Connaissance locale de l'appareil productifClap

Le dispositif Clap fournit des statistiques localisées au lieu de travail (au niveau communal) sur l'emploi salarié et les rémunérations pour les différentes activités des secteurs marchand et non marchand.

Conseil : avant de nous commander une prestation, veuillez consulter l'offre gratuite proposée sur le site.

Services
Dernière mise à jour le : 05/07/2017

Obtenir un devis

Si vous n'avez pas obtenu satisfaction avec l'offre gratuite, contactez-nous pour demander un devis en précisant la référence du produit : PSMCLAP

Fichiers, variables

Les dernières données disponibles portent sur l'année 2015.

Liste des variables du fichier entreprises de Clap

Activité en A17 (A17)

A17 : niveau français intermédiaire entre les niveaux A 10 et A 38

Activité en A38 (A38)

A38 : niveau international, intermédiaire entre sections et divisions

Activité en A88 (A88)

A88 : divisions, niveau standard de l'arborescence de la NAF rév. 2

Indicateur de multi-activité (ACTIV_MULT)

Liste des modalités

Liste des modalités
MULTB Entreprise multi-branches
MONO Entreprise mono-branche
MULTU Entreprise multi-active (aucune information sur les branches mais toutes les unités locales n'ont pas le même code activité)
MONOU Entreprise mono-active (aucune information sur les branches mais toutes les unités locales ont le même code)

Année de validité des données (AN)

Liste des modalités

Liste des modalités
Aaaaa Année de validité des données

Activité principale exercée par l'entreprise (APEN)

NAF rév.2 à partir de l'exercice 2008

Catégorie juridique de l'entreprise (4 positions) (CJ)

Attribuée en référence à la Nomenclature interadministrative des catégories juridiques.

Cette variable a été déclinée au niveau établissement à partir de l'exercice 2005.

Date de fin d'activité (DATOF)

Liste des modalités

Liste des modalités
jj/mm/aaaa Jour, mois, année

Jusqu'au millésime 2013, l'année était sur 2 caractères seulement.

Date de début d'activité (DATON)

Liste des modalités

Liste des modalités
jj,mm,aaaa Jour, mois, année

Jusqu'au millésime 2013, l'année était sur 2 caractères seulement.

Département et commune d'implantation de l'établissement siège (DCSIEGE)

Liste des modalités

Liste des modalités
ddccc Code sur 5 positions (couvrant la France)

Code géographique, composé du code département et du code commune d'implantation de l'entreprise.

Variable ajoutée à partir de l'exercice 2004.

Effectif au 31 décembre de la Fonction Publique d'Etat (EFF3112_FPE)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif salarié déclaré par les établissements de la Fonction Publique d'Etat, au 31 décembre de l'année d'exercice, sur des postes non-annexes.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif salarié reconstitué au niveau de l'entreprise.

Regroupe les personnels payés par l'État et permet de distinguer les agents de la fonction publique d'État, des autres salariés.

Si l'on trouve les effectifs de la FPE principalement dans des organismes d'État (ministères, commissariats, services déconcentrés, etc.), il arrive qu'on en retrouve dans des entreprises à caractère privé, comme les écoles "libres", ou dans des établissements publics. Les effectifs de la FPE pourront être cumulés avec des effectifs "privés".

En revanche, les autres fonctionnaires, territoriaux et hospitaliers, sont agrégés avec les salariés du privé, sans distinction possible. Certains établissements, comme les mairies, pourront comprendre des salariés à statut privé, des fonctionnaires territoriaux et des fonctionnaires d'État.

Effectif au 31 décembre de l'année d'exercice (EFF3112)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif salarié déclaré par l'établissement, au 31 décembre de l'année d'exercice, sur des postes non-annexes.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif salarié reconstitué au niveau de l'entreprise.

Un poste est considéré dans les Déclarations annuelles de données sociales (DADS) comme non annexe ou "vrai emploi" s'il atteint certains seuils en terme de rémunération et de volume de travail.

Dans le cas général, si la rémunération est supérieure à 3 SMIC mensuels, ou si la durée d'emploi dépasse 30 jours et 120 heures et que le rapport nombre d'heures/durée > 1,5, le poste est non annexe. Sinon le poste est considéré comme annexe.

Cependant, il arrive que les déclarations administratives, sur lesquelles sont basées les données de CLAP, soient regroupées sur un seul établissement de la commune (souvent au niveau de l'entreprise). Dans ce cas, des redressements internes sont nécessaires pour ventiler au mieux les effectifs, ces imputations portent sur les effectifs mais pas nécessairement sur le détail des postes.

L'effectif non localisé (EFFNONLOC) est inclus dans l'effectif au 31 décembre.

Effectif équivalent temps plein de la Fonction Publique d'Etat (EFFEQTP_FPE)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (ETP) pour les établissements de la Fonction Publique d'Etat au cours de l'année d'exercice.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (ETP) reconstitué au niveau de l'entreprise.

De concept identique à celui des DADS, il correspond au volume de travail exprimé en heures et rapporté à un horaire annuel de référence. Non calculé pour les missions d'intérim, il peut être estimé sur la base de 1820 heures (soit 52 semaines de 35 heures).

Cet effectif est inclus dans l'effectif total correspondant à la variable "EFFEQTP".

C'est aussi l'effectif qui est à rapporter aux rémunérations correspondantes pour calculer des rémunérations moyennes.

Effectif équivalent temps plein (EFFEQTP)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (ETP) de l'établissement au cours de l'année d'exercice.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (ETP) reconstitué au niveau de l'entreprise.

Cette notion correspond au volume de travail exprimé en heures et rapporté à un horaire annuel de référence.

Non calculé pour les missions d'intérim, il peut être estimé sur la base de 1820 heures (soit 52 semaines de 35 heures).

C'est un concept identique à celui des DADS. C'est aussi l'effectif qui est à rapporter aux rémunérations pour calculer des rémunérations moyennes.

Nombre de missions d'intérim effectuées dans l'année (EFFINTERIM)

Dans le fichier établissements, c'est le nombre de missions de plus d'un jour effectuées dans l'année par les intérimaires inscrits dans l'établissement.

Dans le fichier entreprises, c'est le nombre de missions de plus d'un jour effectuées dans l'année reconstitué au niveau de l'entreprise.

Les agences d'intérim sont traitées de façon spécifique. D'une part, elles rémunèrent des effectifs permanents, qui font fonctionner les agences, et d'autre part, elles rétribuent les personnes sous contrat d'intérim. Les salariés permanents sont répertoriés dans l'effectif 31/12 alors que les intérimaires sont comptabilisés dans la variable spécifique et indépendante EFFINTERIM qui comptabilise le nombre de missions de plus d'un jour effectuées dans l'année

En revanche, les rémunérations des permanents et des intérimaires sont agrégées dans une seule et même variable.

Dans le cadre d'une analyse de ce secteur d'activité, il ne faudra pas oublier d'additionner l'effectif au 31/12 et les intérimaires pour assurer la cohérence des effectifs avec les rémunérations.

Par définition, il est impossible de localiser les intérimaires, que ce soit en termes de lieu géographique ou en termes d'activité économique.

Effectif non localisé (EFFNONLOC)

L'effectif 31/12 non localisé est inclus dans l'effectif au 31/12.

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif salarié non localisé déclaré par l'établissement, au 31 décembre de l'année d'exercice, sur des postes non-annexes.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif salarié non localisé reconstitué au niveau de l'entreprise.

Il correspond aux salariés ne travaillant pas dans un lieu fixe (les représentants de commerce rayonnant sur la France entière, par exemple) ou lorsque l'information collectée sur les effectifs d'une entreprise ne permet pas de dégrouper ou localiser totalement les effectifs.

Dans la plupart des établissements, il n'existe pas d'effectif 31/12 non localisé.

Caractérisation des employeurs (EMPLOYEUR)

Liste des modalités

Liste des modalités
EE Employeur principal
EC Employeur dans la commune
ER Employeur hors commune et zone d'emploi
EZ Employeur dans la zone d'emploi
ET Employeur transféré en cours d'année
NE Non employeur
SA Sans activité (création après le 31 décembre ou cessation avant le 1er janvier /déclaration non attendue)

Employeur à un moment quelconque de l'année.

Dans le fichier Entreprises, seules les modalités EE et NE sont utilisées.

Pour le fichier Établissements, seule la modalité EE est compatible avec un effectif non nul au 31/12 : toutes les autres sont associées à un effectif au 31/12 nul. Pour autant, un établissement Employeur principal peut avoir EFF3112=0 s'il a été employeur avant le 31 décembre.

A partir de l'exercice 2006, la modalité "SA" (sans activité) a été éliminée car elle est hors champ (établissements inactifs au cours de la période).

Code marchand de l'entreprise (MARCHEN)

Liste des modalités

Liste des modalités
MA Marchand
PR Non marchand, les ressources provenant de contributions privées
PU Non marchand, les ressources provenant de contributions publiques
HC Hors champ Sans objet

Nombre d'établissements actifs au 31/12 (NBETAAN)

Nombre d'établissements actifs employeurs (NBETAEMP)

Région d'implantation du siège de l'entreprise (REGSIEGE)

C'est la région d'implantation du siège de l'entreprise à laquelle l'établissement appartient.

Permet :

- de localiser les centres de décision dont dépendent les établissements, les zones d'implantation des établissements ;

- de disposer d'informations sur leur stratégie de développement géographique,

- d'étudier l'attractivité des zones géographiques et le type d'activité qui viennent s'installer...

Il s'agit des 26 régions antérieures à la Réforme Territoriale de 2016. La variable REGSIEGE16 donne les régions en géographie 2016.

Région d'implantation du siège de l'entreprise (REGSIEGE16)

C'est la région d'implantation du siège de l'entreprise à laquelle l'établissement appartient.

Permet :

- de localiser les centres de décision dont dépendent les établissements, les zones d'implantation des établissements ;

- de disposer d'informations sur leur stratégie de développement géographique,

- d'étudier l'attractivité des zones géographiques et le type d'activité qui viennent s'installer...

Il s'agit des régions suite à la Réforme Territoriale de 2016 (à partir du milléisme 2015).

Rémunération brute de la Fonction Publique d'Etat (REMBRUT_FPE)

Dans le fichier établissements, ce sont les rémunérations brutes des salariés des établissements de la Fonction Publique d'Etat, au cours de l'année d'exercice.

Dans le fichier entreprises, ce sont les mêmes rémunérations reconstituées au niveau de l'entreprise.

Les rémunérations correspondent aux salaires et primes des salariés au cours de l'année d'exercice. Pour les établissements abritant à la fois des agents de la fonction publique d'État et des salariés à statut 'privé', les rémunérations se cumulent selon les mêmes règles que pour l'effectif au 31/12.

Pour faire le calcul d'une rémunération moyenne, il faut rapporter la rémunération, aux effectifs ETP (équivalent temps plein). Les deux variables portent sur l'ensemble de l'année d'exercice, alors que l'effectif 31/12 est l'effectif constaté à une date précise. La rémunération moyenne sera donc celle d'un salarié à temps plein.

Rémunération brute des salariés (REMBRUTE)

Dans le fichier établissements, ce sont les rémunérations brutes des salariés de l'établissement, au cours de l'année d'exercice.

Dans le fichier entreprises, ce sont les mêmes rémunérations reconstituées au niveau de l'entreprise.

Les rémunérations regroupent les salaires et les primes des salariés, avant toute déduction de cotisations obligatoires. Elles correspondent à la masse des rémunérations sur laquelle est calculée la CSG.

Pour les établissements abritant à la fois des agents de la fonction publique d'État et des salariés à statut 'privé', les rémunérations se cumulent selon les mêmes règles que pour l'effectif 31/12.

Pour faire le calcul d'une rémunération moyenne, il faut rapporter la rémunération aux effectifs ETP. Les deux variables portent sur l'ensemble de l'année d'exercice, alors que l'effectif 31/12 est l'effectif constaté à une date précise. La rémunération moyenne sera donc celle d'un salarié à temps plein.

Dans le cas des sociétés d'intérim, les rémunérations se rapportent aux salariés permanents et aux intérimaires.

Liste des variables du fichier établissements de Clap

Activité en A17 (A17)

A17 : niveau français intermédiaire entre les niveaux A 10 et A 38

Activité en A38 (A38)

A38 : niveau international, intermédiaire entre sections et divisions

Activité en A88 (A88)

A88 : divisions, niveau standard de l'arborescence de la NAF rév. 2

Année de validité des données (AN)

Liste des modalités

Liste des modalités
Aaaaa Année de validité des données

Activité principale de l'établissement (NAF) en NAF rév.1 (APETBIS)

L'ancienne activité en NAF rév.1 est disponible dans le fichier établissement pour les établissements existants déjà en 2007.

Variable qui n'est plus disponible à partir du millésime 2014.

Activité principale de l'établissement (NAF rév.2) (APET)

Appartenance de l'établissement au champ de l'artisanat (ARTISAN)

Liste des modalités

Liste des modalités
A Etablissement appartenant au champ de l'artisanat Etablissement n'appartenant pas au champ de l'artisanat

Cette variable a été ajoutée à partir de l'exercice 2005.

Attention : cette variable n'est pas à utiliser en 2013 pour cause de valeurs manquantes trop fréquentes.

Catégorie d'établissement (CATET)

Liste des modalités

Liste des modalités
0 unité locale singulière
1 établissement ICS (Industrie, Construction, Commerce et Services) d'une entreprise
2 établissement agricole d'une entreprise
3 établissement financier d'une entreprise
4 établissement d'un organisme public
5 établissement d'un organisme privé

A partir de l'exercice 2005, cette variable a été remplacée par la variable ETABICS.

Les unités singulières sont des établissements qui ne sont pas considérés comme "économiques".

Catégorie juridique de l'entreprise (4 positions) (CJ)

Attribuée en référence à la Nomenclature interadministrative des catégories juridiques.

Cette variable a été déclinée au niveau établissement à partir de l'exercice 2005.

Date de fin d'activité (DATOF)

Liste des modalités

Liste des modalités
jj/mm/aaaa Jour, mois, année

Jusqu'au millésime 2013, l'année était sur 2 caractères seulement.

Date de début d'activité (DATON)

Liste des modalités

Liste des modalités
jj,mm,aaaa Jour, mois, année

Jusqu'au millésime 2013, l'année était sur 2 caractères seulement.

Département et commune d'implantation de l'établissement (DC)

C'est un code à 5 positions.

Il est composé du code département et du code commune d'implantation de l'établissement

Appartenance au champ du domaine public (DOMPUB)

Liste des modalités

Liste des modalités
0 Etablissement n'appartenant pas au champ du domaine public
1 Etablissement appartenant au champ du domaine public

En 2007, suite au changement de définition de la sphère économique, la notion de sphère publique disparait au profit de la variable "Domaine Public". Des établissements du "domaine public" pourront donc être dans la sphère "présentielle" ou "productive" (nommée "non présentielle" avant 2013). Voir la variable SPHERE pour information complémentaire.

Le domaine public a été calculé en prenant tous les établissements appartenant à une entreprise dont la catégorie juridique commence par "7". Y ont été ajoutés les établissements dont les effectifs de la Fonction Publique d'Etat dépassaient 50 % des effectifs de l'établissement.

Effectif au 31 décembre de la Fonction Publique d'Etat (EFF3112_FPE)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif salarié déclaré par les établissements de la Fonction Publique d'Etat, au 31 décembre de l'année d'exercice, sur des postes non-annexes.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif salarié reconstitué au niveau de l'entreprise.

Regroupe les personnels payés par l'État et permet de distinguer les agents de la fonction publique d'État, des autres salariés.

Si l'on trouve les effectifs de la FPE principalement dans des organismes d'État (ministères, commissariats, services déconcentrés, etc.), il arrive qu'on en retrouve dans des entreprises à caractère privé, comme les écoles "libres", ou dans des établissements publics. Les effectifs de la FPE pourront être cumulés avec des effectifs "privés".

En revanche, les autres fonctionnaires, territoriaux et hospitaliers, sont agrégés avec les salariés du privé, sans distinction possible. Certains établissements, comme les mairies, pourront comprendre des salariés à statut privé, des fonctionnaires territoriaux et des fonctionnaires d'État.

Effectif au 31 décembre de l'année d'exercice (EFF3112)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif salarié déclaré par l'établissement, au 31 décembre de l'année d'exercice, sur des postes non-annexes.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif salarié reconstitué au niveau de l'entreprise.

Un poste est considéré dans les Déclarations annuelles de données sociales (DADS) comme non annexe ou "vrai emploi" s'il atteint certains seuils en terme de rémunération et de volume de travail.

Dans le cas général, si la rémunération est supérieure à 3 SMIC mensuels, ou si la durée d'emploi dépasse 30 jours et 120 heures et que le rapport nombre d'heures/durée > 1,5, le poste est non annexe. Sinon le poste est considéré comme annexe.

Cependant, il arrive que les déclarations administratives, sur lesquelles sont basées les données de CLAP, soient regroupées sur un seul établissement de la commune (souvent au niveau de l'entreprise). Dans ce cas, des redressements internes sont nécessaires pour ventiler au mieux les effectifs, ces imputations portent sur les effectifs mais pas nécessairement sur le détail des postes.

L'effectif non localisé (EFFNONLOC) est inclus dans l'effectif au 31 décembre.

Effectif équivalent temps plein de la Fonction Publique d'Etat (EFFEQTP_FPE)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (ETP) pour les établissements de la Fonction Publique d'Etat au cours de l'année d'exercice.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (ETP) reconstitué au niveau de l'entreprise.

De concept identique à celui des DADS, il correspond au volume de travail exprimé en heures et rapporté à un horaire annuel de référence. Non calculé pour les missions d'intérim, il peut être estimé sur la base de 1820 heures (soit 52 semaines de 35 heures).

Cet effectif est inclus dans l'effectif total correspondant à la variable "EFFEQTP".

C'est aussi l'effectif qui est à rapporter aux rémunérations correspondantes pour calculer des rémunérations moyennes.

Effectif équivalent temps plein (EFFEQTP)

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (ETP) de l'établissement au cours de l'année d'exercice.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif en Equivalent Temps Plein (ETP) reconstitué au niveau de l'entreprise.

Cette notion correspond au volume de travail exprimé en heures et rapporté à un horaire annuel de référence.

Non calculé pour les missions d'intérim, il peut être estimé sur la base de 1820 heures (soit 52 semaines de 35 heures).

C'est un concept identique à celui des DADS. C'est aussi l'effectif qui est à rapporter aux rémunérations pour calculer des rémunérations moyennes.

Nombre de missions d'intérim effectuées dans l'année (EFFINTERIM)

Dans le fichier établissements, c'est le nombre de missions de plus d'un jour effectuées dans l'année par les intérimaires inscrits dans l'établissement.

Dans le fichier entreprises, c'est le nombre de missions de plus d'un jour effectuées dans l'année reconstitué au niveau de l'entreprise.

Les agences d'intérim sont traitées de façon spécifique. D'une part, elles rémunèrent des effectifs permanents, qui font fonctionner les agences, et d'autre part, elles rétribuent les personnes sous contrat d'intérim. Les salariés permanents sont répertoriés dans l'effectif 31/12 alors que les intérimaires sont comptabilisés dans la variable spécifique et indépendante EFFINTERIM qui comptabilise le nombre de missions de plus d'un jour effectuées dans l'année

En revanche, les rémunérations des permanents et des intérimaires sont agrégées dans une seule et même variable.

Dans le cadre d'une analyse de ce secteur d'activité, il ne faudra pas oublier d'additionner l'effectif au 31/12 et les intérimaires pour assurer la cohérence des effectifs avec les rémunérations.

Par définition, il est impossible de localiser les intérimaires, que ce soit en termes de lieu géographique ou en termes d'activité économique.

Effectif non localisé (EFFNONLOC)

L'effectif 31/12 non localisé est inclus dans l'effectif au 31/12.

Dans le fichier établissements, c'est l'effectif salarié non localisé déclaré par l'établissement, au 31 décembre de l'année d'exercice, sur des postes non-annexes.

Dans le fichier entreprises, c'est l'effectif salarié non localisé reconstitué au niveau de l'entreprise.

Il correspond aux salariés ne travaillant pas dans un lieu fixe (les représentants de commerce rayonnant sur la France entière, par exemple) ou lorsque l'information collectée sur les effectifs d'une entreprise ne permet pas de dégrouper ou localiser totalement les effectifs.

Dans la plupart des établissements, il n'existe pas d'effectif 31/12 non localisé.

Caractérisation des employeurs (EMPLOYEUR)

Liste des modalités

Liste des modalités
EE Employeur principal
EC Employeur dans la commune
ER Employeur hors commune et zone d'emploi
EZ Employeur dans la zone d'emploi
ET Employeur transféré en cours d'année
NE Non employeur
SA Sans activité (création après le 31 décembre ou cessation avant le 1er janvier /déclaration non attendue)

Employeur à un moment quelconque de l'année.

Dans le fichier Entreprises, seules les modalités EE et NE sont utilisées.

Pour le fichier Établissements, seule la modalité EE est compatible avec un effectif non nul au 31/12 : toutes les autres sont associées à un effectif au 31/12 nul. Pour autant, un établissement Employeur principal peut avoir EFF3112=0 s'il a été employeur avant le 31 décembre.

A partir de l'exercice 2006, la modalité "SA" (sans activité) a été éliminée car elle est hors champ (établissements inactifs au cours de la période).

Appartenance de l'établissement au champ ICS (ETABICS)

Liste des modalités

Liste des modalités
0 Établissement n'appartenant pas au champ ICS élargi
1 Établissement appartenant au champ ICS élargi

Cette variable permet de sélectionner directement les établissements correspondant au champ économique ICS élargi (Industrie, Construction, Commerce et Services, Activités financières hors agriculture).

A partir du millésime 2007, elle est remplacée par la variable ETABMNA.

Etablissement appartenant au champ Marchand non agricole (ETABMNA)

Liste des modalités

Liste des modalités
0 Établissement n'appartenant pas au champ marchand non agricole
1 Établissement appartenant au champ marchand non agricole

Cette variable permet de repérer les établissements du champ marchand non agricole, à partir de l'exercice 2007. Cette variable correspond à "ETABICS" dans la diffusion 2006.

Etat d'activité de l'établissement au 31/12/20nn (nn : année d'exercice) (ETAT)

Liste des modalités

Liste des modalités
A Etablissement actif au 31/12/20nn
0 Etablissement cessé avant le 31/12/20nn

Etat économique au 31 décembre de l'année d'exercice

Nature de l'établissement (NATURE)

Liste des modalités

Liste des modalités
1 Petit magasin (moins de 300 m2)
2 Magasin (de 300 m2 à 400 m2)
3 Grande surface (magasin de 400 m2 à 2 500 m2)
4 Très grande surface (>2 500m2)
Blanc Sans objet

Région de l'établissement (REG)

Cette variable n'est disponible qu'à partir de 2010.

Dans les versions de CLAP antérieures à 2010, la région de l'établissement se retrouve grâce aux deux premiers caractères des anciennes zones d'emploi, ce qui n'est plus possible avec les zones d'emploi 2010.

Il s'agit des 26 régions antérieures à la Réforme Territoriale de 2016. A partir du milléisme 2015, la variable REG16 donne les nouvelles régions.

Région de l'établissement (REG16)

Régions suite à la Réforme Territoriale de 2016 (à partir du millésime 2015).

Rémunération brute de la Fonction Publique d'Etat (REMBRUT_FPE)

Dans le fichier établissements, ce sont les rémunérations brutes des salariés des établissements de la Fonction Publique d'Etat, au cours de l'année d'exercice.

Dans le fichier entreprises, ce sont les mêmes rémunérations reconstituées au niveau de l'entreprise.

Les rémunérations correspondent aux salaires et primes des salariés au cours de l'année d'exercice. Pour les établissements abritant à la fois des agents de la fonction publique d'État et des salariés à statut 'privé', les rémunérations se cumulent selon les mêmes règles que pour l'effectif au 31/12.

Pour faire le calcul d'une rémunération moyenne, il faut rapporter la rémunération, aux effectifs ETP (équivalent temps plein). Les deux variables portent sur l'ensemble de l'année d'exercice, alors que l'effectif 31/12 est l'effectif constaté à une date précise. La rémunération moyenne sera donc celle d'un salarié à temps plein.

Rémunération brute des salariés (REMBRUTE)

Dans le fichier établissements, ce sont les rémunérations brutes des salariés de l'établissement, au cours de l'année d'exercice.

Dans le fichier entreprises, ce sont les mêmes rémunérations reconstituées au niveau de l'entreprise.

Les rémunérations regroupent les salaires et les primes des salariés, avant toute déduction de cotisations obligatoires. Elles correspondent à la masse des rémunérations sur laquelle est calculée la CSG.

Pour les établissements abritant à la fois des agents de la fonction publique d'État et des salariés à statut 'privé', les rémunérations se cumulent selon les mêmes règles que pour l'effectif 31/12.

Pour faire le calcul d'une rémunération moyenne, il faut rapporter la rémunération aux effectifs ETP. Les deux variables portent sur l'ensemble de l'année d'exercice, alors que l'effectif 31/12 est l'effectif constaté à une date précise. La rémunération moyenne sera donc celle d'un salarié à temps plein.

Dans le cas des sociétés d'intérim, les rémunérations se rapportent aux salariés permanents et aux intérimaires.

Saisonnalité de l'établissement (SAISONAT)

Liste des modalités

Liste des modalités
P Permanent
S Saisonnier
NR Non renseigné

Avant l'exercice 2006, cette variable prenait les modalités 0 pour permanent, 1 pour saisonnier.

L'activité de l'établissement est saisonnière si chaque année l'établissement cesse totalement ses activités plus de trois mois consécutifs.

Attention: cette variable n'est pas actualisée, elle garde la valeur indiquée à l'enregistrement de l'établissement dans le REE.

Code siège social (SIEGE)

Liste des modalités

Liste des modalités
1 Etablissement siège
0 Etablissement non siège

Sphère économique à laquelle appartient l'établissement (SPHERE)

Liste des modalités

Liste des modalités
présentielle Etablissement appartenant à la sphère présentielle
productive Etablissement appartenant à la sphère productive

En 2007, la notion de sphère évolue fortement. La variable a deux modalités :

- Présentielle

Les activités présentielles sont les activités majoritairement tournées vers la satisfaction des ménages présents dans la zone, qu'ils soient résidents ou touristes.

- Non présentielle

Les activités non présentielles sont déterminées par différence. Il s'agit essentiellement des activités tournées vers d'autres entreprises ou ne satisfaisant pas directement aux besoins des ménages présents sur place.

Depuis le millésime 2013, la modalité "non présentielle" est renommée "productive".

Zone d'emploi de l'établissement (ZE)

Cette variable a été ajoutée au fichier POSTE à partir de l'exercice 2007.

A compter du 1er janvier 2010 (CLAP 2010) les zones d'emploi ont été redéfinies. Jusqu'alors, elles étaient inscrites dans les régions administratives. Sur les 323 zones d'emploi 2010, 11 d'entre elles comprennent des communes appartenant à des régions différentes : le code de ces zones d'emploi commence par "00".

Liste des variables du fichier postes / salariés de Clap

Activité en A88 (A88)

A88 : divisions, niveau standard de l'arborescence de la NAF rév. 2

Année de validité des données (AN)

Liste des modalités

Liste des modalités
Aaaaa Année de validité des données

Catégorie socioprofessionnelle (6 postes) (CS)

Liste des modalités

Liste des modalités
1 Agriculteurs exploitants
2 Artisans, commerçants et chefs d'entreprises
3 Cadres et professions intellectuelles supérieures
4 Professions intermédiaires
5 Employés
6 Ouvriers

Département et commune d'implantation de l'établissement (DC)

C'est un code à 5 positions.

Il est composé du code département et du code commune d'implantation de l'établissement

Nombre de postes non annexes au 31 décembre (NBPOS)

Un poste est égal à un salarié dans un établissement.

Si un même salarié travaille dans 2 établissements distincts, il est comptabilisé 2 fois, soit 2 postes.

Détermination des périodes non annexes, définitition issue des DADS (Déclarations annuelles de données sociales) :

Un poste est considéré dans les DADS comme non annexe ou "vrai emploi" s'il atteint certains seuils en termes de rémunération et de volume de travail.

Dans le cas général, si la rémunération est supérieure à 3 SMIC mensuels ou si la durée d'emploi dépasse 30 jours et 120 heures et que le rapport nombre d'heures/durée > 1,5, le poste est non annexe. Sinon le poste est considéré comme annexe.

Région de l'établissement (REG)

Cette variable n'est disponible qu'à partir de 2010.

Dans les versions de CLAP antérieures à 2010, la région de l'établissement se retrouve grâce aux deux premiers caractères des anciennes zones d'emploi, ce qui n'est plus possible avec les zones d'emploi 2010.

Il s'agit des 26 régions antérieures à la Réforme Territoriale de 2016. A partir du milléisme 2015, la variable REG16 donne les nouvelles régions.

Région de l'établissement (REG16)

Régions suite à la Réforme Territoriale de 2016 (à partir du millésime 2015).

Sexe (SEXE)

Liste des modalités

Liste des modalités
1 Homme
2 Femme

Type d'emploi (4 postes) (TYPEMP)

Liste des modalités

Liste des modalités
A Apprentis
E Aidés
O Ordinaires
S Stagiaires

Zone d'emploi de l'établissement (ZE)

Cette variable a été ajoutée au fichier POSTE à partir de l'exercice 2007.

A compter du 1er janvier 2010 (CLAP 2010) les zones d'emploi ont été redéfinies. Jusqu'alors, elles étaient inscrites dans les régions administratives. Sur les 323 zones d'emploi 2010, 11 d'entre elles comprennent des communes appartenant à des régions différentes : le code de ces zones d'emploi commence par "00".

Conseils, précautions

Précautions :

- bien que l'on puisse réaliser des comptages d'entreprises (ou d'établissements) à partir de Clap, ce dispositif n'a pas été conçu pour faire de la démographie d'entreprise au contraire du répertoire des entreprises et établissements.

- l'effectif au 31 décembre des fichiers Entreprises et Etablissements devrait être égal à la somme du nombre de postes du fichier Postes. Mais, en raison de déclarations regroupées sur un seul établissement (généralement au niveau de l'entreprise), des redressements sont opérés pour ventiler au mieux les effectifs, ce qui est impossible au niveau des postes.

- pendant plusieurs années, Clap a pris en compte un certain nombre d'élus à tort (quelques dizaines de milliers, France entière). L'erreur ayant été corrigée en 2009, les effectifs des communes peuvent baisser par rapport à 2008. Cependant, cette baisse peut être compensée par la prise en compte des agents à statut privé.

Secret statistique

Les règles du secret statistique, pour un indicateur donné (effectif, rémunérations, ETP, etc.), sont les suivantes:

- aucune case de tableau ne doit concerner moins de 3 unités;

- aucune unité ne doit concourir à plus de 85% du résultat d'une case;

- aucune case de tableau ne doit comporter moins de 5 salariés.

Exception : les tableaux portant sur les variables d'effectifs au 31 décembre ne sont pas soumis au secret statistique lors du croisement de ces effectifs avec les niveaux géographiques (hormis les variables de localisation de l'établissement siège : DCSIEGE et REGSIEGE), les nomenclatures d'activité et certaines tranches d'effectifs salariés, à l'exclusion de toute autre variable.

Il n'y a pas de secret statistique concernant le dénombrement d'entreprises ou d'établissements.