Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Liens transversaux haut

Une reprise en retrait

Résumé

Après une croissance de la zone euro de 0,2 % au premier trimestre 2010, les perspectives économiques demeurent modérées. Le PIB devrait accélérer au deuxième trimestre, +0,5 % en volume, puis ralentir, +0,3 % et +0,2 % aux troisième et quatrième trimestres. Malgré la bonne tenue des enquêtes au deuxième trimestre, plusieurs facteurs vont peser sur la croissance au second semestre : l’atténuation des stimuli fiscaux au cours des prochains trimestres ; la consolidation budgétaire ; des conditions d’accès au crédit encore restrictives et l’incertitude croissante entourant les marchés financiers, à la suite de la récente crise sur les dettes souveraines. La production industrielle, après avoir fortement augmenté au premier trimestre (+4,1 %), perdrait en dynamisme d’ici à la fin 2010 : le climat des affaires est toujours en dessous de sa moyenne de longue période. La consommation privée devrait stagner (+0,1 % par trimestre) sous l’effet de mesures de consolidation budgétaire, du fort taux de chômage et d’une augmentation de l’épargne de précaution. L’investissement rebondirait au deuxième trimestre, +1,0 %, grâce au report sur ce trimestre de dépenses en construction prévues au premier trimestre mais non réalisées en raison des mauvaises conditions climatiques. Par la suite, le faible taux d’utilisation des capacités de production et une offre de crédit toujours restreinte tempèreraient la croissance de l’investissement qui devrait se modérer à +0,4 % aux troisième et quatrième trimestres. Sous l’hypothèse qu’au second semestre le prix du pétrole oscillerait autour de 75 $ et que le taux de change entre le dollar et l’euro fluctuerait autour de 1,22, l’inflation atteindrait en septembre 1,7 % en rythme annuel puis 1,6 % en décembre 2010.

Eurozone economic outlook

Eurozone economic outlook - 3e trimestre 2010

Prochaine parution le 9 janvier 2015 à 12h00 - 1er trimestre 2015

Liens

L'Euro zone economic outlook est un travail conjoint de l'Insee, de l'Ifo à Munich et de l'Istat à Rome.

Cette prévision est publiée le jour où Eurostat présente son estimation révisée des comptes nationaux trimestriels.

Pour en savoir plus