Aller au contenu

Aller au menu principal

Liens transversaux haut

Les prix à la consommation sont en hausse de 0,1 % en décembre 2014 ; ils augmentent de 0,1 % sur un an

Indice des prix à la consommation – Décembre 2014

Ce document présente l’évolution des indices en variations mensuelles et en glissement annuel. Les évolutions des prix en moyenne annuelle pour 2014 sont également publiées le 14 janvier 2015 dans une autre série des « Informations Rapides ». Moyennes annuelles et glissements annuels sont des concepts différents : le premier s’appuie sur l’ensemble des prix d’une année et peut être comparé d’une année sur l’autre ; le second s’appuie sur les prix observés un seul mois d’une année donnée, rapportés à ceux du même mois de l’année précédente.

Évolution mensuelle : +0,1 % ; variation sur un an : +0,1 %

En décembre 2014, l’indice des prix à la consommation (IPC) augmente de 0,1 % après une baisse de 0,2 % le mois précédent. Corrigé des variations saisonnières, il recule de 0,1 %. Comparé au même mois de l’année 2013, il augmente de +0,1 % en décembre, en ralentissement par rapport à novembre (+0,3 %). Hors tabac, l’IPC est stable sur un an.

En décembre 2014, les hausses saisonnières des prix de certains services sont en grande partie compensées par un nouveau recul des prix de l’énergie, en particulier des produits pétroliers, et dans une moindre mesure, par une baisse des prix des produits alimentaires.

Augmentation saisonnière des prix des services

Globalement, les prix des services augmentent de 0,6 % en décembre 2014 (+1,6 % sur un an). Cette hausse, supérieure à celle observée l’année dernière (+0,5 % en décembre 2013), provient principalement de la hausse saisonnière des prix des services liés au tourisme. Ainsi, les tarifs des transports aériens augmentent de 13,2 % (+1,4 % sur un an), ceux des voyages touristiques tout compris de 10,9 % (—1,1 % sur un an) et ceux des hébergements de vacances de +12,2 % (+3,2 % sur un an). S’y ajoute, comme chaque année en décembre, le relèvement des taxes d’enlèvement des ordures ménagères (+1,9 % en décembre 2014 ; +2,3 % en décembre 2013 ). En outre, les primes d’assurance se renchérissent nettement en décembre (+2,3 % ; +3,0 % sur un an) après la fin de promotions consenties à l’automne.

Variations des indices de prix détaillés
base 100 : année 1998
Source : Insee - indices des prix à la consommation
Regroupements Pondé- Indices Variations (en %) au cours
conjoncturels rations 2014 déc. 2014 du dernier mois des 12 derniers mois
a) Ensemble des ménages - France
ENSEMBLE (00 E) 10000 127,73 0,1 0,1
Ensemble CVS (00 C) 10000 127,70 –0,1 0,1
ALIMENTATION (4000 E) 1653 131,69 –0,1 –0,4
Produits frais (4001 E) 210 139,81 –0,1 –0,6
Alimentation hors produits frais (4002 E) 1443 130,54 –0,1 –0,4
TABAC (4034 E) 204 258,61 0,0 3,5
PRODUITS MANUFACTURÉS (4003 E) 2653 100,39 0,1 –1,2
Habillement et chaussures (4004 E) 438 112,50 0,6 0,2
Produits de santé (4005 E) 434 77,64 –0,2 –3,0
Autres produits manufacturés (4006 E) 1781 103,31 0,0 –1,1
ÉNERGIE (4007 E) 850 170,62 –2,6 –4,4
dont Produits pétroliers (4008 E) 475 182,35 –4,6 –10,6
SERVICES (4009 E) 4640 136,58 0,6 1,6
Loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères (4010 E) 748 143,09 0,2 1,5
Services de santé (4011 E) 552 122,74 0,2 0,5
Transports et communications (4012 E) 503 97,17 2,2 –0,2
Autres services (4013 E) 2837 147,04 0,6 2,2
ENSEMBLE HORS LOYERS ET HORS TABAC (5000 E) 9202 125,12 0,1 –0,1
ENSEMBLE HORS TABAC (4018 E) 9796 125,81 0,1 0,0
b) Ménages urbains dont le chef est ouvrier ou employé - France
ENSEMBLE HORS TABAC (4018 D) 9707 125,64 0,1 0,0
ENSEMBLE (00 D) 10000 128,44 0,1 0,1
c) Ménages du 1er quintile de la distribution des niveaux de vie - France
ENSEMBLE HORS TABAC (4018 Q) 9679 126,93 0,1 –0,1
Évolution des indices d'inflation sous-jacente* et de l'IPCH**
*Les indices d'inflation sous-jacente excluent les tarifs publics et les produits à prix volatils, et sont corrigés des mesures fiscales et des variations saisonnières. Base 100 en 1998, ils sont calculés pour l'ensemble des ménages et pour la France métropolitaine.
**IPCH : indice des prix à la consommation harmonisé, utilisé pour les comparaisons entre membres de l'Union européenne. Base 100 en 2005, il est calculé pour tous les ménages, France entière.
Source : Insee - indices des prix à la consommation
Regroupements Pondé- Indices Variations (en %) au cours
conjoncturels rations 2014 déc. 2014 du dernier mois des 12 derniers mois
ENSEMBLE "sous-jacent" (4022 S) 6053 122,42 0,1 –0,1
I.A.A. hors viandes, produits laitiers et exotiques (4019 S) 713 124,42 0,0 –1,0
Produits manufacturés (4020 S) 2162 104,33 –0,2 –1,2
Services y compris loyers et eau (4021 S) 3178 139,76 0,3 0,9
Ensemble IPCH (00 H) 115,47 0,1 0,1

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC) et de l'inflation sous-jacente (ISJ)

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC) et de l'inflation sous-jacente (ISJ)

Recul sensible des prix de l’énergie

En décembre 2014, les prix de l’énergie baissent sensiblement (—2,6 % après —0,6 % en novembre ; —4,4 % sur un an) du fait de la chute des prix des produits pétroliers (—4,6 % ; —10,6 % sur un an). Les prix des carburants reculent ainsi de 4,4 % (—9,9 % sur un an) et ceux du fioul domestique de 6,8 % (—16,7 % sur un an). Par ailleurs, les prix du gaz de ville diminuent (—0,7 % ; +1,2 % sur un an) tandis que les prix de l’électricité sont stables (+4,8 % sur un an).

Repli des prix de l’alimentation

En décembre 2014, les prix des produits alimentaires se replient de 0,1 % sur un mois et leur recul sur un an s’accentue (—0,4 % après —0,2 % en novembre). La baisse des prix des produits frais (—0,1 %) provient de celle, saisonnière, des fruits (—1,3 % ; +0,8 % sur un an) et de celle, plus inhabituelle en décembre, des poissons et crustacés frais (—1,0 % ; +1,2 % sur un an). Hors produits frais, les prix de l’alimentation se replient également de 0,1 % en décembre 2014 et de 0,4 % sur un an, comme en novembre. Cette baisse touche plusieurs postes de consommation et est désormais marquée sur un an notamment pour les céréales (—3,0 %), les œufs (—2,5 %), les sucres, confitures, chocolat, confiserie et produits glacés (—2,6 %) et les boissons non alcoolisées (—1,5 %).

Hausse des prix des produits manufacturés

Comme en 2013, les prix des produits manufacturés augmentent légèrement en décembre (+0,1 %) tirés par la hausse saisonnière des prix de l’habillement-chaussures (+0,6 % en décembre 2014 comme en décembre 2013 ; +0,2 % sur un an). À l’inverse, les prix des produits de santé reculent de nouveau (—0,2 % ; —3,0 % sur un an). Les prix des autres produits manufacturés sont globalement stables en décembre (—1,1 % sur un an) : les prix des produits technologiques continuent de baisser (—0,8 % ; —7,3 % sur un an pour les équipements audio-visuels, photographiques et informatiques), mais ce mouvement est compensé par des sorties de promotion, notamment sur les meubles et les articles d’ameublement (+0,7 % ; +0,3 % sur un an).

L’inflation sous–jacente de nouveau négative

En décembre 2014, l’indicateur d'inflation sous-jacente (ISJ) est en hausse de 0,1 %. Sa variation annuelle demeure en léger repli (—0,1 % ; après —0,2 % en novembre). L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) augmente de 0,1 % sur un mois, comme sur un an (après +0,4 % sur un an en novembre 2014).

Informations Rapides

n° 6 - 14 janvier 2015

Indice des prix à la consommation - décembre 2014

Prochaine parution le 19 février 2015 à 08h45 - janvier 2015

services Services