Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Liens transversaux haut

Taux de variation annuel moyen de la population depuis 1974

Taux de variation annuel moyen de la population depuis 1974
Unité : %
* le recensement s'est déroulé en 1974 pour les DOM et en 1975 en France métropolitaine
Source : Insee, recensements de la population 1975 à 2006
Variation annuelle moyenne Martinique France métropolitaine
due au solde naturel
1974*-1982 1,14 0,40
1982-1990 1,12 0,41
1990-1999 0,99 0,36
1999-2006 0,74 0,39
due au solde migratoire
1974*-1982 -0,99 0,07
1982-1990 0,01 0,10
1990-1999 -0,33 0,01
1999-2006 -0,14 0,30
Ensemble
1974*-1982 0,15 0,46
1982-1990 1,13 0,51
1990-1999 0,66 0,37
1999-2006 0,60 0,69

Téléchargement

Format Excel  Télécharger au format Excel (5 Ko)

Graphique associé

Afficher le graphique associé

Commentaire

Sitôt l'après-guerre, l'île a connu une forte croissance de sa population en raison d'une mortalité réduite et d'une natalité très élevée. Cette dernière a atteint la valeur record de 10 000 naissances par an. Le nombre d'habitants a ainsi augmenté d'un tiers entre 1954 et 1967. À partir des années 60, deux phénomènes se sont conjugués limitant fortement cette croissance : le départ massif de jeunes adultes vers la France métropolitaine et la chute spectaculaire de la fécondité. Entre 1982 et 1990, les arrivées en provenance de France métropolitaine ont légèrement augmenté et les départs ont diminué. Ainsi, le solde migratoire a connu un retournement de tendance durant cette période, redevenant légèrement positif. La Martinique compte 397 732 habitants au recensement de 2006, soit près de 16 500 habitants de plus par rapport au précédent recensement. Entre 1999 et 2006, la population a augmenté au rythme de 0,6 % par an, soit un peu moins que le rythme métropolitain. Cette progression de la population est due à une natalité encore soutenue. Les naissances restant supérieures aux décès, le solde naturel assure à lui seul le taux de croissance. En revanche, plus de personnes sont parties de Martinique qu'il n'en est arrivé. La contribution du solde migratoire est cependant très faible (- 0,14 %). Ce sont notamment les jeunes Martiniquais qui quittent leur île pour poursuivre leurs études ou entrer dans la vie active.

Définitions à consulter sur le dictionnaire en ligne de l'Insee

Pour en savoir plus

Tableaux Économiques Régionaux

Ce tableau est issu de l'ouvrage Tableaux Économiques Régionaux.

Voir aussi

L'Insee en région Martinique