Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Liens transversaux haut

Taux de marge et taux d'investissement des sociétés non financières en 2013

Taux de marge et taux d'investissement des sociétés non financières en 2013
en %
Taux de marge (1) Taux d'investissement (2)
(1) : excédent brut d'exploitation (EBE) / valeur ajoutée brute (VA).
(2) : formation brute de capital fixe (FBCF) / valeur ajoutée brute (VA).
Champ : France, sociétés non financières, hors entreprises individuelles.
Source : Insee, comptes nationaux - base 2010.
2000 32,7 21,9
2001 32,8 22,1
2002 32,2 21,0
2003 32,4 20,4
2004 32,5 20,6
2005 32,4 20,9
2006 32,7 21,5
2007 33,5 22,6
2008 33,1 23,3
2009 30,9 21,5
2010 31,6 22,1
2011 31,2 22,7
2012 30,6 22,7
2013 29,7 22,5

Téléchargement

Format Excel  Télécharger au format Excel (Série longue depuis 1949, 32 Ko)

Commentaire

En 2013, la rémunération versée aux salariés des sociétés non financières (+ 1,2 % après + 2,2 %) augmente plus rapidement que leur valeur ajoutée, qui est très peu dynamique en valeur (+ 0,3 % après + 1,6 %). De plus, la progression des impôts sur la production reste rapide (+ 5,6 %), le relèvement en août 2012 du forfait social à 20 % jouant notamment pour la première fois en année pleine. Au total, l’excédent brut d’exploitation se contracte pour la deuxième année consécutive (– 2,6 % après – 0,4 %). Le taux de marge perd ainsi 0,9 point par rapport à 2012 pour s’établir à 29,7 %, niveau le plus bas depuis 1985 (28,4 %). L’épargne des sociétés non financières diminue de nouveau (– 1,4 % après – 3,5 % en 2012). Parallèlement, leurs investissements reculent légèrement en valeur (– 0,4 % après + 1,6 %), ce qui limite la baisse du taux d’autofinancement (– 0,8 point). Ce dernier diminue toutefois pour la troisième année consécutive. Le recul du taux d’investissement est plus limité (– 0,2 point).

Définitions à consulter sur le dictionnaire en ligne de l'Insee

Pour en savoir plus