Aller au contenu

Aller au menu principal

Liens transversaux haut

En avril, la consommation des ménages en biens baisse fortement (-1,8 %)

En avril, les dépenses de consommation des ménages en biens baissent de 1,8 % en volume*, après avoir déjà reculé de 1,0 % en mars. Cette baisse s’explique principalement par un fort recul des achats de biens durables, en particulier l’automobile, et par une baisse des dépenses en énergie. Les dépenses alimentaires progressent.

Biens fabriqués :

Biens durables : en forte baisse

Les dépenses en biens durables reculent fortement en avril (–6,3 %, après -1,2 % en mars). Ce repli est imputable en grande partie à la forte baisse des achats d’automobiles (–10,2 % après -2,1 % en mars). Après un premier trimestre encore bien orienté compte tenu des délais nécessaires pour honorer les livraisons des commandes passées fin 2010, ils subissent le contrecoup de la suppression de la prime à la casse au 1er janvier 2011. Les achats en équipement du logement baissent également en avril (-1,5 %, après -0,6 % en mars).

Textile-cuir : baisse en avril

En avril, les achats de textile-cuir baissent légèrement (–0,5 %), après le contrecoup en mars (-4,2 %) d’un calendrier des soldes favorable en février (+5,5 %).

Autres biens fabriqués : en hausse

Les dépenses de consommation en autres produits fabriqués sont en hausse en avril (+0,2 %) après déjà une hausse de 0,3 % en mars.

[* Les volumes sont mesurés aux prix de l’année précédente chaînés de 2000 et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS CJO).]

La consommation totale de biens

La consommation totale de biens

Alimentaire et biens fabriqués

Alimentaire et biens fabriqués

Décomposition des biens fabriqués

Décomposition des biens fabriqués

Alimentaire : en hausse

En avril, la consommation en produits alimentaires est en hausse (+0,8 % après -0,7 % en mars). Les achats de produits d’alimentation générale augmentent tandis que les dépenses de tabac reculent.

Énergie : baisse à la faveur d’un climat plus doux

La consommation en énergie décroît au mois d’avril (–3,2 %) après -0,7 % en mars. En particulier, les dépenses en produits pétroliers (gaz, carburants et fioul) reculent nettement (-3,4 % après -1,2 %). La baisse d’ensemble s’explique principalement par des conditions climatiques plutôt douces en avril, par rapport aux normales saisonnières, qui ont limité le recours aux énergies de chauffage.

Énergie

Énergie
Dépenses de consommation des ménages
En milliards d'euros chaînés
Févr. Mars Avril Avr.11/
2011 2011 2011 Avr.10
Alimentaire 14,789 14,689 14,800
évolution (%) 0,4 –0,7 0,8 2,1
Biens fabriqués 21,573 21,269 20,578
évolution (%) 1,8 –1,4 –3,2 1,4
Dont:
automobiles 5,434 5,319 4,774
évolution (%) 2,3 –2,1 –10,2 –1,0
éqpt. du logement 5,135 5,105 5,027
évolution (%) 0,9 –0,6 –1,5 4,0
textile-cuir 4,214 4,037 4,019
évolution (%) 5,5 –4,2 –0,5 1,5
autres biens fabriqués 5,738 5,756 5,769
évolution (%) 0,0 0,3 0,2 2,2
Énergie 6,407 6,359 6,162
évolution (%) –0,6 –0,7 –3,1 –8,5
Dont prod. pétroliers 3,966 3,918 3,784
évolution (%) 0,0 –1,2 –3,4 –10,5
Total 42,655 42,213 41,465
évolution (%) 0,9 –1,0 –1,8 –0,1
Produits manufacturés 37,249 36,844 36,248
évolution (%) 1,2 –1,1 –1,6 1,2

Informations Rapides

n° 134 - 31 mai 2011

Dépenses de consommation des ménages en biens - avril 2011

Prochaine parution le 28 octobre 2016 à 08h45 - septembre 2016

Pour en savoir plus