Économie et Statistique n° 451-452-453 - Macroeconomic modeling : continuity, tensions

Economie et Statistique
Paru le : 03/01/2013
Consulter

Preface

Jean-Pierre Laffargue, Pierre Malgrange et Pierre Morin

L'idée de consacrer un numéro d'Économie et Statistique aux formes contemporaines de l'analyse macroéconomique provient de la conjonction de plusieurs facteurs : - la maturité des travaux de modélisation fondés sur l'exigence de fondements micro-économiques plus rigoureux qu'auparavant (travaux ayant abouti à ce que l'on appelle parfois la « deuxième synthèse néo-classique ») ; - la crise économique entamée en 2007, qui pousse la profession à revisiter ses acquis ; - le débouché de la ré-estimation de deux modèles de l'administration économique relevant de la « première synthèse néo-classique » (MZE, pour la zone euro ; Mésange, pour la France) ; quelles qu'aient été les critiques adressées au courant qui les fonde, ces modèles demeurent d'usage très courant. Le but de ce numéro est de permettre aux lecteurs de disposer d'une information sur les outils d'analyse sollicités et sur la façon dont les macro-économistes affrontent les difficultés du moment. Il n'est pas inutile de rappeler que la macroéconomie en tant que spécialité a pris son essor après la publication, dans le contexte de la crise des années 1930, de l'ouvrage fondateur de Keynes, qui joignait à la critique des conceptions dominantes de son temps l'ambition de construire une théorie qui s'impose à leur place. La clarification de ce qu'était réellement ce projet, l'explicitation des intuitions qui y ont mené, de ses apports et de ses limites ont animé les travaux des macro-économistes des décennies durant : ce numéro offre de nombreuses perspectives sur ces thèmes. La crise économique en cours est elle-même source d'informations réellement nouvelles sur des questions dont l'importance était auparavant sous-estimée et dont l'analyse ne fait que débuter.

Economie et Statistique
No 451-453
Paru le : 03/01/2013