Bilan économique de Bourgogne

En 2014, l'emploi salarié régional diminue de 0,9 % et le nombre de demandeurs d'emploi progresse encore. Le ralentissement de l'activité affecte tous les secteurs. Plus de la moitié des emplois détruits dans la région se concentrent dans l'industrie, mais les effectifs se replient aussi dans la construction et le tertiaire marchand hors intérim. L'année est aussi difficile dans le transport, avec un nouveau repli du fret routier de marchandises et dans l'agriculture où les variations météorologiques perturbent le développement des cultures. Seule la fréquentation dans les hôtels bourguignons s'inscrit à la hausse. Pourtant, plus de 9 800 entreprises ont été créées en Bourgogne, soit une progression de 2,7 % sur un an alors que les défaillances d'entreprises reculent pour la deuxième année consécutive.

Insee Conjoncture Bourgogne
Paru le : 21/05/2015
Consulter

Transports - La situation se dégrade en 2014

Alain Ribault (Insee)

En 2014, la situation se détériore dans le secteur du transport en Bourgogne. Les ventes de véhicules neufs baissent à nouveau. Le fret recule.

Insee Conjoncture Bourgogne
No 5
Paru le : 21/05/2015

Nouvelle baisse des immatriculations en 2014

En 2014, le nombre d’immatriculations diminue à nouveau. La baisse de 0,4 % est toutefois moins prononcée qu’en 2013 où elle atteignait 5,7 %. Elle se démarque du niveau national où les immatriculations progressent bien que timidement de 0,3 %. En Bourgogne, la vente de véhicules particuliers repart à la hausse, + 0,6 % en 2014, après le repli de 5,9 % de 2013.

Dans les départements, les immatriculations de véhicules neufs baissent en Côte-d’Or (- 2,7 %) et restent stables dans la Nièvre (- 0,2 %). Elles progressent de 0,8 % dans l’Yonne et de 1,1 % en Saône-et-Loire.

Le fret routier de marchandises se replie à nouveau

En 2014, le fret routier de marchandise n’a pas confirmé son redressement de 2013. Les entrées dans la région diminuent de 8 % amplifiant la baisse de 2,3 % de l’année dernière. Les sorties de la région reculent de 7,4 % succédant à une progression de 2,6 % en 2013. Le transport intra-régional chute de 6,7 % après un rebond de 15,3 % en 2013.

Figure 1 – Immatriculations de véhicules neufs

Immatriculations de véhicules neufs
Véhicules particuliers Véhicules utilitaires légers (1) Véhicules industriels à moteur (2) Ensemble immatriculations (3)
2014 (nombre) Évolution 2014/2013 (en %) 2014 (nombre) Évolution 2014/2013 (en %) 2014 (nombre) Évolution 2014/2013 (en %) 2014 (nombre) Évolution 2014/2013 (en %)
Côte-d'Or 13 063 -1,1 3 390 -3,6 320 -22,0 16 784 -2,7
Nièvre 5 137 1,3 875 -6,2 144 -14,3 6 169 -0,2
Saône-et-Loire 12 721 2,6 2 441 -3,5 443 -12,6 15 624 1,1
Yonne 7 886 -0,2 1 743 10,2 173 -23,1 9 818 0,8
Bourgogne 38 807 0,6 8 449 -1,3 1 080 -17,6 48 395 -0,4
France métropolitaine 1 765 855 0,5 370 130 1,5 38 895 -13,6 2 180 776 0,3
  • Note : données brutes.
  • (1) : camionnettes et véhicules automoteurs spécialisés <= 3,5 t de PTAC.
  • (2) : camions, véhicules automoteurs spécialisés > 3,5 t de PTAC et tracteurs routiers.
  • (3) : y compris immatriculations de transports en commun.
  • Source : SOeS, SIDIV.

Figure 2 – Transport de marchandises par la route

en %
Transport de marchandises par la route
Bourgogne 2014 (p) (millions de Tonnes- Kilomètres transportés) Évolution annuelle moyenne 2014/2009 (1)
Entrées dans la région 3 655 -2,8
Sorties de la région 3 788 -3,3
Intérieur de la région 1 645 1,0
  • p : données provisoires.
  • (1) : taux d'évolution annuel qu'aurait connu le transport de marchandises si l'évolution avait été la même pour chaque année de la période considérée.
  • Champ : France métropolitaine hors Corse. Données hors transport international.
  • Source : SOeS, Enquête Transport routier de marchandises.

Avertissement

Les données chiffrées sont parfois arrondies (selon les règles mathématiques). Le résultat arrondi d'une combinaison de données chiffrées (qui fait intervenir leurs valeurs réelles) peut se trouver légèrement différent de celui que donnerait la combinaison de leurs valeurs arrondies.