Aller au contenu

Aller au menu principal

Aller à la recherche

Liens transversaux haut

Midi-Pyrénées et l'international : échanges extérieurs

Dans un contexte de crise, des résultats honorables grâce à l'aéronautique et au spatial


En Midi-Pyrénées, les exportations et les importations reculent en 2009, mais moins qu'au niveau national. Portée par la filière aéronautique et spatiale, la région est la 3e région exportatrice de France et la 1ère en termes d'excédent commercial. Mais les autres secteurs sont en repli, qu'il s'agisse des produits agricoles et agroalimentaires, de la santé ou du textile-habillement.



Retour au sommaire

Avertissement

Afin d'harmoniser la comptabilisation bilatérale des échanges des filières aéronautiques allemande et française, certains flux entrant dans le cadre de la fabrication coordonnée d'Airbus, auparavant exclus des statistiques françaises, sont désormais pris en compte. Ce qui a pour effet de majorer le volume des échanges extérieurs de Midi-Pyrénées en 2009.

Sur un fond de crise internationale, les résultats du commerce extérieur de Midi-Pyrénées avec le reste du monde sont très honorables. Ils sont largement imputables à la filière aéronautique et spatiale.

La stabilité des exportations d'Airbus, d'ATR et du secteur spatial permet à Midi-Pyrénées de mieux résister à la crise que les autres régions. Les exportations (31,1 milliards d'euros) et les importations (20,9 milliards d'euros) ne sont respectivement en recul que de 5,7 % et de 4,9 %, contre 17,7 % et 18 % au niveau national. Mais ces baisses ne sont plus que de 3,6 % et 4,4 % si on raisonne à champ constant (voir Avertissement ci-dessus).

La région est ainsi la 3e région exportatrice de France. Et malgré une contraction de son solde commercial, Midi-Pyrénées conserve sa position de leader national avec 10,1 milliards d'euros d'excédent, dont 9,8 milliards imputables à la seule filière aéronautique et spatiale.

Un solde toujours largement positif - Évolution des échanges de Midi-Pyrénées

Davantage que la crise, le nouveau mode de comptabilisation exacerbe par ailleurs les déséquilibres structurels de la région. Le poids du secteur aéronautique et spatial dans les exportations est désormais de 81 %. Et la Haute-Garonne représente maintenant 91 % des exportations régionales.

La Haute-Garonne représente 91 % des exportations régionales - Poids des départements dans les exportations de Midi-Pyrénées

Retour haut de page

Près des trois quarts des exportations françaises du secteur aéronautique et spatial

Bien qu'elles soient en sensible retrait sur un an, les exportations de la filière représentent désormais 81 % des ventes de la région (80 % en 2008 et 78 % en 2007). Au niveau national, Midi- Pyrénées porte 71 % des exportations sectorielles.

Les exportations de la plupart des autres filières sont en net recul. Après une baisse de 13 % en 2008, les exportations du secteur textile habillement- cuir chutent à nouveau lourdement (− 24 %). Cette évolution est largement imputable aux produits textiles dont les ventes s'effondrent (− 37 %). Autres baisses significatives, celles des « machines industrielles » (− 20 %) et des « produits métallurgiques » (− 18 %). Après la dynamique des ventes en 2008, les « produits chimiques, parfums et cosmétiques » et les « produits agricoles » sont en repli de 11 et 10 %. Les autres postes se contractent moins fortement. C'est notamment le cas des « produits pharmaceutiques », moins sensibles aux variations conjoncturelles, qui ne fléchissent que de 2,8 %.

Poids écrasant des exportations aéronautique et spatiales - Part des principales filières à l'exportation

Retour haut de page

L'Union européenne et l'Allemagne consolident leur position de premier client de Midi-Pyrénées

En 2009, l'Union européenne a absorbé 53,5 % des exportations régionales. L'Asie vient en seconde position avec 20,8 % des exportations, suivie du Proche et Moyen-Orient (9,7 %) et de l'Amérique (6,9 %).

À l'exception notable de Singapour (+ 37 %) et des Émirats Arabes Unis (+ 77 %), les exportations régionales sont en repli vers les principales destinations.

En absorbant 35 % des exportations régionales, l'Allemagne conforte sa position de leader ; elle est suivie de la Chine, dont les achats sont pourtant en repli (− 40 %), et de Singapour (+ 37 %).

L'Allemagne de loin le premier client - Les principaux pays clients de Midi-Pyrénées en 2008 et 2009

Les produits de la construction aéronautique et spatiale ont un impact majeur sur les flux de Midi-Pyrénées avec l'ensemble de ses dix premiers clients. Si les exportations de la filière sont restées stables avec l'Allemagne (+ 1,9 %), elles ont fortement progressé avec Singapour (+ 40 %) et les Émirats Arabes Unis (+ 185 %), ces deux derniers pays ayant été les premiers acheteurs de l'A380. Elles sont en revanche en net repli avec la Chine (− 44 %) et l'Australie (− 46 %). La relative stabilité des exportations vers l'Italie (− 2 %), cinquième client de Midi-Pyrénées, cache deux évolutions contraires : hausse de 10 % des ventes de la filière aéronautique et contraction des ventes des autres secteurs d'activité.

Avec l'Espagne, quatrième client, les exportations de la filière aéronautique et spatiale sont par contre en net recul (− 21 %), tout comme celles de produits de la culture et de l'élevage qui sont en repli de 25 %.

Retour haut de page

Les importations baissent dans la plupart des secteurs

Hors filière aéronautique et spatiale dont les importations diminuent, les achats de la filière « agriculture, pêche, aquaculture » et ceux de « matériels électriques, électroniques et informatiques » restent stables. La plupart des autres secteurs enregistre en revanche une forte baisse. Les importations de « produits métallurgiques et métalliques » ainsi que celles de la filière « chimie, parfums cosmétiques » chutent respectivement de 29 % et de 19 %. Les achats du secteur « textile-habillement-cuir » enregistrent quant à eux un repli de 15 %, et même de 28 % dans le secteur textile.

Retour haut de page

L'Union européenne et l'Amérique du Nord s'imposent comme les premiers fournisseurs

Les importations de Midi-Pyrénées sont largement dominées par les pays de l'Union Européenne (76 % des achats), l'Amérique du Nord se plaçant en seconde position (16 %). Le poids de l'Union européenne baisse légèrement alors que celui de l'Amérique du Nord reste stable. Les achats en provenance de ces deux zones sont respectivement en repli de 4,6 et 5,8 %, à l'instar de la zone Asie (- 3,2 %).

Exception faite de la Chine (+ 10 %) et de l'Espagne (+ 3 %), les achats effectués auprès des principaux pays fournisseurs de la région sont en repli. Dans le cas de la Chine, les achats de matériels électriques progressent de 78 % alors que ceux d'articles d'habillement sont en repli de 7,2 %. Avec l'Espagne, deux postes sont particulièrement dynamiques : les produits de la construction aéronautique et spatiale (+ 12,5 %) et ceux de la construction automobile (+ 231 %).

Les principaux fournisseurs restent les mêmes : l'Allemagne se place en tête (57 % des achats), suivie des États-Unis (14 %), du Royaume-Uni (6 %), de l'Espagne (4,7 %), de la Chine (2,4 %) et de l'Italie (2,3 %).

Made in germany - Les principaux fournisseurs de Midi-Pyrénées en 2008 et 2009

Retour haut de page

La filière aéronautique et spatiale conforte sa position

Renforcée artificiellement par la nouvelle comptabilisation sectorielle des échanges France-Allemagne, la filière aéronautique et spatiale concentre désormais plus de 78 % du volume des échanges de la région (81 % des exportations, 74 % des importations).

Après la dynamique de l'année 2008, les échanges de la filière marquent le pas. Exportations et importations sont en léger repli. Le solde sectoriel n'en reste pas moins largement excédentaire à 9,8 milliards d'euros.

Si les livraisons d'Airbus battent des records (498 appareils livrés, soit 15 unités de plus qu'en 2008), avec un chiffre d'affaires de 35 milliards d'euros, les commandes sont en recul. Avec 310 commandes, les objectifs, fixés à 300 appareils, sont cependant dépassés.

L'aéronautique et le spatial restent largement excédentaires - Évolution des échanges de la filière aéronautique et spatiale

De son côté, ATR livre 54 appareils (contre 55 en 2008) et enregistre 40 commandes (42 en 2008). Le constructeur affiche un chiffre d'affaires record de 1,1 milliard d'euros, confirmant ainsi les résultats obtenus en 2008 (1 milliard d'euros).

L'Allemagne reste logiquement le partenaire incontournable : 40 % des exportations et 71 % des importations de la filière lui sont imputables. Et le poids de l'Allemagne se trouve désormais renforcé par la nouvelle comptabilisation des échanges. Ceux-ci affichent par ailleurs une relative stabilité en 2009 : les exportations progressent de 1,9 %, les importations reculent de 3,2 %.

En dehors de l'Allemagne, avec laquelle les échanges intègrent aussi les flux intra-groupe, la Chine, bien qu'en net repli (− 44 %) conserve en 2009 sa place de premier client, à égalité avec Singapour (8,9 % des exportations) et devant la Russie (5,9 %).

Baisse des exportations vers la Chine - Principaux clients, hors Allemagne, de la filière aéronautique et spatiale en 2009

Retour haut de page

Textile-habillement : la baisse des échanges se poursuit

Frappés par la baisse de la consommation d'articles d'habillement et le ralentissement de l'activité industrielle, les échanges commerciaux de la filière textile-habillement continuent à chuter et le déficit se creuse à 134,6 millions d'euros (122,7 millions en 2008). Bien que cette situation soit due pour l'essentiel au déficit récurrent du secteur de l'habillement, l'érosion du solde des échanges du secteur textile se poursuit : l'excédent est passé de 151,3 millions d'euros en 2001 à 12,9 millions en 2009.

Les exportations, à 220 millions d'euros, enregistrent une nouvelle baisse (- 27 %), plus forte qu'en 2008 (- 13 %). Leur poids dans le total des exportations régionales est devenu négligeable (0,7 %). Ce sont à nouveau les produits textiles, secteur fortement exportateur, qui ont été les plus touchés (- 37 %), les articles d'habillement restant stables, après avoir progressé de 13 % en 2008.

Les échanges dans le textile-habillement continuent à plonger - Évolution des échanges de la filière textile-habillement de Midi-Pyrénées

En 2009, les principaux clients de la filière textile-habillement restent les mêmes. La Roumanie poursuit sa progression, devenant le premier client de produits textiles devant l'Allemagne. L'Arabie Saoudite, dont les achats sont en forte hausse ces trois dernières années, est devenue le second acheteur d'articles d'habillement, après le Royaume-Uni et devant l'Espagne.

Les importations, à 355 millions d'euros, baissent pour la cinquième année consécutive (− 16 %). Largement tributaire de l'activité industrielle de la filière, le sous-secteur textile enregistre la plus forte chute (− 28 %), les importations d'articles d'habillement affichant de leur côté une baisse de 7,8 %.

L'Italie et la Chine conservent en 2009 leur place de premiers fournisseurs de la région, respectivement de produits textiles et d'articles d'habillement.

ROUMANIE ET ARABIE SAOUDITE DEVIENNENT DE GROS CLIENTS
Poids des principaux clients et fournisseurs de la filière textile/habillement régionale en 2009
 
Clients Fournisseurs
Produits textiles % Articles d'habillement % Produits textiles % Articles d'habillement %
Source : Douanes
1. Roumanie 17,6 1. Royaume Uni 14,1 1. Italie 16,9 1. Chine 27,8
2. Allemagne 10,3 2. Arabie Saoudite 12,9 2. Maroc 10,6 2. Tunisie 19,7
3. Espagne 9,1 3. Espagne 12,2 3. Chine 9,6 3. Maroc 8,8
4. Slovénie 8,8 4. Belgique 12,1 4. Portugal 8,4 4. Roumanie 7,7
5. Tunisie 7,8 5. Andorre 10,2 5. Allemagne 6,7 5. Inde 5,7
6. Maroc 6,9 6. Italie 6,8 6. Roumanie 6,7 6. Bengladesh 5,1

Retour haut de page

Dégradation des échanges du secteur de la santé

Avec seulement 0,9 % du total des exportations de la région, les ventes de la filière santé (produits pharmaceutiques, équipements électromédicaux, de diagnostic et de traitement, matériel à usage médical, optique et dentaire) ne contribuent que pour une faible part au commerce extérieur de Midi-Pyrénées.

L'année 2009 s'achève sur un recul global des exportations de ce secteur (− 4,2 %) et sur une croissance des importations (+ 10,3 %), la tendance touchant l'ensemble des sous-secteurs de la filière. L'excédent commercial se contracte fortement (− 31 %), comme en 2008.

Santé : l'excédent commercial se contracte à nouveau - Évolution des échanges de la filière santé

Les équipements électro-médicaux, de diagnostic et de traitement enregistrent la plus forte baisse à l'export (− 25 %) et la plus forte hausse à l'import (+ 19 %).

Une activité internationale tournée vers tous les continents - Principaux pays clients

Retour haut de page

La filière agricole est également touchée

Après la relativement bonne tenue du secteur en 2008, les échanges de la filière agricole et agroalimentaire sont orientés à la baisse en 2009.

Concentrant 4,3 % des exportations de Midi-Pyrénées, près du quart hors secteur aéronautique et spatial, la filière agricole (produits agricoles, sylvicoles, aquacoles) et des industries agroalimentaires (IAA) occupe une place non négligeable dans l'économie régionale.

Les exportations, à 1 340 millions d'euros, accusent un repli de 7,1 % et les importations, à 994 millions d'euros de − 5,6 %. L'excédent commercial de la filière se contracte de 11,3 % par rapport à 2008, pour s'établir à 346 millions d'euros.

Les produits agricoles, sylvicoles, de la pêche et de l'aquaculture, qui représentent 57 % des exportations de l'ensemble du secteur, accusent une baisse de 9,9 %, contrastant avec la hausse de l'année 2008. Les importations restent stables en revanche. L'excédent commercial se replie donc à nouveau (− 16,3 %).

Les exportations agroalimentaires reculent de 3,3 % et les importations de 8,2 % : le solde, déficitaire de 84 millions d'euros, demeure stable.

Les échanges agricoles et agroalimentaires reculent - Évolution des échanges de la filière agricole et agroalimentaires

L'Union européenne reste en 2009 la zone privilégiée des échanges de la filière agricole et agroalimentaire régionale. L'Espagne et l'Italie s'imposent largement comme les principaux clients qu'il s'agisse de produits agricoles ou agroalimentaires.

PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES : L'ESSENTIEL DES ÉCHANGES AVEC LE RESTE DE l'UNION EUROPÉENNE
Poids des principaux clients et fournisseurs de la filière agricole et agroalimentaire de Midi-Pyrénées en 2009
 
Clients Fournisseurs
Produits des IAA % Produits agricoles % Produits des IAA % Produits Agricoles %
Source : Douanes
1. Espagne 20,0 1. Italie 36,0 1. Pays-Bas 22,1 1. Espagne 20,0
2. Italie 17,0 2. Espagne 31,7 2. Espagne 21,1 2. Etats-Unis 17,6
3. Royaume-Uni 10,0 3. Allemagne 4,5 3. Allemagne 17,1 3. Pays-Bas 8,7
4. Allemagne 7,2 4. Royaume-Uni 3,7 4. Belgique 9,7 4. Norvège 6,7
5. Belgique 6,9 5. Belgique 3,0 5. Italie 5,0 5. Argentine 5,6

RECUL DES EXPORTATIONS DANS L'ENSEMBLE DES FILIÈRES EN 2009
Les exportations en 2009 en Midi-Pyrénées
 
Valeur (million d'euros) Poids dans le total des exportations (%) Évolution 2009-2008 (%)
Source : Direccte Midi-Pyrénées, Douanes mars 2010
Total des exportations 31 049 100 - 5,7
dont principales filières exportatrices
Construction aéronautique et spatiale 25 327 81,6 - 4,0
Equipements et matériels électriques, électroniques et informatiques 1 658 5,3 - 4,7
Produits agricoles et alimentaires, dont 1 340 4,3 - 7,2
- Produits agricoles, sylvicoles, de la pêche et de l'aquaculture 758 2,4 - 10,0
- Produits des industries agroalimentaires 582 1,9 - 3,3
Machines industrielles, agricoles et diverses 583 1,9 - 20,3
Produits chimiques, parfums, cosmétiques 528 1,7 - 11,4
Produits métallurgiques et métalliques 379 1,2 - 17,9
Textile, habillement, cuir 263 0,8 - 23,7
Produits pharmaceutiques 239 0,8 - 2,8

SEULS LES ACHATS DE PRODUITS AGRICOLES ET DE MATÉRIELS ÉLECTRIQUES, ÉLECTRONIQUES ET INFORMATIQUES SONT STABLES EN 2009
Les importations en 2009 en Midi-Pyrénées
 
Valeur (million d'euros) Poids dans le total des importations (%) Évolution 2009-2008 (%)
Source : Direccte Midi-Pyrénées, Douanes mars 2010
Total des importations 20 921 100 - 4,9
dont principales filières importatrices
Construction aéronautique et spatiale 15 464 73,9 - 3,9
Équipements et matériels électriques, électroniques et informatiques 1 222 8,2 1,5
Produits agricoles et alimentaires, dont 995 4,8 - 5,5
- Produits des industries agroalimentaires 666 3,2 - 8,1
- Produits agricoles, sylvicoles, de la pêche et del'aquaculture 329 1,6 0,3
Produits métallurgiques et métalliques 560 2,7 - 29,4
Machines industrielles, agricoles et diverses 452 2,2 - 2,4
Textile, habillement, cuir 430 2,1 - 14,7
Produits chimiques, parfums, cosmétiques 367 1,8 - 19,5
Produits en caoutchouc, plastique et produits minéraux divers 364 1,7 - 4,2

Retour haut de page

Retour au sommaire