Aller au contenu

Aller au menu principal

Liens transversaux haut

Stabilité des prix à la consommation en moyenne en 2015

Indice des prix à la consommation - Moyennes annuelles 2014 et 2015

Ce document présente l'évolution des moyennes annuelles des prix observés au cours de l'année 2015 dans le cadre de l'indice des prix à la consommation. Les indices de prix pour le mois de décembre en variation mensuelle et en glissement annuel font l'objet d'une autre  « Informations Rapides ». Moyenne annuelle et glissement annuel sont des concepts différents : l'évolution en moyenne annuelle compare les prix d'une année donnée à ceux de l'année précédente ; le glissement annuel compare les prix d'un seul mois d'une année donnée à ceux du même mois de l'année précédente.

En moyenne annuelle, les prix à la consommation sont stables en 2015, après +0,5 % en 2014 et +0,9 % en 2013. Ce nouveau ralentissement des prix à la consommation s'explique surtout par le fort recul des prix de l'énergie, en particulier des prix des produits pétroliers. Les prix des produits manufacturés diminuent, autant qu'en 2014. Ces baisses sont compensées par l'augmentation des prix des services, moins rapide toutefois qu'en 2014, et par un léger rebond des prix de l'alimentation, tirés à la hausse par les produits frais. Enfin, les prix du tabac ralentissent fortement en 2015.

Fort recul des prix de l'énergie

En 2015, les prix à la consommation de l'énergie baissent fortement (-4,7 %), plus qu'en 2014 (-0,9 %). En effet, les prix des produits pétroliers reculent de façon encore plus marquée que l'année précédente (-10,8 % après -4,2 % en 2014), dans le sillage de la chute des cours du brut. En moyenne annuelle, les prix des combustibles liquides baissent ainsi de 17,4 % en 2015 (après -6,7 % en 2014) et ceux des carburants de 9,8 % (après -4,0 % en 2014). Les prix du gaz de ville diminuent également en 2015 (-2,2 % après -0,6 % en 2014). Seuls les prix de l'électricité restent dynamiques (+4,8 % après +5,7 % en 2014).

Moyennes annuelles des variations des indices des prix
Base 100 : année 1998
Source : Insee - indices des prix à la consommation
Moyennes annuelles Variations
Regroupements conjoncturels Pondé- rations 2015 2014 2015 de 2014 à 2015 (en %)
a) Ensemble des ménages - France
ENSEMBLE (00 E) 10000 127,85 127,90 0,0
ALIMENTATION (4000 E) 1662 131,82 132,41 0,4
Produits frais (4001 E) 211 138,08 145,41 5,3
Alimentation hors produits frais (4002 E) 1451 130,91 130,59 -0,2
TABAC (4034 E) 199 258,30 259,16 0,3
PRODUITS MANUFACTURES (4003 E) 2584 100,16 99,24 -0,9
Habillement et chaussures (4004 E) 437 107,48 106,50 -0,9
Produits de santé (4005 E) 427 78,51 75,78 -3,5
Autres produits manufacturés (4006 E) 1720 103,84 103,55 -0,3
ENERGIE (4007 E) 815 177,46 169,10 -4,7
dont Produits pétroliers (4008 E) 418 199,06 177,59 -10,8
SERVICES (4009 E) 4740 136,06 137,76 1,2
Loyers, eau et enlèvement (4010 E) 767 142,04 143,34 0,9
Services de santé (4011 E) 568 122,26 122,81 0,4
Transports et communications (4012 E) 510 96,37 97,41 1,1
Autres services (4013 E) 2895 146,73 148,97 1,5
ENSEMBLE HORS LOYERS ET HORS TABAC (5000 E) 9192 125,29 125,28 0,0
ENSEMBLE HORS ENERGIE (4017 E) 9185 124,26 124,85 0,5
ENSEMBLE HORS TABAC (4018 E) 9801 125,94 125,98 0,0

Nouvelle baisse des prix des produits manufacturés

Sur l'ensemble de l'année 2015, les prix des produits manufacturés diminuent comme en 2014 (-0,9 %). Cette baisse concerne tous les grands postes de consommation. Ainsi, les prix de l'habillement-chaussures se replient de 0,9 % en 2015 après une quasi-stabilité en 2014. Le recul des prix des produits de santé s'amplifie (-3,5 % après -2,8 % en 2014). En revanche, les prix des autres produits manufacturés baissent moins (-0,3 % après -0,6 % en 2014) du fait notamment du moindre recul des prix des équipements audiovisuels, photographiques et informatiques (-4,2 % après -7,2 % en 2014) et des appareils ménagers (-1,5 % après -2,2 % en 2014) et du redressement des prix des effets personnels (+0,8 % après -1,0 % en 2014).

Les prix des services de logement ralentissent encore

Les prix des services de logement (loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères) continuent de ralentir en 2015. En moyenne annuelle, ils sont en hausse de 0,9 % après +1,5 % en 2014. Les loyers des résidences principales, pour la plupart revalorisés selon les évolutions passées de l'inflation, décélèrent en 2015 (+0,6 % après +1,0 % en 2014) ainsi que les prix des autres services liés au logement hors énergie – essentiellement la fourniture d'eau et l'enlèvement des ordures ménagères (+1,5 % en 2015 après +2,7 % en 2014).

Même hausse des prix des services de transport et de communication en 2015 qu'en 2014

Globalement, la hausse des prix des services de transport et de communication est de même ampleur en 2015 qu'en 2014 (+1,1 %). Les prix des services postaux accélèrent de nouveau (+8,9 % après +4,1 % en 2014) et ceux des télécommunications se redressent (+0,6 % après -0,1 % en 2014). En revanche, les prix des services de transport ralentissent (+0,9 % après +1,8 % en 2014), du fait des baisses des prix des transports aériens de voyageurs (-0,6 % en 2015) et du transport combiné de voyageurs (-0,5 % en 2015).

Hausse de nouveau modérée des services de santé

En 2015, les prix des services de santé augmentent pratiquement au même rythme modéré qu'en 2014 (+0,4 % après +0,3 % en 2014). Les honoraires des médecins accélèrent légèrement (+0,5 % après +0,2 %), ceux des dentistes ralentissent un peu (+0,9 % après +1,1 %). Les prix des services paramédicaux se tendent légèrement (+0,2 % après 0,0 %).

Ralentissement des prix des autres services

Les prix des autres services ralentissent en 2015 (+1,5 % après +2,2 %). En 2014, ils avaient été stimulés par la hausse des taux de TVA. Le ralentissement des prix est particulièrement net pour l'hôtellerie, cafés et restauration (+1,5 % en 2015 après +2,8 % en 2014) et les services pour l'entretien et la réparation courante du logement (+1,6 % après +4,0 %).

Léger rebond des prix des produits alimentaires

En 2015, les prix des produits alimentaires augmentent en moyenne de 0,4 % après un repli de 0,6 % en 2014. Cette hausse provient du rebond des prix des produits frais (+5,3 % après -4,1 % en 2014). En particulier, les prix des légumes frais sont en hausse de 6,8 % en 2015 (après -4,7 % en 2014), ceux des fruits frais de 4,8 % (après -5,8 % en 2014) et ceux des poissons et crustacés frais de 3,1 % (après +1,7 % en 2014). Hors produits frais, les prix de l'alimentation baissent de nouveau légèrement en moyenne en 2015 (-0,2 % après -0,1 %). Les prix reculent de façon particulièrement marquée pour les aliments préparés pour enfants et produits diététiques (-6,7 %), les laits, fromages et œufs (-1,3 %) et les eaux minérales et de source (-1,1 %). Par ailleurs, les prix des viandes et ceux des boissons alcoolisées ralentissent nettement en 2015, alors qu'ils étaient restés dynamiques en 2014.

Informations Rapides

n° 6 - 13 janvier 2016

Prix à la consommation - moyennes annuelles - 2015

Prochaine parution Janvier 2017 - Année 2016

Pour en savoir plus