Enquête trimestrielle de conjoncture dans l'artisanat du bâtiment

Sources
Dernière mise à jour le : 07/03/2017

Présentation de l'opération

Organisme producteur :

Insee. Direction des Etudes et Synthèses Economiques (DESE)

Type d'opération :

Enquête

Objectifs :

L'objectif de l'enquête trimestrielle de conjoncture dans l'artisanat du bâtiment est de fournir des informations précoces sur l'évolution de l'artisanat du bâtiment, à des fins de diagnostic conjoncturel et de prévision à court terme de l'activité des artisans du bâtiment.

Thèmes abordés :

L'enquête trimestrielle de conjoncture dans l'artisanat du bâtiment a pour objet de transcrire l'opinion des artisans du secteur sur leur activité récente et sur leurs perspectives d'activité.

Cette opinion est retracée au moyen du suivi de l'activité et de variables qui lui sont liées telles que l'évolution des effectifs.

Les chefs d'entreprise fournissent également leur opinion sur leurs investissements et leur trésorerie.

Champ de l'opération

Champ géographique :

France métropolitaine

Champ(s) statistique(s) couvert(s) :

L'enquête trimestrielle de conjoncture dans l'artisanat du bâtiment est réalisée auprès d'artisans travaillant dans la construction de maisons individuelles et de bâtiments divers, les travaux de maçonnerie générale, la réalisation de charpentes et de couvertures, les travaux d'installation et de finition.

Plus précisément, l'enquête couvre les secteurs définis par les codes NAF rév. 2 suivants : 41.2, 43.2, 43.3, 43.9.

Caractéristiques techniques

Unité statistique enquêtée :

Entreprise

Périodicité de l'opération :

Trimestrielle

Période et mode de collecte :

L'enquête est réalisée tous les trimestres (en janvier, avril, juillet et octobre, soit le mois suivant la fin de chaque trimestre).

La collecte s'effectue par voie postale et par internet de la fin du mois précédant le mois de l'enquête à la fin du mois de l'enquête.

Historique :

L'enquête a été réalisée pour la première fois en 1990.

Plan de sondage :

Enquête par sondage auprès de 1 500 entreprises de 10 salariés ou moins.

Autres spécifications :

La formulation des questions est conçue de manière à faciliter une réponse rapide (la plupart des questions sont qualitatives à trois modalités exprimées sous la forme "hausse, baisse, stable", ou "supérieur à la normale, normal, inférieur à la normale").

Pour en savoir plus

L'enquête de conjoncture dans l'artisanat du bâtiment : méthodologie (Insee Méthodes n° 123)

Enquêtes de conjoncture (Économie et Statistique n° 395-396)

Analyse conjoncturelle : entre statistique et économie (Économie et Statistique n° 359-360)

Le système européen harmonisé des enquêtes de conjoncture de la Commission européenne (Site internet de la Commission européenne, page en anglais)