Aller au contenu

Aller au menu principal

Liens transversaux haut

Près d'un habitant du Languedoc-Roussillon sur cinq vit en dessous du seuil de pauvreté

Roger RABIER - INSEE

Résumé

Le Languedoc-Roussillon est la troisième région française à présenter le niveau de vie médian mensuel le plus bas (1 465€ par unité de consommation). 18,1% de la population régionale vit en dessous du seuil de pauvreté en 2008. Les familles monoparentales, les jeunes et les personnes isolées sont les plus touchés par cette pauvreté monétaire.

Sommaire

Publication

Le niveau de vie mesure le revenu disponible des ménages par unité de consommation (voir encadré ci-dessous). Sa valeur médiane, qui partage la population en deux parties égales, est un indicateur usuel pour apprécier les ressources d'une population.

En Languedoc-Roussillon, cet indicateur s'élève, en 2008, à 1 465€ par mois contre 1 550€ pour l'ensemble des régions de Province et 1 580€ pour la France métropolitaine.

La région se place au troisième rang des niveaux de vie médians les plus bas derrière Nord-Pas de Calais et la Corse et devant le Limousin.

Cet indicateur global ne rend pas cependant compte des disparités. En effet, les 10% des plus pauvres disposent d'au plus 775€ par mois alors que les 10% des plus riches bénéficient d'au moins 2 700€ mensuel.

Les familles monoparentales, très souvent constituées d'une mère avec son (ou ses) enfant(s), ont un niveau de vie médian nettement moins élevé que les couples. Les personnes seules, et notamment les femmes isolées, ont aussi un niveau de vie inférieur aux autres ménages.

Par ailleurs, le niveau de vie médian est légèrement plus élevé dans les couronnes périurbaines qu'au sein des autres catégories d'espaces (pôles urbains ou rural).

En Languedoc-Roussillon, les différences départementales ne sont pas très marquées : le niveau mensuel médian varie de 1 410€ dans l'Aude à 1 500 € dans l'Hérault. L'Aude se situe au 4ème rang des départements métropolitains présentant les niveaux de vie médians les plus faibles, l'Hérault au 28ème rang.


Revenu disponible d'un ménage

C'est la somme de toutes les ressources des différentes personnes composant le ménage : revenus d'activité (salaires nets, bénéfices des entrepreneurs individuels), revenus de remplacement (allocations chômage, retraites), revenus du patrimoine et prestations reçues (prestations familiales, aides au logement, minima sociaux) ; total duquel on déduit les impôts directs payés par le ménage (impôt sur le revenu, taxe d'habitation) et les prélèvements sociaux : contribution sociale généralisée (CSG), contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS).

Le nombre d'Unités de Consommation d'un ménage

Il permet de tenir compte des économies d'échelle que procure la vie en commun. Selon l'échelle OCDE modifiée, le décompte effectué est le suivant :

  • 1 unité de consommation pour le premier adulte du ménage,
  • 0,5 UC pour les autres personnes de 14 ans ou plus,
  • 0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans. Exemple : un couple sans enfant compte pour 1,5 UC ; un couple avec deux enfants de moins de 14 ans compte pour 2,1 UC.
Niveau de vie d'un individu

C'est le rapport entre le revenu disponible du ménage auquel appartient l'individu et le nombre d'unités de consommation (UC) du ménage.

Niveau de vie médian

Le niveau de vie médian est le niveau de vie au-dessous (ou au- dessus) duquel se situent 50% des niveaux de vie.


Tableau 1 - Déciles des niveaux de vie mensuel
par unité de consommation en 2008
unite en euros
1er déci 2ème déci 3ème déci 4ème déci Mé-
diane
6ème déci 7ème déci 8ème déci 9ème déci
Source : Insee-DGFiP
Lecture : En 2008, les 10% des plus pauvres ont un niveau de vie par unité de consommation d'au plus 764€ dans l'Aude contre 877€ pour l'ensemble de la France Métropolitaine.
Aude 764 962 1 126 1 268 1 411 1 565 1 751 2 013 2 512
Gard 772 986 1 162 1 315 1 470 1 640 1 844 2 125 2 681
Hérault 785 995 1 174 1 335 1 493 1 669 1 888 2 202 2 815
Lozère 825 1 031 1 199 1 349 1 486 1 636 1 802 2 053 2 506
Pyrénées-Orientales 765 964 1 132 1 283 1 430 1 591 1 790 2 070 2 622
Languedoc-Roussillon 776 983 1 157 1 311 1 464 1 632 1 837 2 128 2 697
Province 874 1 085 1 251 1 403 1 550 1 715 1 918 2 206 2 785
France Métropolitaine 877 1 093 1 267 1 425 1 582 1 760 1 983 2 303 2 962

Tableau 2 - Niveau de vie mensuel médian
par unité de consommation en 2008
unite en euros
Languedoc-Roussillon Province France Métropolitaine
Source : Insee-DGFiP
Lecture : En 2008, le niveau de vie mensuel médian s'élève à 1 088€ au sein d'une famille monoparentale du Languedoc-Roussillon contre 1 181€ au niveau national.
* Les ménages complexes, au sens statistique du terme, sont ceux qui comptent plus d'une famille ou plusieurs personnes isolées, ou toute autre combinaison de familles et personnes isolées.
Selon le type de ménage
Famille monoparentale 1 088 1 156 1 181
Couple sans enfant 1 684 1 748 1 805
Couple avec enfant 1 515 1 597 1 629
Ménage complexe * 1 407 1 485 1 422
Femme seule 1 289 1 327 1 379
Homme seul 1 322 1 409 1 451
Selon la catégorie d'espace
Pôle urbain 1 431 1 538 1 589
Couronne périurbaine 1 584 1 666 1 686
Commune multipolarisée 1 481 1 589 1 589
Pôle Rural 1 415 1 464 1 464
Couronne pole rural 1 487 1 545 1 545
Autres communes espace rural 1 412 1 469 1 469

18,1% des habitants du Languedoc-Roussillon vivent en dessous du seuil de pauvreté.


Carte 1 : Taux de pauvreté par département

Un individu est considéré comme pauvre lorsqu'il vit dans un ménage dont le niveau de vie est inférieur au seuil de pauvreté. Le seuil est déterminé par rapport à la distribution des niveaux de vie de l'ensemble de la population. Eurostat et les pays européens utilisent en général un seuil correspondant à 60 % de la médiane des niveaux de vie. En 2008, le seuil de pauvreté ainsi fixé s'élève à 950 euros par mois et par unité de consommation en France métropolitaine.

En Languedoc-Roussillon, 18,1% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté contre 13% au niveau national. C'est la deuxième région derrière la Corse et devant le Nord-Pas de Calais où cette proportion est la plus forte.

Le taux de pauvreté varie de 15,7% en Lozère à 19,3% dans l'Aude. L'Aude, le Gard, l'Hérault et les Pyrénées-Orientales se situent parmi les neuf départements français où le taux de pauvreté est le plus élevé.

Retour en haut de page

Les familles monoparentales, les jeunes et les personnes seules plus touchés par la pauvreté.

Le taux de pauvreté est plus élevé parmi les jeunes. En Languedoc-Roussillon, près du quart des moins de 25 ans vit en dessous du seuil de pauvreté.

Les familles monoparentales sont également fortement touchées par la précarité puisque 37% des personnes vivant au sein d'une telle famille sont en dessous du seuil de pauvreté. Les personnes seules sont également affectées alors que les couples, surtout sans enfant, semblent plus épargnés.

C'est dans les grandes villes mais aussi dans l'espace rural que les taux de pauvreté sont les plus élevés, alors qu'ils sont plus faibles dans les couronnes péri-urbaines.


Graphique 1 : Taux de pauvreté en Languedoc-Roussillon par
 tranche d'âge en 200
Tableau 3 - Taux de pauvreté et intensité de la pauvreté en 2008
unite en euros
Taux de pauvreté Niveau de vie médian
des personnes
sous le seuil de pauvreté
Intensité
de la pauvreté
Source : Insee-DGFiP
Lecture : En 2008, 19,3% des habitants de l'Aude vivaient au dessous du seuil de pauvreté. L'intensité de la pauvreté mesure
l'écart relatif entre le niveau de vie médian de la population pauvre et le seuil de pauvreté. Plus il est proche de 0, plus la
concentration autour du seuil de pauvreté est forte. Dans l'Aude, le niveau médian des personnes sous le seuil de pauvreté est
inférieur de 20,4% au seuil de pauvreté (950-756/950).
% € par mois %
Aude 19,3 756 20,4
Gard 18,0 747 21,3
Hérault 17,5 753 20,7
Lozère 15,7 766 19,3
Pyrénées-Orientales 19,1 755 20,5
Languedoc-Roussillon 18,1 753 20,7
Province 13,2 774 18,5
France métropolitaine 13,0 770 18,9

Retour en haut de page


Tableau 4 - Taux de pauvreté et intensité de la pauvreté en 2008
unite en %
Languedoc-Roussillon Province France métropolitaine
Source : Insee-DGFiP
Lecture : En 2008, 37,3% dezs personnes vivant au sein d'une famille monoparentale étaient sous le seuil de pauvreté en Languedoc-Roussillon contre 31,2% en Province et 29,5% au niveau national,
Selon le type de
ménage
Famille monoparentale 37,3 31,2 29,5
Couple sans enfant 10,1 7,1 6,9
Couple avec enfants 15,0 10,9 10,8
Ménage complexe 22,9 18,0 20,9
Femme seule 24,9 19,7 18,0
Homme seul 25,6 19,2 18,1
Selon la catégorie
d'espace
Pôle urbain 21,0 15,1 14,5
Couronne périurbaine 12,0 8,0 7,8
Commune multipolarisée 15,6 9,9 9,9
Pôle Rural 19,0 14,6 14,6
Couronne pole rural 15,0 11,2 11,2
Autres communes espace rural 19,1 14,4 14,4

Retour en haut de page

Retour au sommaire

Repères Chiffres n° 03 - avril 2011

Téléchargement