Aller au contenu

Aller au menu principal

Liens transversaux haut

Les prix à la consommation sont en hausse de 0,6 % en février 2014 ; ils augmentent de 0,9 % sur un an

Indice des prix à la consommation – Février 2014

Évolution mensuelle : +0,6 % ; variation sur un an : +0,9 %

En février 2014, l’indice des prix à la consommation (IPC) augmente de 0,6 % après une baisse de 0,6 % en janvier 2014. Sur un an, il augmente de 0,9 % après +0,7 % en janvier 2014. Hors tabac, l'IPC augmente de 0,5 % en février 2014 et de 0,8 % sur un an. Corrigé des variations saisonnières, l'IPC croît de 0,2 % en février 2014. Le rebond de l’IPC en février 2014 s’explique, pour l’essentiel, par l’impact de la fin des soldes d’hiver sur les prix de l’habillement-chaussures et, dans une moindre mesure, sur les prix d’autres produits manufacturés. L’effet des soldes avait été légèrement majoré en janvier par le calendrier de collecte (voir note d’information). La hausse saisonnière des prix de certains services liés aux vacances d’hiver a également contribué à cette hausse tandis que les prix de l’énergie et des produits alimentaires sont restés peu dynamiques.

Rebond des prix des produits manufacturés à l’issue des soldes d’hiver

En février 2014, les prix des produits manufacturés rebondissent après la fin de la période des soldes d'hiver. Ils augmentent de 1,3 % sur un mois et sont quasi stables sur un an (—0,1 %). Les prix de l'habillement-chaussures augmentent ainsi de 6,2 % rattrapant pour partie leur baisse du mois de janvier (—15,4 %). Il en va de même, dans une moindre mesure, pour les prix des autres produits manufacturés, en hausse de 0,6 % en février 2014 après un repli de 0,5 % en janvier 2014. En particulier, les prix des meubles et articles d'ameublement augmentent de 1,9 % en février 2014 (après —2,5 % en janvier) et de +2,1 % sur un an, ceux de l'horlogerie, bijouterie, joaillerie de 1,5 % (après —2,9 % en janvier ; —1,9 % sur un an) et ceux des gros appareils ménagers de +0,8 % (après une baisse de 2,2 % en janvier ; —2,3 % sur un an). Par ailleurs, le recul des prix des produits de santé s'est poursuivi en février (—0,1 % ; —2,6 % sur un an).

Variations des indices de prix détaillés
base 100 : année 1998
Source : Insee - indices des prix à la consommation
Variations (en %) au cours
Regroupements conjoncturels Pondé ration 2014 indices févr. 2014 du dernier mois des 12 dernier mois
a) Ensemble des ménages - France
ENSEMBLE (00 E) 10000 127,63 0,6 0,9
Ensemble CVS (00 C) 10000 127,94 0,2 0,9
ALIMENTATION (4000 E) 1653 131,97 –0,1 0,1
Produits frais (4001 E) 210 137,53 –0,9 –1,2
Alimentation hors produits frais (4002 E) 1443 131,16 0,0 0,3
TABAC (4034 E) 204 258,55 1,3 7,0
PRODUITS MANUFACTURÉS (4003 E) 2653 99,86 1,3 –0,1
Habillement et chaussures (4004 E) 438 100,82 6,2 2,5
Produits de santé (4005 E) 434 79,52 –0,1 –2,6
Autres produits manufacturés (4006 E) 1781 104,60 0,6 –0,1
ÉNERGIE (4007 E) 850 180,14 0,1 –1,2
dont Produits pétroliers (4008 E) 475 204,02 0,1 –5,4
SERVICES (4009 E) 4640 135,34 0,4 1,9
Loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères (4010 E) 748 142,09 0,4 1,6
Services de santé (4011 E) 552 121,94 0,0 0,1
Transports et communications (4012 E) 503 95,71 0,2 2,6
Autres services (4013 E) 2837 145,71 0,6 2,2
ENSEMBLE HORS LOYERS ET HORS TABAC (5000 E) 9202 125,06 0,5 0,8
ENSEMBLE HORS TABAC (4018 E) 9796 125,71 0,5 0,8
b) Ménages urbains dont le chef est ouvrier ou employé - France
ENSEMBLE HORS TABAC (4018 D) 9707 125,50 0,5 0,8
ENSEMBLE (00 D) 10000 128,30 0,5 1,0
c) Ménages du 1er quintile de la distribution des niveaux de vie - France
ENSEMBLE HORS TABAC (4018 Q) 9679 126,79 0,5 0,8
Évolution des indices d'inflation sous-jacente* et de l'IPCH**
*Les indices d'inflation sous-jacente excluent les tarifs publics et les produits à prix volatils, et sont corrigés des mesures fiscales et des variations saisonnières. Base 100 en 1998, ils sont calculés pour l'ensemble des ménages et pour la France métropolitaine.
**IPCH : indice des prix à la consommation harmonisé utilisé pour les comparaisons entre les pays membres de l'Union européenne. Base 100 en 2005, il est calculé pour tous ménages, France entière.
Source : Insee - indices des prix à la consommation
Variations (en %) au cours
Regroupements conjoncturels Pondé rations 2014 Indices févr. 2014 du dernier mois des 12 derniers mois
ENSEMBLE "sous-jacent" (4022 S) 6053 122,61 0,5 0,7
I.A.A. hors viandes, produits laitiers et exotiques (4019 S) 713 126,02 0,0 –0,2
Produits manufacturés (4020 S) 2162 105,35 1,4 0,0
Services y compris loyers et eau (4021 S) 3178 138,65 0,0 1,4
Ensemble IPCH (00 H) 115,33 0,6 1,1

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC) et de l'inflation sous-jacente (ISJ)

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC) et de l'inflation sous-jacente (ISJ)

Source : Insee - indices des prix à la consommation

Accélération des prix des services

Les prix des services augmentent de 0,4 % en février 2014 (+1,9 % sur un an après +1,7 % en janvier 2014) en raison, principalement de la hausse des prix des services liés aux vacances d’hiver. Ainsi, les tarifs des hébergements de vacances rebondissent fortement (+16,2 % sur le mois ; +1,9 % sur an). Les tarifs des transports aériens sont également en hausse de 1,1 % en février 2014 (+2,2 % sur un an). En revanche, ceux des voyages touristiques tout compris contribuent moins cette année à la hausse des prix du mois de

février, augmentant de 3,3 % sur un mois (contre +6,5 % en février 2013 ; —3,0 % sur un an). Par ailleurs, les prix des télécommunications sont pratiquement stables en février 2014 (—0,1 %) mais accélèrent sur un an (+2,9 % après +0,1 % en janvier 2014) ; ils avaient reculé de 2,8 % en février 2013. Enfin, après la fin de promotions, les tarifs des assurances automobiles augmentent en février (+3,2 %  après —2,5 % en janvier ; —3,4 % sur un an).

Quasi-stabilité des prix de l’énergie

En février 2014, les prix de l'énergie sont quasi stables (+0,1 % après +0,8 % en janvier 2014 ; —1,2 % sur un an) en lien avec la relative stabilité des prix des produits pétroliers observée ces derniers mois (+0,1 % après —0,2 % en janvier ; —5,4 % sur un an). Les prix du gaz de ville augmentent en février 2014 (+0,3 % après +0,8 % en janvier ; +0,5 % sur un an), tandis que ceux de l'électricité sont inchangés (0,0 après +2,8 % en janvier 2014 ; +7,5 % sur un an).

Léger repli des prix de l’alimentation

Les prix de l’alimentation diminuent de 0,1 % en février 2014 (comme en janvier ; +0,1 % sur un an) sous l'effet du net recul des prix des produits frais (—0,9 %; —1,2 % sur un an) en particulier de ceux des légumes frais dont l’offre a été soutenue par des températures clémentes (—3,4 %; —1,9 % sur un an). Dans le même temps, la hausse saisonnière des prix des fruits frais a été relativement limitée cette année en février (+1,7 % 2014 après +2,7 % en février 2013 ; —2,9 % sur un an). Hors produits frais, les prix des produits alimentaires sont stables en février 2014 (+0,3 % sur un an) après une légère hausse en janvier 2014 (+0,1 % ; +0,4 % sur un an). Seuls les prix des boissons alcoolisées demeurent relativement dynamiques (+0,3 % en février 2014 ; +2,3 % sur un an).

Rebond de l’inflation sous–jacente

En février 2014, l’indicateur d'inflation sous-jacente (ISJ) est en hausse de 0,5 % après une baisse de 0,4 % en janvier 2014. Le glissement annuel, après un point exceptionnellement bas en janvier, revient à un niveau proche de décembre 2013 à 0,7 %. L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) augmente de 0,6 % en février 2014 et de 1,1 % sur un an (après +0,8 % en janvier 2014 et +1,2 % en février 2013).