Le Service statistique Culture

L'Insee et la statistique publique
Dernière mise à jour le : 26/06/2015

Le Service statistique ministériel (SSM) de la Culture est le Département des Études, de la Prospective et des Statistiques (Deps) du ministère de la Culture et de la Communication. Sa compétence couvre tous les domaines de la vie culturelle : architecture, archives, bibliothèques, musées, cinéma, livres, musique, théâtre, danse, arts plastiques, patrimoine.

Missions principales

Le Département des Études, de la Prospective et des Statistiques (Deps) a trois missions :

  • contribuer, par des études et recherches dans les différents domaines des sciences sociales (économie, sociologie, histoire, sciences politiques, ...), à l'analyse des faits et des institutions de la vie culturelle ;
  • rassembler et élaborer les statistiques sur la culture ;
  • mettre à la disposition de l'administration, des professionnels de la culture et des chercheurs des informations documentaires.

Le Deps conduit des travaux qui répondent à l'attente de nombreux acteurs de la vie culturelle : services du ministère, collectivités territoriales, entreprises culturelles, établissements culturels publics, professionnels de la culture, chercheurs.

Production statistique

La production statistique concerne principalement :

  • l'emploi culturel et la démographie des professions culturelles ;
  • l'analyse des financements de la culture, publics (État, régions, départements, communes) et privés (mécénat d'entreprise, etc.) ;
  • les modalités des pratiques culturelles de la population ;
  • les activités des équipements et institutions culturelles ;
  • les formations artistiques et culturelles supérieures.

L'ensemble de la production statistique ainsi que des données provenant de sources extérieures est regroupé dans une base de données de statistiques culturelles (BDSC). Une sélection des données de la BDSC alimente la publication annuelle Chiffres clés, statistiques de la culture.

Études

Le programme des études et recherches est soumis chaque année au Conseil ministériel des études. La mise en œuvre du programme est assurée par les chargés d'études du département ou confiée, sous leur responsabilité, à des bureaux d'études ou à des équipes universitaires spécialisées.

Ces travaux sont organisés en six axes :

  • économie ;
  • emploi ;
  • éducation et formation ;
  • financement public, territoires ;
  • publics et pratiques ;
  • international.

Le Deps travaille par ailleurs en liaison avec les grands organismes d'études publics (Commissariat général du plan, services d'études et de recherche des autres ministères, etc.), ainsi qu'avec des organisations européennes et internationales (Eurostat, Unesco, Conseil de l'Europe, etc.).

Le Deps est régulièrement sollicité pour des interventions en milieu universitaire (notamment les Universités de Paris-V, Paris-VII, Paris-X, École nationale du Patrimoine, Instituts d'Études politiques de Paris et de Grenoble) et dans des colloques en France et à l'étranger.

Place dans l'institution

Le Département des Études, de la Prospective et des Statistiques est rattaché au service de la coordination des politiques culturelles et de l'innovation du secrétariat général du ministère de la Culture et de la Communication. Ce service est chargé des politiques culturelles en matière de transmission des savoirs, de démocratisation culturelle et de développement de la recherche culturelle.