Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Liens transversaux haut

Dépenses culturelles et de loisirs en 2012

Dépenses culturelles et de loisirs en 2012
en %
2011 2012 2012 (en millions d'euros)
(1) : cinéma, spectacles vivants, musées, abonnements audiovisuels, développements et tirages de photographies, etc.
(2) : sport, location de matériel sportif, fêtes foraines ou encore parcs d'attractions.
Champ : France.
Source : Insee, comptes nationaux - base 2005.
Services culturels (y c. redevance TV) (1) 17,4 18,1 16 656
Jardinage, animaux de compagnie 14,4 15,1 13 895
Presse, livres et papeterie 13,8 13,9 12 791
Jeux, jouets, articles de sport 10,1 10,0 9 202
Jeux de hasard 10,1 9,8 9 018
Services récréatifs et sportifs, voyages à forfait, week-ends, etc. (2) 9,3 9,7 8 926
Télévision, hi-fi, vidéo, photo 10,4 9,1 8 374
Informatique (y c. logiciels, cédéroms) 7,5 7,8 7 178
Autres biens culturels et de loisirs 4,3 4,1 3 773
Disques, cassettes, pellicules photo 2,7 2,4 2 209
Total 100,0 100,0 92 022

Téléchargement

Format Excel  Télécharger au format Excel (Série longue depuis 1959, 29 Ko)

Graphique associé

Afficher le graphique associé

Commentaire

En 2012, en France, les ménages consacrent 8,1 % de leur budget à la culture et aux loisirs. Cette part des dépenses consacrées à la culture et aux loisirs a progressé entre 1996 et 2004 et s'est maintenue aux environs de 9 % jusqu'en 2007. Depuis 2008, elle diminue régulièrement et atteint en 2012 son niveau le plus bas depuis 1988. Cette baisse ces quatre dernières années s'explique à la fois par un effet volume (- 0,7 % par an en moyenne contre + 1,8 % sur l'ensemble de la consommation) mais aussi par une baisse des prix (- 0,9 % par an en moyenne, contre + 1,4 % dans l'ensemble).
Depuis 2005, le premier poste de dépenses culturelles et de loisirs est constitué des services culturels, qui regroupent la contribution à l'audiovisuel public, les abonnements aux chaînes de télévisions payantes (mais pas les offres "tripleplay"), les dépenses de cinéma, concerts, théâtre et autres spectacles vivants. Ils représentent 18,1 % des dépenses de loisirs et culture en 2012, contre 13,2 % vingt ans plus tôt. Viennent ensuite les achats d'articles pour le jardinage ou les animaux de compagnie (15,1 %) et les dépenses de presse, livres et papeterie (13,9 %).

Pour en savoir plus