Aller au contenu

Aller au menu principal

Liens transversaux haut

Finances publiques

Les comptes de la Nation - Base 2010

Date de mise à jour : 14 septembre 2016

Cette rubrique présente dans un cadre unique l'ensemble des données publiées par l'Insee relatives aux comptes des administrations publiques (administration publique centrale, administrations publiques locales et administrations de sécurité sociale). Cette démarche vise à satisfaire le besoin croissant d'information sur ce thème exprimé par un large public (décideurs politiques, organismes internationaux,...) et s'inspire en particulier de recommandations du FMI formulées dans le cadre d'un audit qualité réalisé en 2003.

Avertissement : chaque année en Septembre, le déficit public de l’année précédente est mis à jour pour prendre en compte les dernières données des comptes de la sécurité sociale. Par rapport aux données publiées le 30 mai 2016, le déficit public de l’année 2015 a ainsi été révisé à la baisse de près de 1 milliard d’euros.

Comptes nationaux trimestriels

Mise à jour le 14 septembre 2016

Dette des administrations publiques au sens de Maastricht en milliards d'euros et point de PIB
(1) Au quatrième trimestre, le PIB utilisé pour exprimer la dette en point de PIB est le PIB annuel en données brutes. Cette mesure n'a pas de strict équivalent en cours d'année : elle est approximée par le cumul du PIB trimestriel en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables (CVS-CJO) sur les quatre derniers trimestres connus.
Source : Comptes nationaux - Base 2010, Insee
Intitulés 3e trim 2014 4e trim 2014 1e trim 2015 2e trim 2015 3e trim 2015 4e trim 2015 1e trim 2016
Dette en fin de trimestre (en Milliards d'€) 2 044,0 2 040,3 2 091,9 2 107,9 2 105,7 2 097,4 2 138,1
Dette en fin de trimestre (en point de PIB)(1) 95,7 95,3 97,3 97,6 97,1 96,2 97,5

Comptes nationaux annuels

Principaux agrégats de Finances Publiques en point de PIB - mise à jour le 5 septembre 2016
Intitulé 2011 2012 2013 2014 2015
(1) Les dépenses/recettes hors cotisations sociales imputées, crédits d'impôts et capitalisation de la production pour emploi final propre peuvent permettre d'obtenir une mesure plus comparable entre pays compte tenu du périmètre variable des administrations publiques.
(2) Dette au sens de Maastricht.
(3) La dette nette des administrations publiques est définie comme la différence entre la dette au sens de Mastricht et les actifs exigibles (dépôts, crédits, titres de créance négociables) détenues par les administrations publiques sur des agents privés.
(4) Hors cotisations sociales imputées et crédit d'impôts.
Source : Comptes nationaux - Base 2010, Insee
Dépenses 55,9 % 56,8 % 57,0 % 57,3 % 57,0 %
Dépenses hors éléments imputés (1) 52,5 % 53,4 % 53,6 % 53,5 % 52,9 %
Recettes 50,8 % 52,0 % 52,9 % 53,4 % 53,5 %
Recettes hors éléments imputés (1) 47,5 % 48,7 % 49,6 % 49,7 % 49,7 %
Déficit au sens de Maastricht -5,1 % -4,8 % -4,0 % -4,0 % -3,5 %
Dette des administrations publiques (brute) (2) 85,2 % 89,6 % 92,4 % 95,3 % 96,2 %
Dette nette des administrations publiques (3) 76,9 % 80,6 % 83,6 % 86,5 % 87,3 %
Prélevements obligatoires (4) 42,6 % 43,8 % 44,8 % 44,8 % 44,7 %
dont au profit de l'Union Européenne 0,1 % 0,1 % 0,1 % 0,1 % 0,1 %

Liens