Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Liens transversaux haut

Le taux de chômage limousin s'est stabilisé au deuxième trimestre 2011

Frédéric Carpentier

Résumé

En Limousin, au deuxième trimestre 2011, le taux de chômage s'est stabilisé tandis qu'il diminuait de 0,1 point au niveau national. Légèrement décroissant en Haute-Vienne et stable en Corrèze, il a progressé en Creuse.

Publication

En Limousin, le taux de chômage s'établit, en moyenne, au cours du deuxième trimestre 2011, à 8,3 % de la population active. Il reste stable par rapport au trimestre précédent. Au niveau national, le chômage se replie modérément (− 0,1 point) pour atteindre 9,1 %.

Au deuxième trimestre 2011, alors que le chômage recule de façon plus ou moins importante dans la plupart des régions métropolitaines (de − 0,1 à − 0,3 point), le Limousin fait partie, avec la Bretagne, Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte d'Azur, des quatre régions qui ne parviennent qu'à stabiliser leur taux de chômage.

Le taux de chômage dépasse 10 % dans 21 départements

La Bretagne demeure la région la moins affectée par le chômage, avec un taux de 7,8 %. À l'opposé, Nord-Pas-de-Calais (12,5 %) et Languedoc-Roussillon (12,7 %) affichent des taux de chômage supérieurs de plus de trois points à la moyenne nationale.

Avec 8,3 % de sa population active à la recherche d'un emploi, le Limousin affiche encore un taux de chômage parmi les plus bas de France. Mais l'écart entre le taux national et le taux régional se réduit : alors que le taux de chômage limousin était inférieur de 1,2 point au taux national au deuxième trimestre 2010, cet écart n'est plus que de 0,8 point au deuxième trimestre 2011.

Les derniers chiffres de la DARES relatifs aux demandeurs d'emploi en fin de mois semblent confirmer cette tendance. Le nombre de demandeurs inscrits à Pôle emploi en septembre 2011 et tenus de faire des actes positifs de recherche (catégories A, B et C) enregistre en effet une progression annuelle plus forte en Limousin qu'au niveau national (+ 7,0 % en un an contre + 4,5 %).

Le taux de chômage diminue dans 8 départements sur 10

Au deuxième trimestre, le taux de chômage en Corrèze, stable par rapport au trimestre précédent, reste le plus faible de la région. Avec 6,8 % de chômeurs, la Corrèze figure parmi les dix départements les moins affectés par le chômage.

Alors qu'il progressait au premier trimestre 2011, le taux de chômage en Haute-Vienne diminue légèrement (− 0,1 point) pour s'établir à 8,9 % au deuxième trimestre.

En revanche, le taux de chômage creusois poursuit sa progression. Depuis l'été 2010, la Creuse détient le taux de chômage le plus élevé de la région. Au cours du deuxième trimestre 2011, il augmente de 0,1 point pour atteindre 9,3 %. En un an, entre le deuxième trimestre 2010 et le deuxième trimestre 2011, le taux de chômage en Creuse a augmenté de 0,6 point. C'est le département qui enregistre la plus forte progression en France métropolitaine durant cette période.

Taux de chômage trimestriel
en %
Corrèze Creuse Haute-Vienne Limousin France métropolitaine
Données corrigées des variations saisonnières
(*) Données semi-définitives
Source : Insee, Taux de chômage localisés
2011
T2 2011(*) 6,8 9,3 8,9 8,3 9,1
T1 2011 6,8 9,2 9,0 8,3 9,2
2010
T4 2010 6,7 9,1 8,8 8,2 9,3
T3 2010 6,8 9,0 8,9 8,2 9,3
T2 2010 6,7 8,7 8,9 8,1 9,3
T1 2010 6,9 8,7 9,0 8,2 9,5
2009
T4 2009 7,0 8,6 9,0 8,3 9,6
T3 2009 6,9 8,4 8,8 8,1 9,2

Directrice de la publication : Fabienne Le Hellaye
Rédactrice en chef : Nathalie Garrigues
Illustrations : Martine Herny
Conception : Richard Simonneau

Copyright - INSEE 2011