Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Liens transversaux haut

Baisse des effectifs dans les lycées

Jean-Christophe OLIVI
Service statistique du Rectorat de Corse

Résumé

En 2009, la population scolaire de l'Académie de Corse dans les premier et second degrés diminue de 160 élèves. Tandis que les écoles du premier degré et les collèges bénéficient d'une hausse de leurs effectifs, les lycées généralistes et technologiques et les lycées professionnels enregistrent une forte baisse. La session de juin 2009 des examens se caractérise par l'élévation des résultats au baccalauréat. En particulier, le baccalauréat professionnel enregistre une progression notable du taux de réussite de 14,5 points.

Sommaire

Publication

46 250 élèves scolarisés en Corse

A la rentrée scolaire 2009, 46 250 élèves sont inscrits dans les établissements publics et privés des premier et second degré de l'Académie de Corse. Ce sont 160 élèves de moins qu'en 2008, soit un recul de 0,3 %. Cette évolution est due à une baisse de fréquentation des lycées insulaires. Les effectifs des écoles et des collèges sont en effet globalement plus importants qu'à la rentrée précédente.

haut

Davantage d'élèves dans les écoles et les collèges

Les écoles du premier degré public et privé scolarisent 24 730 élèves en 2009, soit 100 écoliers supplémentaires sur un an. Cette hausse est moins prononcée qu'en 2008 (+ 0,4 % contre + 1,5 %). Elle est toutefois plus élevée qu'en moyenne nationale : + 0,1 %.
Dans la région, la croissance dans le premier degré bénéficie exclusivement aux écoles maternelles qui accueillent 180 élèves de plus qu'en 2008. Cette progression du préélémentaire est toutefois modérée par la baisse de la scolarisation des enfants de moins de 3 ans (80 enfants en moins), traduction des consignes nationales à cet égard.
Parallèlement, les écoles élémentaires perdent 110 élèves, ce qui traduit l'entrée d'une petite cohorte d'élèves en CP et la sortie d'une importante cohorte d'élèves de CM2. Enfin, l'enseignement du premier degré privé voit ses effectifs se réduire de 60 élèves (- 5,5 %) et les classes spécialisées accueillent 30 élèves de plus (+ 13,3 %) qu'à la rentrée précédente.
Les collèges et lycées de l'Académie de Corse accueillent 21 520 élèves, soit 255 jeunes de moins qu'en 2008. Dans la région, le recul de la population scolaire du second degré est plus élevé qu'en moyenne nationale (- 1,2 % contre - 0,1 %). Les collèges, avec 12 820 inscrits, bénéficient d'une légère hausse de leurs effectifs.
Les élèves en provenance du CM2 sont en effet plus nombreux que les sortants de troisième. A l'inverse, les lycées perdent 280 élèves en un an, soit un recul de 3,1 %. Les lycées généralistes et technologiques sont particulièrement affectés en accueillant 230 lycéens de moins qu'en 2008 (- 3,5 %). Parallèlement, le second cycle professionnel regroupe 2 430 élèves, soit une baisse d'effectifs de 2,1 %. Cette diminution dans la voie professionnelle a lieu dans un contexte particulier de l'amorce d'une nouvelle offre tendant à remplacer les BEP et les baccalauréats professionnels en 2 ans, par des baccalauréats professionnels en 3 ans.

160 élèves de moins dans l'Académie de Corse en 2009

Les lycées continuent de perdre des élèves

haut

Mieux pour le Brevet et le CAP, moins bien pour le BEP

Toutes séries confondues (collège, technologique et professionnelle), 2 780 candidats se sont présentés à la session 2009 du diplôme national du brevet. Avec 2 260 lauréats, le taux de réussite académique progresse d'un point pour atteindre désormais 81,3 %. L'écart avec le résultat national continue de se réduire (- 1,4 point contre - 1,8 en 2008).
Parmi les 1 660 candidats qui se sont présentés à un examen technique de niveau V (CAP ou BEP), 1 170 ont été reçus. Tandis que le résultat au BEP est en baisse de 1,1 point à 66,5 %, celui du CAP est en progression de 0,9 point et s'établit à 74,1 %. La réussite à ces examens demeure plus faible qu'au niveau national.

haut

De meilleurs résultats au baccalauréat

La réussite au baccalauréat 2009 est satisfaisante en Corse. Sur les 2 390 candidats qui se sont présentés à la session de juin 2009 dans l'Académie, 2 000 ont été admis soit un taux de réussite de 83,7 % en progression nette de 3,7 points. Les trois types de baccalauréat (général, technologique et professionnel) y ont contribué et plus particulièrement le bac professionnel. Ce résultat reste cependant inférieur à celui de la France, avec un écart de 2,5 points.
Les résultats au baccalauréat général sont en légère hausse de 0,6 point, avec 87,2 % de reçus (88,9 % au niveau national). Les séries "Economie" (ES) et "Scientifique" (S) affichent des résultats stables, avec des taux de réussite respectifs de 88,7 % et 87,0 %. Cette année, la réussite au bac. ES en Corse atteint celle du niveau national, tandis que le bac. S obtient des performances plus faibles que la moyenne française (- 2,6 points). Le taux de réussite de la série "Littéraire" (L) s'établit à 86,0 %, en progression de 1,8 point et se rapproche du taux national (87,2 %).
Le baccalauréat technologique obtient 75,9 % d'admis, soit une augmentation de 2,8 points. La série STG (Sciences Technologiques de Gestion) poursuit son redressement pour atteindre 74 % de réussite. De même, la série STI (Sciences Technologiques Industrielles) enregistre une hausse de 9,1 points lui permettant d'accéder à un taux de réussite de 81,3 %, supérieur de 2,5 points au taux national. Cependant, la contre performance dans la série SMS (Sciences et Techniques Médico-Social), en baisse de 8,6 points, atténue la hausse du bac. technologique. Avec 79,7 % d'admis, la réussite dans cette série est toutefois meilleure qu'en moyenne nationale (74,1 %). En France, la série SMS subit également une baisse (8,5 points).
La réussite au baccalauréat professionnel est de 83,8 % en forte progression de 14,5 points par rapport à l'exercice précédent. Cette hausse exceptionnelle et ce niveau jamais atteint s'observent également sur le plan national. Cette année, les modalités du baccalauréat professionnel ont été modifiées avec notamment l'instauration d'un oral de rattrapage.
Pour le BTS, les années se suivent et ne se ressemblent pas. Le millésime 2009 rend une copie particulièrement morose avec 49,1 % de réussite en baisse de 13,9 points (67,9 % au niveau national, en baisse de 0,5 point).

Forte hausse de réussite au baccalauréat professionnel

haut

Les filles réussissent toujours mieux

En Corse, comme au niveau national, les filles continuent à obtenir de meilleurs résultats aux examens que les garçons, à l'exception du CAP, moins favorable aux filles en Corse, et du BTS. Cette année encore, la réussite au BTS est moins élevée chez les étudiantes insulaires ou continentales que parmi les étudiants. Sur l'ensemble des baccalauréats, les filles réussissent toujours mieux que les garçons. Dans l'Académie de Corse, l'écart des taux de réussite au baccalauréat se situe plutôt autour de quatre points, tandis qu'il est moindre au niveau national, autour de deux points.

haut

n° 4 - juin 2010

Documents associés

Téléchargements