Enquête trimestrielle de conjoncture dans les travaux publics

Sources
Dernière mise à jour le : 24/06/2016

Présentation de l'opération

Organisme producteur :

Insee. Direction des Etudes et Synthèses Economiques (DESE)

Type d'opération :

Enquête

Objectifs :

L'objectif de l'enquête trimestrielle de conjoncture dans les travaux publics est de fournir des informations précoces sur l'évolution des travaux publics, à des fins de diagnostic conjoncturel et de prévision à court terme de l'activité des entrepreneurs du secteur, tant sur le plan national qu'européen.

Thèmes abordés :

L'enquête trimestrielle de conjoncture dans les travaux publics a pour objet de transcrire l'opinion des entrepreneurs du secteur sur leur activité récente et sur leurs perspectives d'activité. Cette opinion est retracée au moyen du suivi, notamment : de l'activité passée et future, des carnets de commandes et des prix ; des délais de paiement ; de la capacité de production ; des facteurs limitant l'activité ; des effectifs.

Champ de l'opération

Champ géographique :

France métropolitaine

Champ(s) statistique(s) couvert(s) :

L'enquête couvre les activités définies par les codes NAF rév. 2 suivants : 42.1, 42.2, 42.9, 4312A, 4312B, 4313Z, 4321B, 4399D et 4399E.

Caractéristiques techniques

Unité statistique enquêtée :

Entreprise

Périodicité de l'opération :

Trimestrielle

Période et mode de collecte :

L'enquête trimestrielle de conjoncture dans les travaux publics est réalisée le premier mois du trimestre de référence de l'enquête (soit : janvier, avril, juillet, octobre). La collecte s'effectue par voie postale.

Historique :

L'enquête a été réalisée pour la première fois en 1974.

Plan de sondage :

Enquête par sondage auprès de 2 000 entreprises de travaux publics.

Autres spécifications :

L'enquête trimestrielle de conjoncture dans les travaux publics fait partie du système européen harmonisé des enquêtes de conjoncture de la Commission européenne, auquel contribuent les vingt-sept États membres de l'Union européenne. À ce titre, les questionnaires, les nomenclatures et les méthodes de traitement sont largement harmonisés dans les instituts nationaux des pays adhérant à ce système.
La formulation des questions est conçue de manière à faciliter une réponse rapide (la plupart des questions sont qualitatives à trois modalités exprimées sous la forme "supérieur, égal, baisse", ou "fort, normal, faible").

Pour en savoir plus

Enquêtes de conjoncture (Économie et Statistique n° 395-396)

Analyse conjoncturelle : entre statistique et économie (Économie et Statistique n° 359-360)

Le système européen harmonisé des enquêtes de conjoncture de la Commission européenne (Site internet de la Commission européenne, page en anglais)

Les indicateurs de conjoncture de l'OCDE (Site internet de l'OCDE)

Centre international de recherche sur les enquêtes tendancielles - CIRET (Site internet du CIRET, page en anglais)