à la Défense justifie une diffusion encadrée des résultats statistiques ainsi que des études.

Le secrétaire général de l'OED représente le ministère auprès du Conseil national de l'information statistique (Cnis). À ce titre, outre le secret de la défense nationale, il se porte garant du secret statistique, en particulier lors de la mise à disposition de données statistiques à des organismes d'études.

Il valorise et diffuse les résultats de ces travaux par une série de publications (bulletin EcoDef et Annuaire Statistique de la Défense) sur le site de l'OED.

Place dans l'institution

L'OED est rattaché à la sous-direction des Questions économiques, fiscales et internationales (QEFI), appartenant à la Direction des Affaires Financières (DAF) au sein du Secrétariat général pour l'Administration du ministère de la Défense.

Deux textes sont venus en 2014 renforcer l'autorité fonctionnelle de la DAF en matière de conduite d'études relatives à l'environnement économique et financier de la défense et d'accès à l'information au sein du ministère.

L'OED a par ailleurs repris les activités du Conseil économique de la Défense, de façon à renforcer l'action du ministère en matière d'analyse économique de la défense, à travers deux actions : l'organisation d'une conférence annuelle sur l'économie de défense et la remise d'un prix d'économie de la défense.