Tensions sur les filières animales (Bilan économique 2013 de la Bretagne)

Linda deschamps (Draaf)

En 2013, les prix des céréales commencent à redescendre, mais le coût des aliments pour animaux reste très haut. Si la quasi-totalité des cours des produits animaux progresse, des tensions se manifestent dans les filières porcine, avicole et laitière. La conjoncture s'améliore cependant en fin d'année dans les secteurs des oeufs et du lait. La situation est plus satisfaisante pour les gros bovins. Au cours de cette même année, les légumes sont bien valorisés, hormis les tomates.

Octant Références
Paru le : 27/05/2014