Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Liens transversaux haut

Le PIB aquitain progresse de 2,7 % en 2007, plus qu’au niveau national

Auteur : Mireille DALLA-LONGA

Résumé

Le Produit Intérieur Brut de l’Aquitaine s’élève à 85,9 milliards d’euros courants en 2007, soit une augmentation de 2,7 % par rapport à 2006. Le tertiaire produit les trois quarts de cette richesse. Les activités financières et immobilières ainsi que le secteur “éducation, santé, action sociale, administration” ont le plus contribué, en 2007, à la croissance du PIB.

Le PIB par emploi, 70 200 euros, bien qu’inférieur à celui de la France métropolitaine, classe l’Aquitaine au quatrième rang des régions.

Sommaire

Publication

En 2007, le Produit Intérieur Brut (PIB) de l’Aquitaine s’élève à 85,9 milliards d’euros courants. Il représente 4,6 % du PIB national, ce qui situe l’Aquitaine au sixième rang des régions métropolitaines, derrière l’Île-de-France, Rhône-Alpes, Provence - Alpes - Côte d'Azur, Nord - Pas-de-Calais et Pays de la Loire.

En volume, c’est-à-dire en prix constants, le PIB régional croît de 2,7 % par rapport à 2006, contre + 2,2 % pour la France métropolitaine. Cette croissance est une des plus fortes. Toutefois, elle ralentit, puisqu’en 2006, l’augmentation avait atteint 2,9 %.

Une croissance du PIB aquitain supérieure au taux national
 
Le produit intérieur brut en 2007 en Aquitaine
Source : Insee - Comptes régionaux base 2000
Les comptes 1990 à 2005 sont définitifs, le compte 2006 est semi-définitif et le compte 2007 est provisoire.
Aquitaine Province France métropolitaine
PIB en millions d'euros courants 85 861 1 326 080 1 859 644
Part dans le PIB national (%) 4,6 71,3 ///
Évolution 2007/2006 du PIB en volume (%) 2,7 2,0 2,2
Taux de croissance annuel moyen du PIB en volume 1990-2007 (%) 2,25 1,94 1,92
 
PIB par habitant en euros courants 27 396 26 471 30 140
PIB par emploi en euros courants 70 233 67 982 74 243

retour sommaire

Une forte valeur ajoutée agricole

Le secteur tertiaire produit toujours la majeure partie de la richesse. En Aquitaine, en 2007, il réalise les trois quarts de la valeur ajoutée (77 % en métropole). Viennent ensuite l’industrie (12,9 %) et la construction (7,8 %) dont les parts se rapprochent de celles de ces mêmes secteurs dans la valeur ajoutée nationale. En revanche, l’agriculture “pèse” deux fois plus en Aquitaine qu’en France (4,6 % contre 2,2 %). L’Aquitaine représente d’ailleurs 9,6 % de la valeur ajoutée agricole nationale et occupe ainsi le 1er rang des régions devant Champagne-Ardenne.

Les secteurs “activités financières et immobilières” et “éducation, santé, action sociale, administration” ont le plus contribué, en 2007, à la croissance du PIB. Leurs valeurs ajoutées respectives sont en hausse de 10,6 % et de 5,2 % en un an. Dans une moindre mesure, la construction et l’agriculture y ont aussi participé. Par contre, la contribution des industries des biens de consommation ainsi que de l’industrie automobile est négative. Ces mouvements suivent la tendance nationale.

Une croissance annuelle moyenne supérieure à 2 %

Entre 1990 et 2007, la progression du PIB aquitain est supérieure à celle du PIB national, son taux de croissance annuel moyen est égal à 2,25 % alors qu’il est de 1,92 % pour la métropole. Sur cette même période, seules quatre régions, ont une croissance annuelle moyenne de leur PIB plus forte que celle de l’Aquitaine : Pays de la Loire, Bretagne, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.


Le PIB aquitain poursuit sa croissance

graphique : Évolution du PIB Aquitaine et France métropolitaine de 1990 à 2007

Cependant, cette performance masque en particulier deux années de décroissance du PIB aquitain. D’abord, 1993, année où la France était en récession avec un fort taux de chômage. Le recul du PIB affectait alors la quasi-totalité des régions métropolitaines. Puis 2003, où l’Aquitaine affichait un PIB en diminution de 1 %, due notamment à un fort repli des exportations des produits de l’aéronautique ainsi qu’à un recul des exportations de produits agricoles. Cette même année, d’autres régions à vocation notamment agricole ou viticole (Champagne-Ardenne, Bourgogne) enregistraient également une mauvaise performance de leur PIB.


La croissance place l'Aquitaine dans les cinq premières régions françaises

Carte : Taux de croissance annuel moyen du PIB de 1990 à 2007 en France métropolitaine par région

retour sommaire

L’Aquitaine au 4e rang pour le PIB par emploi

Le PIB par emploi atteint 70 200 euros en 2007. Il est supérieur à celui de la France de province et inférieur à celui de la France métropolitaine. Il place l’Aquitaine, pour la troisième année consécutive, au quatrième rang des régions métropolitaines, derrière l’Île-de-France, Provence - Alpes - Côte d'Azur et Rhône-Alpes. Par contre, le PIB par habitant, 27 400 euros, la situe à une moins bonne place, le 6e rang en 2007. L’Aquitaine est devancée par les trois mêmes régions auxquelles il faut ajouter Champagne-Ardenne et Midi-Pyrénées.

novembre 2008 - n° 11

Téléchargement

Documents associés