Aller au contenu

Aller au menu principal

Liens transversaux haut

Région de naissance, région de domicile - Cartes interactives

Cet outil permet de visualiser des cartes interactives régionales montrant comment la population française se déplace entre son lieu de naissance et son lieu de résidence en 2008.

Il permet par exemple de découvrir graphiquement dans quelles régions habitent les personnes nées dans une région donnée, et où sont nés les habitants d'une région.

Sommaire du mode d'emploi

Les données : lieu de naissance, lieu de domicile

Les données collectées lors des enquêtes de recensement de la population permettent de connaître le lieu de naissance et le lieu de résidence des individus enquêtés.

Les cartes présentées ont été élaborées à partir des résultats statistiques 2008 du recensement au niveau régional. Elles fournissent une représentation graphique des migrations entre la région de naissance des habitants de la France en 2008 et leur région de résidence.

Elles permettent de répondre visuellement aux questions :

Où vivent les habitants de la France nés dans ma région ? Où sont nés les habitants de ma région ? La population de ma région est-elle plus importante que le nombre d'habitants de la France qui y sont nés ?
Où vivent les habitants de la France nés dans ma région ? Où sont nés les habitants de ma région? La population de ma région est-elle plus importante que le nombre d'habitants de la France qui y sont nés ?

Pour passer d'une carte à l'autre, on utilisera les trois boutons placés en haut à gauche :

Où vivent les habitants de la France nés dans ma région ?Où vivent les habitants de la France nés dans ma région ?

Où sont nés les habitants de ma région ?Où sont nés les habitants de ma région ?

La population de ma région est-elle plus importante que le nombre d'habitants de la France qui y sont nés ?La population de ma région est-elle plus importante que le nombre d'habitants de la France qui y sont nés ?

Chacune de ces cartes est disponible pour la population totale de chaque région, ainsi que pour trois sous-populations distinctes :

Pour changer de sous-population, on cliquera sur celle de son choix, au-dessus de la carte :

Choisir une sous-population

Haut de page

Trois cartes et des graphiques

Chaque carte représente par des densités de couleur pour chaque région des indicateurs calculés à partir de la population de la région en 2008, du nombre de personnes nées dans la région, et du nombre de personnes nées et habitant dans la région.

Carteindicateur représenté
1 Où vivent les habitants de la France nés dans ma région ?Pourcentage des personnes nées dans la région habitant la région en 2008
2 Où sont nés les habitants de ma région ?Pourcentage des habitants de chaque région nés dans la même région
3 Personnes habitant et personnes nées dans chaque régionÉcart entre la population et le nombre de personnes nées dans la région

Chaque carte est accompagnée dans la partie inférieure droite d'un graphique qui présente les régions par ordre décroissant des valeurs de l'indicateur représenté sur la carte.

Graphique Graphique Graphique

Ce graphique permet de repérer très rapidement les régions pour lesquelles l'indicateur concerné a les plus fortes ou les plus faibles valeurs.


Quand on déplace le curseur de la souris au-dessus d'une des régions sur la carte ou au-dessus d'une des barres du graphique associé en bas à droite, la région concernée est mise en avant à l'écran de trois façons différentes :

Par exemple, pour le Languedoc-Roussillon et la population totale, le cadre et le graphique complémentaire :

Graphique Graphique Graphique

NB : Dans le cas de la carte 3, le graphique permet de visualiser en même temps les proportions relatives de la population de la région, du nombre d'habitants de la France en 2008 nés dans la région, et du nombre de personnes habitant la région en 2008 qui y sont nées.

En déplaçant le curseur au-dessus du graphique du bas, on peut ainsi très rapidement accéder aux données de la région associée, de la plus petite à la plus grande pour l'indicateur concerné.

Par exemple, sur la première carte pour la population totale, si on place le curseur au-dessus de la plus petite barre du graphique, on met en avant la région pour laquelle la part des personnes nées dans la région qui y habitent encore en 2008 est la plus faible.

Haut de page

Visualiser les migrations naissance / domicile vers ou depuis une région

Pour visualiser les migrations de la région de naissance vers la région de domicile, il suffit de sélectionner la région de son choix en cliquant sur la carte ou sur le graphique en bas à droite.

Par exemple, sélection de la Bretagne sur les cartes 1 et 2 :

Graphique Graphique
Sur la carte ci-dessus, vue sous l'angle de la région de naissance, on observe les proportions parmi les personnes nées en Bretagne de celles qui habitent dans d'autres régions en 2008. Les surfaces des flèches associées sont proportionnelles à la part des habitants de chaque région parmi les personnes nées en Bretagne. Cette part est la plus forte dans les régions Pays de Loire et Île de France. Sur la carte ci-dessus, vue sous l'angle de la région de résidence en 2008, on observe les proportions parmi les personnes habitant en Bretagne en 2008 de celles qui sont nées dans d'autres régions. Les surfaces des flèches associées sont proportionnelles à la part des habitants nés dans chaque région parmi les personnes habitant en Bretagne en 2008. Cette part est la plus forte dans les régions Pays de Loire et Île de France. La part des personnes nées à l'étranger dans les résidents de la Bretagne en 2008 vient immédiatement après.

NB 1 : les données représentées sur les cartes sont issues du recensement de la population, et concernent donc les personnes habitant la France en 2008. En particulier, le nombre de naissances considéré est celui des personnes habitant la France en 2008. Les personnes nées en France mais n'y habitant pas en 2008 ne sont pas comptées (elles ne sont pas enquêtées par le recensement). Les personnes nées hors de France et habitant la France en 2008 y sont comptées. Ainsi, sur la première carte, on ne peut pas représenter les flux entre le lieu de naissance en France et le lieu de domicile en 2008 hors de France. Par contre, sur la deuxième carte, ont peut savoir quelle est dans la population de chaque région la proportion des personnes nées à l'étranger (nés à l'étranger) ou nées dans une communauté d'outremer (nés dans une communauté d'outremer). Ces proportions sont donc représentées par des flèches sur la deuxième carte.

NB 2 : la troisième carte a pour objectif de confronter les flux entre régions dans les deux sens. Représenter l'ensemble de ces flux (vers une région ou en provenance d'une région) produirait un graphique illisible. C'est pourquoi dans la carte 3, quand on sélectionne une région, les flux ne sont pas représentés. On peut alors visualiser les flux dans les deux sens entre la région sélectionnée et une autre région en positionnant le curseur de la souris au-dessus de l'autre région (voir paragraphe suivant : carte 3).

Quand on sélectionne une région, pour les cartes 1 et 2, le graphique en bas à droite est mis à jour avec respectivement :

les pourcentages par autre région de résidence des personnes nées dans la région sélectionnée (carte 1), les régions étant classées par valeurs décroissantes les pourcentages par autre lieu de naissance des habitants de la région sélectionnée (carte 2), les régions étant classées par valeurs décroissantes
Graphique Graphique

Pour la carte 3, le graphique en bas à droite est simplement masqué quand une région est sélectionnée.

Haut de page

Visualiser les migrations entre deux régions

Cartes 1 et 2

Quand une région est sélectionnée, si on déplace le curseur de la souris au-dessus d'une autre région sur la carte ou au-dessus d'une des barres du graphique en bas à droite :

Par exemple, si on veut savoir combien de personnes nées en Bretagne habitent en Île de France en 2008, et quelle est leur part parmi les personnes nées en Bretagne (carte1) :

Il y a 206 092 habitants de l'Île de France en 2008 nés en Bretagne. Ils représentent 6,8% des habitants de la France en 2008 nés en Bretagne.


Si on veut savoir combien de personnes habitant en Bretagne en 2008 sont nées en Île de France, et quelle est leur part parmi les personnes habitant en Bretagne (carte2) :

Il y a 220 895 habitants de Bretagne en 2008 qui sont nés en Île de France. Ils représentent 7% de la population de la Bretagne en 2008.


Carte 3

Quand une région est sélectionnée, si on déplace le curseur de la souris au-dessus d'une autre région sur la carte :

Par exemple, si on veut connaître les flux entre la naissance et le domicile en 2008 entre la Bretagne et la Basse-Normandie :

En 2008, parmi les habitants de la Bretagne, 57 679 personnes sont nées en Basse-Normandie, représentant 1,8% de la population de la Bretagne en 2008.

En 2008, parmi les habitants de la Basse-Normandie, 34 513 personnes sont nées en Bretagne, représentant 1,1% des habitants de la France en 2008 nés en Bretagne.


Dans la carte ci-dessus, les flux sont vus depuis la Bretagne (les proportions sont calculées par rapport à la population ou aux naissances de la Bretagne).

Si on regarde ces flux depuis la Basse-Normandie, en cliquant sur cette région, puis en plaçant le curseur au-dessus de la Bretagne :

En comparaison avec la carte précédente, les effectifs des habitants d'une région nés dans l'autre et des nés dans une région habitant dans l'autre sont simplement permutés. Les proportions de ces effectifs par rapport aux populations de référence de Basse-Normandie sont à peu près doublés par rapport aux précédents, la population et les naissances en Basse-Normandie étant à peu près la moitié de celles respectives en Bretagne. Les deux flèches visualisant les flux et les rectangles associés dans le graphique en haut à gauche sont plus grosses en proportion.

Haut de page

Technique

Cet outil utilise le format graphique vectoriel SVG, et le JavaScript pour l'interactivité. Le JavaScript doit ainsi être activé dans votre navigateur pour disposer des fonctionnalités interactives.

Pour l'affichage dans le navigateur, la bibliothèque libre SVG Web est utilisée.

Dans un navigateur qui sait afficher nativement le SVG (Firefox, Safari, Opera, Internet Explorer 9), l'affichage s'effectue avec les possibilités internes du navigateur en matière de SVG.

Dans un navigateur qui ne sait pas afficher nativement le SVG (Internet Explorer version 6, 7, 8), l'affichage s'effectue au travers d'un composant Flash, sans nécessiter le chargement d'un viewer SVG. Il nécessite donc la présence du Flash Player.

L'outil est ainsi pleinement fonctionnel sous Internet Explorer, le support du format SVG étant suffisant pour ses fonctionnalités, mais le chargement et les manipulations sont beaucoup plus lentes qu'avec un autre navigateur (en particulier avec la version 6). Si le chargement ou le fonctionnement vous semblent trop lents, il est conseillé d'utiliser un autre navigateur.

Haut de page