Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Liens transversaux haut

Les prix à la consommation sont en hausse de 0,4 % en août 2014 ; ils augmentent de 0,4 % sur un an

Indice des prix à la consommation – Août 2014

Évolution mensuelle : +0,4 % ; variation sur un an : +0,4 %

L'indice des prix à la consommation (IPC) augmente de 0,4 % en août 2014, après une baisse de 0,3 % en juillet 2014. Corrigé des variations saisonnières, il est en hausse de 0,1 % en août 2014. Sur un an, la croissance de l'IPC s'établit à +0,4 % en août 2014, en léger repli par rapport à juillet 2014 (+0,5 %).

L’augmentation des prix à la consommation en août 2014 résulte principalement de la hausse saisonnière des prix de certains services au cœur des vacances et de celle des produits manufacturés à la sortie des soldes en métropole. L’effet pour cette dernière est amplifié cette année par un décalage de la période de collecte des prix : celle-ci intègre en août moins de jours de soldes que l’an dernier (2 jours en 2014 contre 7 en 2013, sur 20 jours de collecte). Ces hausses de prix sont atténuées par le repli saisonnier des prix de l’alimentation et le recul des prix de l’énergie.

Hausse des prix des produits manufacturés

Les prix des produits manufacturés augmentent de 1,9 % en août 2014 par rapport à juillet 2014 mais reculent de 0,5 % par rapport à ceux d'août 2013. Après la période des soldes d'été en métropole, les prix de l'habillement-chaussures sont en hausse de 10,6 % (+1,6 % sur un an) après un repli de 13,4 % en juillet 2014. Ce rebond saisonnier est amplifié par le décalage du calendrier de collecte. Avec la fin des soldes, des hausses de prix sont également observées pour les articles de ménage en textile (+3,0 % ; —0,3 % sur un an), l'horlogerie et la bijouterie (+2,5 % ; —1,2 % sur un an), la verrerie, vaisselle et les ustensiles de ménage (+1,0 % ; —0,8 % sur un an), les meubles et les articles d'ameublement (+1,5 % ; —0,2 % sur un an), les appareils ménagers (+1,4 % ; —1,5 % sur un an) ainsi que pour la parfumerie et les produits de beauté (+1,1 % ; —0,7 % sur un an).

Variations des indices de prix détaillés
base 100 : année 1998
Source : Insee - indices des prix à la consommation
Variations (en %) au cours
Regroupements conjoncturels Pondé ration 2014 Indices août 2014 du dernier mois des 12 derniers mois
a) Ensemble des ménages - France
ENSEMBLE (00 E) 10000 128,29 0,4 0,4
Ensemble CVS (00 C) 10000 128,17 0,1 0,4
ALIMENTATION (4000 E) 1653 130,75 –0,5 –1,5
Produits frais (4001 E) 210 129,39 –4,6 –8,9
Alimentation hors produits frais (4002 E) 1443 130,87 0,0 –0,4
TABAC (4034 E) 204 258,62 0,0 3,5
PRODUITS MANUFACTURÉS (4003 E) 2653 99,58 1,9 –0,5
Habillement et chaussures (4004 E) 438 105,53 10,6 1,6
Produits de santé (4005 E) 434 78,18 0,0 –2,9
Autres produits manufacturés (4006 E) 1781 103,50 0,4 –0,5
ÉNERGIE (4007 E) 850 177,21 –0,8 –1,5
dont Produits pétroliers (4008 E) 475 200,40 –1,1 –3,3
SERVICES (4009 E) 4640 137,90 0,3 1,9
Loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères (4010 E) 748 141,67 0,1 1,4
Services de santé (4011 E) 552 121,89 –0,7 0,4
Transports et communications (4012 E) 503 99,39 0,6 2,1
Autres services (4013 E) 2837 149,36 0,5 2,2
ENSEMBLE HORS LOYERS ET HORS TABAC (5000 E) 9202 125,74 0,5 0,3
ENSEMBLE HORS TABAC (4018 E) 9796 126,38 0,5 0,4
b) Ménages urbains dont le chef est ouvrier ou employé - France
ENSEMBLE HORS TABAC (4018 D) 9707 126,16 0,4 0,3
ENSEMBLE (00 D) 10000 128,95 0,4 0,4
c) Ménages du 1er quintile de la distribution des niveaux de vie - France
ENSEMBLE HORS TABAC (4018 Q) 9679 127,58 0,4 0,3
Évolution des indices d'inflation sous-jacente* et de l'IPCH**
*Les indices d'inflation sous-jacente excluent les tarifs publics et les produits à prix volatils, et sont corrigés des mesures fiscales et des variations saisonnières. Base 100 en 1998, ils sont calculés pour l'ensemble des ménages et pour la France métropolitaine.
**IPCH : indice des prix à la consommation harmonisé, utilisé pour les comparaisons entre membres de l'Union européenne. Base 100 en 2005, il est calculé pour tous ménages, France entière.
Source : Insee - indices des prix à la consommation
Variations (en %) au cours
Regroupements conjoncturels Pondé rations 2014 Indices août 2014 du dernier mois des 12 derniers mois
ENSEMBLE "sous-jacent" (4022 S) 6053 122,86 0,3 0,4
I.A.A. hors viandes, produits laitiers et exotiques (4019 S) 713 124,60 –0,1 –1,1
Produits manufacturés (4020 S) 2162 104,59 0,6 –0,6
Services y compris loyers et eau (4021 S) 3178 140,19 0,3 1,3
Ensemble IPCH (00 H) 115,97 0,5 0,5

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC) et de l'inflation sous-jacente (ISJ)

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC) et de l'inflation sous-jacente (ISJ)

Rebond saisonnier des prix des services

En août 2014, les prix des services augmentent de 0,3 % (+1,9 % sur un an), principalement sous l'effet de la hausse saisonnière des services d'hébergement de vacances (+12,9 % ; +3,6 % sur un an) et de celle des voyages touristiques tout compris (+8,2 % ; +1,6 % sur un an). Par ailleurs, les tarifs du transport aérien de voyageurs rebondissent (+1,9 % ; +1,1 % sur un an).

Comme chaque année en août, les prix de l'hôtellerie y compris pension se replient (—1,6 % ; +1,8 % sur un an) ainsi que ceux des péages et parkings (—0,6 % ; +2,1 % sur un an) en raison de la gratuité du stationnement automobile dans certaines villes.

Repli saisonnier des prix de l’alimentation

En août 2014, les prix des produits alimentaires baissent de 0,5 % comme en juillet  (—1,5 % sur un an) du fait du repli saisonnier des prix des produits frais (—4,6 % ; —8,9 % sur un an), notamment des fruits (—7,0 % ; —13,0 % sur un an) et des légumes (—4,5 % ; —9,4 % sur un an) tandis que les prix des poissons et des crustacés frais sont en hausse (+1,6 % ; +3,3 % sur un an). Hors produits frais, les prix de l’alimentation sont globalement stables en août 2014 (—0,4 % sur un an). Cette stabilité masque des évolutions différentes selon les postes de consommation. Ainsi, les prix de la viande et des alcools augmentent encore mais en ralentissant.

Recul des prix de l'énergie

Les prix de l'énergie baissent de 0,8 % en août 2014 et de 1,5 % sur un an, du fait d'un nouveau repli des prix du gaz de ville (—1,2 % en août après —0,4 % en juillet 2014 ; —3,1 % sur un an) et d'un recul des prix des produits pétroliers (—1,1 % ; —3,3 % sur un an). Ce repli est plus marqué pour les carburants (—1,3 % ; —3,3 % sur un an) que pour le fioul domestique (—0,8 % ; —4,4 % sur un an). Par ailleurs, les prix de l’électricité sont stables en août cette année (+2,7 % sur un an), alors qu'ils avaient augmenté de 4,0 % en août 2013.

Hausse de l’inflation sous–jacente en août

En août 2014, l’indicateur d'inflation sous-jacente (ISJ) augmente de 0,3 % par rapport à juillet 2014 et de 0,4 % par rapport à août 2013, en nette hausse par rapport à juillet 2014 (+0,1 % sur un an). Cette accélération est due, pour l’essentiel, au nombre moins élevé de jours de soldes pris en compte cette année en août par rapport à l’année dernière. L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) augmente de 0,5 % en août 2014 ; sa croissance sur un an s'établit à +0,5 % après +0,6 % en juillet 2014 et en juin 2014.

Informations Rapides

n° 208 - 11 septembre 2014

Indice des prix à la consommation - août 2014

Prochaine parution le 14 octobre 2014 à 08h45 - septembre 2014