Aller au contenu

Aller au menu principal

Liens transversaux haut

Au quatrième trimestre 2015, la fréquentation touristique recule (-1,7 % sur un an)

Fréquentation touristique dans les hôtels, campings et autres hébergements collectifs touristiques en France métropolitaine -Quatrième trimestre 2015

La fréquentation touristique recule en France métropolitaine

Au quatrième trimestre 2015 en France métropolitaine, la fréquentation touristique dans les hébergements collectifs touristiques, exprimée en nuitées, se replie nettement par rapport à la même période de 2014 (-1,7%). Après trois trimestres consécutifs de hausse, ce recul résulte des effets des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis. La fréquentation diminue surtout du fait de la clientèle étrangère.

Les attentats de novembre affectent nettement la fréquentation en Île-de-France

Alors que le quatrième trimestre avait démarré avec une croissance de la fréquentation dans la lignée des trimestres précédents, les attentats du 13 novembre ont interrompu cette dynamique dans l'agglomération parisienne. Dans les hôtels, la fréquentation y baisse globalement de 6,8 % et davantage pour la clientèle étrangère (-9,8 %). Dans les autres hébergements collectifs, le recul est encore plus marqué : la baisse globale (-12,2 %) est tirée par la chute de 36,6 % de la clientèle étrangère.

Le déclin est plus important en décembre qu'en novembre, pour lequel la fréquentation n'a baissé que durant la seconde quinzaine.

Nuitées au quatrième trimestre 2015 *
Champ : France métropolitaine
* données provisoires - /// données non disponibles au T4
Source : Insee, en partenariat avec les comités régionaux du tourisme (CRT) et la DGE
Nuitées du trimestre Glissement (%) annuel (T/T-4)
Nuitées totales (en millions) % de nuitées étrangères Nuitées totales Nuitées étrangères
Total 54,3 29,3 -1,7 -8,4
Hôtels 41,3 32,2 -1,3 -5,7
Non classés 4,0 21,8 -28,6 -41,6
1 et 2 étoiles 11,9 19,9 6,0 7,9
3 étoiles 15,3 33,1 1,0 -5,5
4 et 5 étoiles 10,1 49,3 2,4 -1,2
Chaîne 22,2 32,0 4,4 6,3
Indépendant 19,0 32,4 -7,2 -16,6
Agglo. parisienne 14,7 52,7 -6,8 -9,8
Littoral 5,7 24,4 4,6 0,1
Montagne 4,5 20,2 2,0 2,9
Urbain hors agglo parisienne 13,9 20,3 0,8 0,9
Rural 2,5 16,7 4,2 -2,3
Autres hébergements collectifs touristiques 13,0 20,2 -3,0 -20,1
Résidences tourisme 10,8 22,3 -4,5 -18,9
Villages Vacances 1,7 7,9 6,8 -34,7
Autres 0,5 18,5 -0,5 -24,1
Agglo. parisienne 1,9 38,1 -12,2 -36,7
Littoral 3,2 11,9 -0,1 -18,6
Montagne 3,4 21,6 -1,3 -16,2
Urbain hors agglo parisienne 2,9 17,9 -0,7 -4,9
Rural 1,6 16,2 -3,5 8,8
Campings /// /// /// ///
Non classés /// /// /// ///
1 et 2 étoiles /// /// /// ///
3 étoiles /// /// /// ///
4 et 5 étoiles /// /// /// ///
Emplacements nus /// /// /// ///
Emplacements équipés /// /// /// ///
Littoral /// /// /// ///
Hors littoral /// /// /// ///

Les nuitées en hôtels diminuent

La fréquentation hôtelière recule au quatrième trimestre (-1,3 % en glissement annuel après +3,3 %). Les nuitées de clients étrangers sont en net retrait (-5,7 % après +4,2 %). Ce repli touche essentiellement l'agglomération parisienne. En province, au contraire, la fréquentation touristique résiste.

Le taux d'occupation des chambres diminue sur un an de 1,7 point pour s'établir à 53,3 %, compte tenu du net repli de leur commercialisation, associé à une légère augmentation des capacités offertes.

Nuitées dans les hôtels

Nuitées dans les hôtels

Source : Insee, en partenariat avec les comités régionaux du tourisme (CRT) et la DGE

Durée moyenne de séjour et taux d'occupation
* données provisoires - /// données non disponibles au T4
** Le taux d'occupation est calculé en chambres pour les hôtels, en emplacements pour les campings et en unités d'hébergement (chambres, appartements, dortoirs) pour les autres hébergements collectifs.
Source : Insee, en partenariat avec les comités régionaux du tourisme (CRT) et la DGE
Durée moyenne des séjours (en jours) Taux d'occupation ** en %
2014 2015 2014 2015
T4 T4 * T4 T4 *
Hôtels 1,7 1,7 55,0 53,3
AHCT 3,7 3,5 51,9 50,8
Campings /// /// /// ///
Emplacements nus /// /// /// ///
Emplacements équipés /// /// /// ///

Les autres hébergements collectifs touristiques sont également moins fréquentés

La fréquentation dans les autres hébergements collectifs touristiques (AHCT) diminue nettement au quatrième trimestre 2015 (-3,0 % sur un an), ce qui tranche avec la nette hausse du trimestre précédent (+4,1 %). Les résidences de tourisme ou hôtelières, qui concentrent l'essentiel des nuitées des AHCT, voient leur fréquentation reculer fortement (-4,5 %) du fait d'une désaffection de la clientèle étrangère (-18,9 %).

En agglomération parisienne, la fréquentation reflue de façon encore plus marquée que pour l'hôtellerie. La montagne semble par ailleurs pâtir de la douceur du climat en décembre.

Le nombre de locations dans les AHCT baisse plus fortement que l'offre d'hébergement. Ainsi, le taux d'occupation diminue de 1,1 point sur un an, à 50,8 %.

Nuitées dans les campings

Nuitées dans les campings

Source : Insee, en partenariat avec les comités régionaux du tourisme (CRT) et la DGE

Nuitées dans les AHCT

Nuitées dans les AHCT

Source : Insee, en partenariat avec les comités régionaux du tourisme (CRT) et la DGE

Révisions

Par rapport à la précédente publication, l'évolution du nombre de nuitées des AHCT au troisième trimestre 2015 est abaissée de 0,2 point (+4,1 % au lieu de +4,3 %) du fait de l'intégration de données connues depuis lors. Elle est inchangée pour les hôtels et les campings.

Informations Rapides

n° 37 - 12 février 2016

Fréquentation touristique dans les hôtels, campings et autres hébergements collectifs touristiques - 4è trimestre 2015

Pour en savoir plus