Aller au contenu

Aller au menu principal

Liens transversaux haut

Les prix à la consommation reculent de 1,0 % en janvier 2015 ; ils baissent de 0,4 % sur un an

Indice des prix à la consommation – Janvier 2015

Évolution mensuelle : —1,0 % ; variation sur un an : —0,4 %

En janvier 2015, l’indice des prix à la consommation (IPC) baisse de 1,0 % après une hausse de 0,1 % en décembre 2014. Corrigé des variations saisonnières, il diminue de 0,3 % après —0,2 % en décembre. Pour la première fois depuis octobre 2009, les prix à la consommation baissent sur un an (—0,4 %). Pour l’essentiel, la baisse des prix à la consommation en janvier 2015, en particulier ceux des produits manufacturés, s'explique par les soldes d'hiver. S'y ajoutent le repli saisonnier des tarifs des services liés au tourisme et le nouveau recul des prix des produits pétroliers. En revanche, les prix des produits alimentaires augmentent légèrement du fait du rebond des prix des produits frais.

Les soldes contribuent fortement à la baisse saisonnière des prix des produits manufacturés

Les prix des produits manufacturés baissent de manière saisonnière en janvier (—3,2 % en 2015 contre —3,0 % en 2014 ; —1,4 % sur un an) en raison des soldes d'hiver. En particulier, les prix chutent pour l'habillement et les chaussures (—16,5 % en janvier 2015 contre —15,4 % en janvier 2014 ; —1,0 % sur un an). Les soldes font également baisser les prix d’autres produits manufacturés en janvier, notamment les articles de ménages en textiles (—5,2 % ; +0,2 % sur un an), les effets personnels (—2,7 % ; +0,3 % sur un an), les meubles (—2,6 % ; +0,1 % sur un an) et les appareils ménagers (—1,4 % ; —2,4 % sur un an). Les prix des équipements audio-visuels, photographiques et informatiques, également soumis aux soldes en janvier, continuent de baisser (—1,2 % ; —7,0 % sur un an). En outre, le recul des prix des produits de santé se poursuit (—0,4 % ; —2,8 % sur un an). À l’inverse, les prix des automobiles neuves augmentent de manière saisonnière en janvier (+2,4 % ; —0,2 % sur un an).

Variations des indices de prix détaillés
base 100 : année 1998
Source : Insee - indices des prix à la consommation
Regroupements Pondé- Indices Variations (en %) au cours
conjoncturels rations 2015 janv. 2015 du dernier mois des 12 derniers mois
a) Ensemble des ménages - France
ENSEMBLE (00 E) 10000 126,45 –1,0 –0,4
Ensemble CVS (00 C) 10000 127,28 –0,3 –0,3
ALIMENTATION (4000 E) 1662 131,82 0,1 –0,2
Produits frais (4001 E) 211 141,03 0,9 1,6
Alimentation hors produits frais (4002 E) 1451 130,51 0,0 –0,5
TABAC (4034 E) 199 258,61 0,0 1,4
PRODUITS MANUFACTURÉS (4003 E) 2584 97,19 –3,2 –1,4
Habillement et chaussures (4004 E) 437 93,99 –16,5 –1,0
Produits de santé (4005 E) 427 77,36 –0,4 –2,8
Autres produits manufacturés (4006 E) 1720 102,76 –0,5 –1,2
ÉNERGIE (4007 E) 815 167,10 –2,1 –7,1
dont Produits pétroliers (4008 E) 418 171,41 –6,0 –15,9
SERVICES (4009 E) 4740 136,51 –0,1 1,3
Loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères (4010 E) 767 143,19 0,1 1,2
Services de santé (4011 E) 568 122,85 0,1 0,8
Transports et communications (4012 E) 510 95,85 –1,4 0,3
Autres services (4013 E) 2895 147,22 0,1 1,6
ENSEMBLE HORS LOYERS ET HORS TABAC (5000 E) 9192 123,76 –1,1 –0,5
ENSEMBLE HORS TABAC (4018 E) 9801 124,53 –1,0 –0,4
b) Ménages urbains dont le chef est ouvrier ou employé - France
ENSEMBLE HORS TABAC (4018 D) 9714 124,42 –1,0 –0,4
ENSEMBLE (00 D) 10000 127,23 –0,9 –0,3
c) Ménages du 1er quintile de la distribution des niveaux de vie - France
ENSEMBLE HORS TABAC (4018 Q) 9687 125,60 –1,0 –0,5
Évolution des indices d'inflation sous-jacente* et de l'IPCH**
*Les indices d'inflation sous-jacente excluent les tarifs publics et les produits à prix volatils, et sont corrigés des mesures fiscales et des variations saisonnières. Base 100 en 1998, ils sont calculés pour l'ensemble des ménages et pour la France métropolitaine.
**IPCH : indice des prix à la consommation harmonisé, utilisé pour les comparaisons entre membres de l'Union européenne. Base 100 en 2005, il est calculé pour tous les ménages, France entière.
Source : Insee - indices des prix à la consommation
Regroupements Pondé- Indices Variations (en %) au cours
conjoncturels rations 2015 janv. 2015 du dernier mois des 12 derniers mois
ENSEMBLE "sous-jacent" (4022 S) 6042 122,41 0,0 0,2
I.A.A. hors viandes, produits laitiers et exotiques (4019 S) 715 124,82 0,3 –0,8
Produits manufacturés (4020 S) 2103 103,05 –1,1 –1,1
Services y compris loyers et eau (4021 S) 3224 140,38 0,5 1,3
Ensemble IPCH (00 H) 114,17 –1,1 –0,4

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC) et de l'inflation sous-jacente (ISJ)

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC) et de l'inflation sous-jacente (ISJ)

Les prix de l’énergie de nouveau en baisse

En janvier 2015, les prix de l’énergie baissent pour le sixième mois consécutif (—2,1 % après —2,6 % en décembre). Sur un an, ils reculent de 7,1 %. Plusieurs taxes sur les produits énergétiques ont été relevées en janvier 2015, mais, pour les produits pétroliers, la chute des cours a plus que compensé ces mesures fiscales : leur prix baissent de nouveau (—-6,0 % en janvier, —15,9 % sur un an), plus fortement pour le fioul domestique (—8,7 % ; —23,4 % sur un an) que pour les carburants (—5,7 % ; —15,0 % sur un an).

En revanche, les prix du gaz de ville augmentent en janvier (+1,6 % ; +2,1 % sur un an) ainsi que ceux de l'électricité (+2,4 % ; +4,3 % sur un an) en raison des hausses de taxes.

Des prix des services en léger repli

Les prix des services sont en très léger repli sur un mois (—0,1 % ; +1,3 % sur un an), les hausses et les baisses saisonnières s’étant pratiquement compensées. De nombreux tarifs ont été fortement revalorisés en janvier 2015. La hausse des prix des services postaux est particulièrement marquée (+8,8 % ; +9,3 % sur un an). Elle est plus contenue pour d’autres services, notamment les assurances (+1,5 % ; +2,9 % sur un an) et les péages et parkings (+1,0 % ; +2,1 % sur un an). De même, les tarifs des transports routiers de voyageurs (+1,1 % ; +2,3 % sur un an), ceux des transports combinés (+2,2 % ; +2,6 % sur un an) et ferroviaires (+2,3 %) ont sensiblement augmenté en janvier 2015. A contrario, après les vacances de fin d’année, les prix des services liés au tourisme se replient de manière saisonnière en janvier, notamment les transports aériens (—11,7 % ; +0,0 % sur un an), les services d’hébergement (—4,0 % ; +1,8 % sur un an) et les voyages touristiques tout compris (—12,9 % ; +3,1 % sur un an).

Légère hausse des prix de l’alimentation

Les prix de l'alimentation augmentent légèrement en janvier 2015 (+0,1 % ; —0,2 % sur un an) du fait d'un rebond des prix des produits frais (+0,9 % ; +1,6 % sur un an après —0,6 % en décembre 2014), notamment des légumes frais (+5,7 % ; +2,5 % sur un an après —2,9 % en décembre 2014) et des poissons et des crustacés frais (+5,1 % ; +3,0 % sur un an après +1,2 % en décembre 2014). À l'inverse, les prix des fruits frais se replient de manière saisonnière (—5,5 % ; —0,3 % sur un an). Hors produits frais, les prix de l’alimentation sont globalement stables en janvier 2015 et diminuent de 0,5 % sur un an (après —0,4 % en décembre 2014). Sur un an, seuls les prix des viandes (+0,2 %) et ceux des boissons alcoolisées (+1,0 %) sont en hausse.

Légère hausse de l’inflation sous–jacente

L’indicateur d'inflation sous-jacente (ISJ) est stable entre décembre 2014 et janvier 2015. Sur un an, il augmente légèrement (+0,2 %). En janvier 2015, l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) baisse de 1,1 % et recule de 0,4 % sur un an (après +0,1 % sur un an en décembre et +0,4 % en novembre 2014).