Aller au contenu

Aller au menu principal

Liens transversaux haut

En 2013, 811 510 bébés sont nés en France

Plus de 800 000 bébés par an depuis 2005

Vanessa Bellamy, division Enquêtes et études démographiques, Insee

Résumé

En 2013, 811 510 nouveau-nés ont vu le jour en France. C’est un peu moins qu’en 2012 mais bien plus qu’au milieu des années 1990. Depuis 2005, plus de 800 000 bébés naissent chaque année sur le territoire.

L’âge moyen des mères à l’accouchement continue de s’élever depuis la fin du baby-boom et dépasse désormais 30 ans. En 2013, 5 % des mères ont 40 ans ou plus l’année de la naissance de leur enfant, soit autant qu’en 1946. Près d’un accouchement sur soixante a donné lieu à une naissance multiple. Cette proportion augmente avec l’âge de la mère.

Sommaire

Publication

Le nombre de naissances diminue légèrement en 2013

En 2013, 811 510 bébés sont nés en France (hors Mayotte), dont 781 621 en métropole. C’est 9 500 naissances de moins qu’en 2012, soit une baisse de 1,2 % (figure 1). Le nombre de naissances reste néanmoins important. Depuis 2005, il dépasse 800 000 chaque année (respectivement 770 000 pour la France métropolitaine). Il demeure plus élevé que dans les années 1990 et au début des années 2000, même s’il reste en deçà des niveaux atteints pendant le baby-boom : environ 850 000 naissances en moyenne entre 1946 et 1974 pour la seule métropole.

Parmi les bébés nés en 2013, 57 % sont nés hors mariage (56 % en métropole). Cette part progresse fortement depuis le milieu des années 1970. Auparavant, elle n’avait dépassé 10 % qu’à deux reprises, à des périodes marquées par les guerres : entre 1915 et 1919, puis en 1945.

Haut de page

L’âge des mères continue de croître

En 2013, l’âge moyen des mères à l’accouchement est de 30,3 ans, tous rangs de naissance confondus (figure 2). Il augmente depuis le milieu des années 1970, où les mères accouchaient en moyenne à 26 ans. Pendant le baby-boom, les mères accouchaient un peu plus tardivement, à 27 ou 28 ans en moyenne. L’âge moyen était alors tiré vers le haut par les naissances de rang élevé. La hausse enclenchée à partir de la fin des années 1970 tient, elle, au report progressif de l’âge au premier enfant.

Parmi les bébés nés en 2013, près des deux tiers ont une mère âgée de 25 à 34 ans l'année de leur naissance ; 14 % ont une mère âgée de moins de 25 ans et 22 % ont une mère âgée de 35 ans ou plus. Ces proportions ont beaucoup évolué au cours des dernières décennies (figure 2), du fait à la fois des changements de comportement des femmes en termes de fécondité (propension à avoir un enfant, calendrier d’accouchement), mais aussi de l’évolution de la répartition des femmes par tranche d’âge dans la population.

Ainsi, après la seconde guerre mondiale, la part des naissances issues de mères âgées de 20 à 24 ans est restée relativement stable, jusqu’à ce que les femmes nées entre 1946 et 1950 commencent à procréer. Ces générations, nombreuses, ont de surcroît commencé à enfanter jeune. De ce fait, les mères de 20-24 ans contribuent pour près de 40 % aux naissances de 1970. Ces mêmes générations, qui atteignent entre 25 et 29 ans en 1975, donnent encore naissance à 36 % des bébés cette année-là. La part des naissances issues de mères de 20 à 24 ans diminue ensuite largement : 27 % en 1985 et 12 % en 2013.

À l’inverse, la part des femmes de 30 ans ou plus dans l’ensemble des naissances de tous rangs ne cesse de progresser depuis 1975. Celle des mères de 40 ans ou plus retrouve en 2013 son niveau de 1946, soit 5 % des naissances. Les mères de 45 ans ou plus représentent 0,3 % des naissances. Au tout début des années 1980, les mères âgées de 40 ans ou plus représentaient seulement 1 % des naissances.

71 % des enfants nés en 2013 ont des pères âgés d'au moins 30 ans et 16 % ont des pères âgés de 40 ans ou plus. Ainsi, plus de la moitié des nouveau-nés (52 %) a des parents âgés tous deux d'au moins 30 ans ; pour 4 % d’entre eux, les deux parents ont au moins 40 ans.

Figure 2 - Âge des mères à l'accouchement
Année Répartition des naissances dans l’année par âge de la mère (en %) Âge moyen atteint dans l'année (moyenne simple en années)
Moins de 20 ans de 20 à 24 ans de 25 à 29 ans de 30 à 34 ans de 35 à 39 ans 40 ans ou plus Ensemble
Note : les séries présentent une légère rupture en 1975. En effet, avant 1975, les enfants nés vivants, mais décédés au moment de la déclaration de leur naissance à l'état civil, n’étaient pas pris en compte dans les statistiques de naissances. À partir de 1975, ils sont inclus.
Lecture : parmi les enfants nés en 1946, quel que soit leur rang de naissance, 3,9 % ont une mère âgée de moins de 20 ans cette année-là.
Champ : France métropolitaine jusqu'en 1990 et France hors Mayotte ensuite.
Source : Insee, statistiques de l'état civil.
1946 3,9 26,9 27,7 21,4 14,9 5,3 100 28,6
1950 4,4 29,9 33,8 15,9 11,3 4,7 100 27,7
1955 3,7 29,6 33,0 21,6 8,4 3,7 100 27,6
1960 3,9 27,9 33,2 21,1 10,9 3,0 100 27,8
1965 6,8 29,5 30,1 19,9 10,2 3,4 100 27,4
1970 6,5 39,3 26,8 16,0 8,5 2,9 100 26,5
1975 7,1 35,6 36,4 13,3 5,7 1,9 100 26,1
1980 4,8 31,8 37,6 19,9 4,8 1,1 100 26,6
1985 3,2 27,0 39,0 21,8 7,9 1,2 100 27,4
1990 2,5 20,7 39,1 25,6 10,0 2,1 100 28,3
1995 2,0 16,2 37,7 29,8 11,8 2,5 100 29,0
2000 2,3 13,6 35,0 31,7 14,2 3,2 100 29,6
2005 2,2 14,1 31,0 33,0 15,7 4,0 100 29,9
2010 1,9 13,5 31,1 32,1 16,9 4,5 100 30,1
2013 1,8 12,3 30,5 33,5 17,0 5,0 100 30,3

Haut de page

Un accouchement sur soixante a donné naissance à 2 enfants ou plus

Sur les 805 801 accouchements comptabilisés en France en 2013, 13 898 étaient des accouchements multiples (soit 1,7 % des accouchements), c’est-à-dire ayant engendré plus d’un seul enfant, vivant ou sans vie. Sur les 28 014 enfants, vivants ou sans vie, nés de ces accouchements multiples, 97,7 % étaient des jumeaux (figure 3).

La part des accouchements donnant naissance à des jumeaux (accouchements doubles) augmente fortement avec l’âge de la mère (figure 4) : moins de 1 % pour les femmes de moins de 25 ans, 2,3 % pour les femmes de 35 à 44 ans et 5,7 % pour les femmes de 45 ans ou plus.

En dix ans, la proportion d’accouchements doubles est passée de 1,5 % à 1,7 %, et cette augmentation est concentrée sur les femmes de 40 ans ou plus. En effet, entre 2003 et 2013, pendant que la part des naissances gémellaires reste relativement stable pour toutes les femmes de moins de 40 ans, elle passe de 1,8 % à 2,4 % pour celles de 40 à 44 ans, et de 2,8 % à 5,7 % pour les femmes de 45 ans ou plus.

Ces évolutions sont en partie liées au fait que les mères plus âgées ont plus souvent recours à l’assistance médicale à la procréation (stimulations ovariennes ou fécondations in vitro). Ces méthodes induisent en effet plus fréquemment des grossesses multiples.

Figure 3 - Les accouchements multiples
Année Simples Doubles Triples ou plus Total Nombre d'enfants nés vivants
Note : les accouchements comptabilisés ici sont ceux qui donnent naissance à au moins un enfant déclaré à l'état civil, qu'il soit vivant ou sans vie au moment de la naissance. Le nombre d’enfants issus de ces accouchements comprend donc des enfants nés sans vie et diffère du nombre des naissances vivantes diffusé habituellement. Par exemple en 2013, on compte 819 917 enfants nés vivants ou sans vie et 811 510 enfants nés vivants.
Champ : France, hors Mayotte.
Source : Insee, statistiques de l'état civil.
Nombre d'accouchements 2013 791 903 13 687 211 805 801
Nombre d'accouchements 2003 775 353 12 184 222 787 759
Nombre de nouveau-nés 2013 791 903 27 374 640 819 917 811 510
Nombre de nouveau-nés 2003 775 353 24 368 670 800 391 793 044

Haut de page

Sources

Les statistiques d’état civil sur les naissances sont issues d’une exploitation des informations transmises par les mairies à l’Insee. Le code civil oblige en effet à déclarer tout événement relatif à l'état civil (naissances, mariages, décès, reconnaissances) à un officier d'état civil dans des délais prescrits. L'Insee s'assure de l'exhaustivité et de la qualité des données avant de produire les fichiers statistiques d'état civil.

Les données « France » ne prennent pas en compte les naissances enregistrées sur l’île de Mayotte.

Bibliographie

Haut de page

Insee Focus N° 9 - septembre 2014

Téléchargement

  • Données complémentaires (68 ko) : Ce fichier présente les données des tableaux et des graphiques de la publication, enrichies éventuellement par des données complémentaires

Liens

Insee Focus : Présentation de la collection et liste des numéros parus