Aller au contenu

Aller au menu principal

Liens transversaux haut

La consommation des ménages en biens est en août à son niveau de juin (-0,7 % en juillet puis +0,7 % en août)

En août 2014, les dépenses de consommation des ménages en biens progressent de 0,7 % en volume*, après une baisse de 0,7 % en juillet. Le repli de la dépense en produits alimentaires contribue principalement à la baisse d’ensemble en juillet. La hausse du mois d’août est imputable à un rebond des dépenses alimentaires, en énergie et en biens fabriqués divers.

Biens fabriqués : en légère hausse

Biens durables : en légère hausse

Après une hausse en juin (+0,6 %), les dépenses en biens durables augmentent plus légèrement en juillet comme en août (+0,1 %). Le ralentissement en juillet découle principalement du repli des achats d’automobiles (–1,8 % après +2,2 % en juin), partiellement compensé par le rebond des dépenses en équipement du logement (+2,4 % après -1,5 %). Au mois d’août, la consommation d’automobile est quasi-stable (+0,1 %) tandis que celle d’équipements du logement ralentit (+0,5 %).

Textile-cuir : août au niveau de juin

Après une hausse en juin (+2,9 %), les dépenses en habillement, textile et cuir diminuent en juillet (–0,3 %), puis reviennent en août (+0,3 %) à leur niveau de juin.

Autres biens fabriqués : hausse en août

Les dépenses en autres biens fabriqués diminuent légèrement en juillet (–0,3 %, après une stabilité en juin), puis rebondissent en août (+0,9 %). Ce profil résulte principalement des dépenses en quincaillerie-bricolage ainsi qu’en parfumerie.

La consommation totale de biens

La consommation totale de biens

Alimentaire et biens fabriqués

Alimentaire et biens fabriqués

Décomposition des biens fabriqués

Décomposition des biens fabriqués

Alimentaire : baisse en juillet, hausse en août

En juillet, la consommation en produits alimentaires diminue (–1,5 % après +1,2 % en juin) ; elle augmente à nouveau en août (+0,8 %).

Énergie : baisse en juillet, rebond en août

Après une baisse en juin (-0,4%), la consommation des ménages en énergie se replie de nouveau en juillet (–0,6 %), puis rebondit en août (+1,1 %), ce qui est principalement imputable aux dépenses en carburants (+2,1 % en août). Ces variations restent néanmoins modestes au vu de la volatilité habituelle de la consommation d’énergie.

L’évolution de juin est révisée à la baisse de 0,1 point

L’évolution de la consommation en biens en juin est révisée de -0,1 % (+0,8 % contre +0,9 % dans la précédente publication).

Cette révision est imputable à l’intégration de nouvelles informations, ainsi qu’à l’actualisation des coefficients de correction des variations saisonnières.

Énergie

Énergie
Dépenses de consommation des ménages
En milliards d'euros chaînés
Juin Juillet Août Août14/
2014 2014 2014 Août13
Alimentaire 15,917 15,686 15,818
évolution (%) 1,2 –1,5 0,8 0,7
Biens fabriqués 19,863 19,841 19,916
évolution (%) 0,9 –0,1 0,4 2,3
Biens durables 9,841 9,850 9,859
evolutions 0,6 0,1 0,1 3,3
- dont automobiles 4,674 4,591 4,597
évolution (%) 2,2 –1,8 0,1 0,7
- dont éqpt. du logement 3,943 4,037 4,059
évolution (%) –1,5 2,4 0,5 8,2
Textile-cuir 4,073 4,059 4,072
évolution (%) 2,9 –0,3 0,3 2,4
Autres biens fabriqués 5,949 5,933 5,986
évolution (%) 0,0 –0,3 0,9 0,6
Énergie 7,220 7,179 7,257
évolution (%) –0,4 –0,6 1,1 1,0
- dont prod. pétroliers 4,532 4,461 4,553
évolution (%) 1,3 –1,6 2,0 1,9
Total 43,013 42,712 43,003
évolution (%) 0,8 –0,7 0,7 1,4
Produits manufacturés 36,725 36,379 36,677
évolution (%) 1,3 –0,9 0,8 1,4

Informations Rapides

n° 224 - 30 septembre 2014

Dépenses de consommation des ménages en biens - juillet-août 2014

Prochaine parution le 30 septembre 2016 à 08h45 - août 2016

Pour en savoir plus