Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Liens transversaux haut

L’internet de plus en plus prisé, l’internaute de plus en plus mobile

Vincent Gombault, division Conditions de vie des ménages, Insee

Résumé

En 2012, trois personnes sur quatre résidant en France métropolitaine ont utilisé Internet au cours des trois derniers mois, contre seulement 56 % en 2007. La fracture numérique se réduit entre catégories sociales : Internet touche la quasi-totalité des cadres depuis 2007 ; quatre ouvriers sur cinq l’utilisent en 2012, contre un sur deux cinq ans auparavant. Des différences de pratique selon l’âge demeurent, mais l’usage de l’internet se banalise. De nombreuses fonctionnalités disponibles sur la toile sont de plus en plus utilisées. Achats mais aussi ventes en ligne sont ainsi de plus en plus sollicités ces dernières années.

Le développement accéléré de l’internet mobile accompagne ces évolutions : en 2012, 40 % des personnes résidant en France ont déjà surfé sur Internet, en dehors de chez elles, via un ordinateur portable, un téléphone portable ou un appareil de poche, elles n'étaient que 10 % cinq ans auparavant.

Sommaire

Encadré

Publication

Quatre personnes sur cinq ont accès à Internet à leur domicile

En 2012, 78 % des personnes âgées de 15 ans ou plus et résidant en France métropolitaine déclarent avoir un accès à Internet à leur domicile, contre 54 % en 2007 et seulement 12 % en 2000. Dans 97 % des cas, il s’agit d’une connexion haut débit. Les plus jeunes sont les plus équipés (tableau 1) : le taux d’équipement culmine à 96 % pour les moins de trente ans, reste supérieur à 85 % avant 60 ans, puis diminue à 62 % entre 60 et 74 ans et chute à 23 % à partir de 75 ans. Les personnes ne disposant pas d’internet à domicile évoquent en premier lieu comme raison leur manque de compétences. Elles citent également fréquement l’inutilité d’Internet, le coût trop élevé du matériel, ou celui de l’accès. Seuls 3 % déclarent ne pas avoir Internet à domicile du fait de l’absence de haut débit à proximité de leur résidence.

Tableau 1 - Accès et usage d’Internet en 2012
en %
Lecture : 97,7 % des 15-29 ans ont utilisé Internet au cours des 3 derniers mois, dont 88,3 % tous les jours ou presque.
Champ : personnes de 15 ans ou plus vivant en France métropolitaine dans un ménage ordinaire.
Source : Insee, enquête Technologies de l’information et de la communication 2012.
Individus disposant d’un micro-ordinateur à la maison Individus disposant d’Internet à la maison Fréquence de l’utilisation d’Internet Individus ayant utilisé l’internet mobile au cours des 3 derniers mois
Au cours des 3 derniers mois (internautes) dont tous les jours ou presque
Ensemble des répondants 79,1 78,2 75,0 79,7 39,7
Homme 82,4 81,5 77,9 81,6 45,0
Femme 76,0 75,2 72,3 77,8 34,8
15-29 ans 96,4 96,2 97,7 88,3 75,0
30-44 ans 92,6 91,9 92,2 79,4 50,8
45-59 ans 87,8 86,5 82,3 75,9 33,7
60-74 ans 63,0 61,9 52,2 74,3 16,4
75 ans et plus 24,4 23,4 16,5 60,9 3,1
Actifs occupés 92,2 91,6 90,6 80,4 50,1
Agriculteurs 75,1 70,6 62,6 72,2 17,8
Artisans et commerçants 92,1 90,5 85,6 77,7 52,6
Cadres et prof. libérales 98,4 97,6 99,1 92,3 70,9
Professions intermédiaires 95,8 95,0 97,1 86,6 56,3
Employés 89,7 89,6 88,0 72,9 39,1
Ouvriers 88,2 88,2 84,1 72,0 41,5
Chômeurs 86,3 85,7 87,0 81,0 47,1
Étudiants 98,3 97,9 99,1 89,7 78,1
Retraités 50,3 49,2 40,9 72,0 11,7
Sans diplôme ou certificat d’études primaires 54,1 53,2 43,6 65,4 16,6
BEP, CAP, BEPC 82,8 82,6 79,2 75,6 38,5
Baccalauréat 91,4 90,5 91,3 83,0 50,6
Diplôme d’études supérieures 96,0 94,5 96,5 90,1 62,3

Retour au sommaire

En cinq ans la fracture numérique s’est réduite

Entre 2007 et 2012, la proportion de personnes ayant utilisé I’internet au cours des trois derniers mois est passée de 56 % à 75 %. Les différences sont toujours marquées entre générations, mais elles s’estompent avec le temps. Pour les générations nées après 1990, la proportion d’internautes, proche de 100 %, a gagné 8 points en cinq ans. Parmi les générations nées entre 1930 et 1990, elle a progressé d’environ 15 points (tableau 2). Pour les générations nées avant 1930, le taux d’internautes évolue peu et reste inférieur à 9 %. Les différences entre catégories socioprofessionnelles se sont également largement réduites. Parmi les actifs occupés, l’écart entre cadres et ouvriers est ainsi passé de 43 points en 2007 à 15 points en 2012. En effet, la part d’internautes a progressé fortement chez les ouvriers (de 53 % à 84 %) (graphique 1), alors qu’elle était déjà proche de 100 % chez les cadres cinq ans auparavant. En 2007 comme en 2012, il y a un peu plus d’internautes hommes que d’internautes femmes. En revanche, la structure par âge des utilisateurs d’Internet s’est modifiée. L’âge moyen des internautes de plus de 15 ans a ainsi augmenté, passant de 37 ans et demi en 2007 à 41 ans et demi en 2012. Entre 2007 et 2012, la part des internautes âgés d'au moins 60 ans est ainsi passée de 7 % à 16 %, soit une augmentation nettement plus rapide que leur part dans la population totale. À l’inverse, les 15-29 ans ne représentent plus qu’un quart des internautes en 2012, contre un tiers en 2007. De plus, en cinq ans la part des ouvriers dans la population des actifs internautes a progressé alors que leur poids dans la population totale diminuait : en 2012, les ouvriers représentent 20 % des actifs internautes contre 16 % en 2007. La part des employés est restée stable : elle représente un peu plus d’un quart des internautes ; celle des cadres a diminué (19 % en 2012 contre 21 % en 2007), ainsi que celle des professions intermédiaires (26 % en 2012 contre 28 % en 2007). Si la fracture numérique se réduit, les catégories les mieux équipées restent celles qui sont les plus fréquemment connectées : chez les cadres, 9 internautes sur 10 utilisent Internet tous les jours ou presque, contre seulement 7 internautes sur 10 chez les employés et les ouvriers. De même, les plus jeunes utilisent Internet le plus souvent : entre 15 et 29 ans, 9 sur 10 l’utilisent tous les jours ou presque contre seulement 6 sur 10 chez les internautes âgés de 75 ans ou plus. En outre, 9 % des personnes dépourvues d’Internet à leur domicile déclarent l’avoir utilisé au cours des trois derniers mois, soit chez des membres de leur famille, soit chez des amis ou chez des voisins ; 5 % d’entre elles l’ont utilisé sur leur lieu de travail et 2 % dans un cybercafé, une bibliothèque, un hôtel ou un aéroport.

Graphique 1 - Utilisation d’Internet selon la catégorie socioprofessionnelle

Graphique 1 - Utilisation d’Internet selon la catégorie socioprofessionnelle

Lecture : 99% des cadres ont utilisé Internet au cours des 3 derniers mois en 2012 contre 97% en 2007.

Champ : actifs occupés de 15 ans ou plus vivant en France métropolitaine dans un ménage ordinaire.

Source : Insee, enquêtes Technologies de l’information et de la communication 2007 et 2012.

Tableau 2 - Taux d’internautes* suivant les générations
en %
*voir définitions
Lecture : parmi les personnes nées avant 1930, le taux d’internautes est passé de 3,5 % à 8,4 % entre 2007 et 2012.
Champ : personnes de 15 ans ou plus vivant en France métropolitaine dans un ménage ordinaire.
Source : Insee, enquêtes Technologies de l’information et de la communication 2007 et 2012.
Génération née : 2007 2012 Évolution en points
avant 1930 3,5 8,4 4,9
de 1930 à 1949 17,0 32,9 15,9
de 1950 à 1969 59,6 76,8 17,2
de 1970 à 1989 80,9 92,7 11,8
après 1990 91,0 98,6 7,6

Retour au sommaire

Des usages en ligne qui se développent : ventes aux enchères et achats de biens et services

Entre 2007 et 2012, la plupart des services disponibles sur Internet sont de plus en plus utilisés. La vente d’objets aux enchères (26 % en 2012 contre 6 % en 2007) et les achats de biens et services (39 % en 2012 contre 23 % en 2007) font partie des activités qui ont le plus progressé (graphique 2). La gestion des comptes bancaires sur la toile est également de plus en plus utilisée : près de la moitié de la population de 15 ans ou plus en 2012, contre moins du tiers en 2007. Mais l’activité la plus répandue reste les e-mails (2 personnes sur 3), dont la progression se poursuit ces cinq dernières années. À l’inverse, la création d’un site web ou de blog (6 %) ou les jeux en réseaux (10 %) restent peu pratiqués. Les usages d’Internet sont assez proches entre les hommes et les femmes. Les hommes font cependant plus de téléchargements alors que les femmes recherchent plus souvent des informations sur la santé. La communication via des messageries instantanées ou des forums de discussion est surtout pratiquée par les jeunes de moins de 30 ans, qui sont également très friands de téléchargements de logiciels ou de jeux en réseaux.

Graphique 2 - Les activités les plus pratiquées sur Internet au cours des 3 derniers mois

Graphique 2 -  Les activités les plus pratiquées sur Internet au cours des 3 derniers mois

Lecture : les habitants de la métropole sont 25 % à avoir vendu des biens sur Internet en 2012 contre seulement 6 % en 2007.

Champ : personnes de 15 ans ou plus vivant en France métropolitaine dans un ménage ordinaire.

Source : Insee, enquêtes Technologies de l’information et de la communication 2007 et 2012.

Retour au sommaire

L’internet mobile confirme sa percée

Dans leur grande majorité, les utilisateurs accèdent à la toile à partir de leur micro-ordinateur. Mais depuis quelques années, de nouveaux supports (smartphone, netbook, tablette, lecteur MP3, livre électronique, etc.) se sont développés et permettent d’accéder à Internet en dehors de chez soi ou de son lieu de travail. L’internet mobile s’est ainsi fortement développé durant ces cinq dernières années. Près de 40 % des personnes l’utilisent en 2012 contre seulement 10 % en 2007 (graphique 3). L’internet mobile ne s’est cependant pas propagé de la même manière pour toutes les catégories de population. Ainsi, en 2012, son utilisation au cours des trois mois précédant l’enquête est surtout fonction de l’âge : 75 % des 15-29 ans l’ont adopté contre 16 % des personnes âgées de 60 à 74 ans et seulement 3 % des 75 ans ou plus. Par ailleurs, en 2012, plus de 70 % des cadres ont utilisé l’internet mobile au cours des trois derniers mois, contre seulement 40 % des ouviers et des employés (graphique 4). De même, plus on est diplômé, plus on utilise l’internet mobile : parmi les personnes de moins de 60 ans, 67 % des diplômés d’études supérieures l’utilisent contre 30 % des personnes sans diplôme. Alors qu’en 2012, le taux d’utilisation de l’internet fixe est comparable entre zones urbaines et zones rurales, les différences restent fortes pour l’internet mobile. Ainsi, parmi les personnes de moins de 45 ans, sept sur dix ont utilisé l’internet mobile au cours des trois derniers mois dans l’agglomération parisienne, contre seulement cinq personnes sur dix dans les agglomérations de moins de 10 000 habitants, pour une moyenne de six sur dix en France métropolitaine.

Parmi les internautes qui n’ont pas recours à l’internet mobile, 75 % d’entre eux déclarent ne pas l’utiliser car ils n’en ont pas besoin en dehors de chez eux, 25 % estiment que cela coûte trop cher et 17 % ignorent comment il fonctionne. Ils ne sont que 4 % à déclarer qu’ils ne l’utilisent pas car l’internet mobile n’est pas disponible ou trop lent là où ils habitent.

Graphique 3 - Part des personnes s’étant connectées à Internet ou Internet mobile

Graphique 3 -  Part des personnes s’étant connectées à Internet ou Internet mobile

Lecture : en 2012, 75 % des personnes ont surfé sur Internet au cours des 3 derniers mois et 40 % ont accédé à l’internet mobile sur cette même période.

Champ : personnes de 15 ans ou plus vivant en France métropolitaine dans un ménage ordinaire.

Source : Insee, enquêtes Technologies de l’information et de la communication 2007 à 2012.

Graphique 4 - Part des personnes s’étant connectées à l’internet mobile

Graphique 4 - Part des personnes s’étant connectées à l’internet mobile

Lecture : 41 % des ouvriers se sont connectés à l’internet mobile au cours des 3 derniers mois en 2012 contre 7 % en 2007.

Champ : actifs occupés de 15 ans ou plus vivant en France métropolitaine dans un ménage ordinaire.

Source : Insee, enquêtes Technologies de l’information et de la communication 2007 et 2012.

Retour au sommaire

Peu de problèmes sur l’internet mobile, hormis parfois l’accès au réseau

La lenteur de la transmission (ou même l’inaccessibilité du réseau) est le principal problème rencontré par les internautes qui utilisent l’internet mobile : 35 % d’entre eux s’en plaignent. En dehors de ce cas, les internautes surfent la plupart du temps sans désagrément notable ; les difficultés concernent au plus 10 % des utilisateurs : des factures plus élevées que prévu (10 %), des soucis pour utiliser son écran tactile ou écrire un texte dessus (8 %)... Et la moitié des internautes mobiles ne rapporte aucune difficulté.

Retour au sommaire

Le téléphone mobile pour communiquer et chercher de l’information

Parmi les utilisateurs de l’internet mobile via leur téléphone portable ou un appareil de poche (lecteur MP3, livre électronique, etc.), 69 % déclarent l’avoir utilisé au cours des trois derniers mois précédant l’enquête pour envoyer et recevoir des e-mails (tableau 3). En outre, 50 % d’entre eux participent à des réseaux sociaux en y envoyant des messages ou d’autres contributions, 40 % l’utilisent pour jouer ou pour télécharger des jeux, des images, des films ou de la musique et 31 % pour lire ou télécharger des journaux ou des magazines. Seuls 6 % d’entre eux utilisent mobiles ou appareils de poche pour lire ou télécharger des livres électroniques. La plupart de ces activités sont plus souvent pratiquées par les hommes. La participation à des réseaux sociaux est la seule activité plus répandue chez les femmes (56 % contre 45 % chez les hommes). Beaucoup de services disponibles par Internet mobile sont particulièrement prisés par les jeunes : la participation aux réseaux sociaux (71 % chez les moins de 30 ans), mais aussi les jeux ou le téléchargement d’images, de vidéos ou de musique. La lecture de journaux, de magazines ou de livres électroniques est pratiquée avec la même assiduité quel que soit l’âge des internautes. À l’inverse, les personnes âgées pratiquent surtout les correspondances par e-mails. Parmi les personnes qui ont fait des achats via Internet au cours de l’année passée, une faible part d’entre eux (10 %) ont également acheté avec leur téléphone mobile ou un appareil de poche. Quand c’est le cas, plus de la moitié d’entre eux (57 %) déclarent avoir téléchargé un produit culturel payant : film, musique, livre, journaux, applications Internet payantes.

Tableau 3 - Les usages d’Internet mobile au cours des 3 derniers mois
en %
Lecture : 68,4 % des internautes mobiles au cours des 3 derniers mois ont envoyé ou reçu des e-mail via l’internet mobile.
Champ : internautes de 15 ans ou plus vivant en France métropolitaine dans un ménage ordinaire et ayant utilisé Internet mobile sur téléphone ou appareil de poche au cours des 3 derniers mois.
Source : Insee, enquête Technologies de l’information et de la communication 2012.
Envoyer et recevoir des e-mails Lire ou télécharger des journaux ou des magazines Lire ou télécharger des livres électroniques Jouer ou télécharger des jeux, des images, de la vidéo ou de la musique Utiliser un service de podcast pour recevoir automatiquement des fichiers audio ou vidéo Participer à des réseaux sociaux via la création d’un profil et l’envoi de messages
Ensemble 69,0 30,8 5,6 39,5 9,2 49,7
Homme 70,5 33,6 7,4 42,4 12,0 44,7
Femme 67,2 27,3 3,3 35,9 5,8 55,9
15-29 ans 59,9 29,4 4,8 52,5 9,5 70,9
30-44 ans 74,6 33,9 6,0 35,5 9,9 41,7
45-59 ans 75,7 28,4 6,5 24,4 8,4 26,5
60 ans ou plus 80,9 29,3 5,3 13,6 4,7 12,3

Retour au sommaire

Encadré

Des disparités entre les pays européens

Entre les différents pays de l’Union européenne, le taux d’utilisateurs d’Internet agés de 16 à 74 ans varie du simple à près du double selon les pays (graphique). Ainsi, 94 % des Suédois ont utilisé Internet au cours de l’année contre seulement 50 % des Roumains. Les habitants des pays du Nord comme la Suède, le Danemark ou les Pays-Bas sont ainsi, en moyenne, beaucoup plus nombreux à avoir surfé sur Internet en 2012 que les habitants des pays du Sud (Italie, Grèce ou Portugal) et de l’Est (Roumanie, Bulgarie ou Pologne). Les Français (83 %) se situent au 8erang européen, 8 points au dessus de la moyenne européenne (75 %).

graphique - Proportion d'européens ayant utilisé Internet en 2012

graphique - Proportion d'européens ayant utilisé Internet en 2012

* chiffre provisoire.

Lecture : 83% des personnes de 16 à 74 ans vivant en France ont utilisé Internet en 2012 contre une moyenne de 75% dans l'Europe des 27.

Champ : population de 16 à 74 ans vivant en ménage ordinaire.

Source : Eurostat.

Retour au sommaire

Insee Première N° 1452 - juin 2013

Téléchargement

Liens

Insee Première : Présentation de la collection et liste des numéros parus